Est une forme de représentation héritière de la fiction radiophonique, mais basée sur l’audition collective et l’environnement en multi-diffusion, où la








télécharger 20.91 Kb.
titreEst une forme de représentation héritière de la fiction radiophonique, mais basée sur l’audition collective et l’environnement en multi-diffusion, où la
date de publication31.03.2017
taille20.91 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > comptabilité > Documentos

L’audiospectacle est une forme de représentation héritière de la fiction radiophonique, mais basée sur l’audition collective et l’environnement en multi-diffusion, où la perception de l’auditeur est organisée de manière optimale : obscurité et position relaxée dans une chaise longue. L’agencement des sons dans l’espace est le ressort principal de la dramaturgie, même s’ils sont parfois accompagnés d’images complémentaires (sauf dans La Marque Jaune ou la bande dessinée reste principale). La convention est ici de créer ses propres images mentales par rapport à ce que l’on entend. Du fait de sa technologie particulière, l’audiospectacle accueille un nombre limité de spectateurs (48).



Vingt mille lieues sous les mers, plus encore que d’autres œuvres de Jules Verne, est une oeuvre à plusieurs niveaux. Il y a au départ une sorte de science-fiction maritime à visée didactique, que l’auteur exploite sous forme de feuilleton, et qui est le passeport pédagogique permettant à son imagination de s’exercer avec une certaine liberté notamment en direction d’un jeune lectorat.

Il y a aussi le ressort romanesque, centré sur le mystère de Nemo, un anti-héros à mi-chemin entre l’anarchiste vengeur (on dirait aujourd’hui le « terroriste ») et l’écologiste utopique, incorrect, détenteur d’une arme de destruction imparable, indéfendable même pour le narrateur, celui-ci étant d’ailleurs retenu en otage avec ses amis, et qui nous prend à témoins.

Plus que les turbines du sous-marin, de la fée Electricité et des diverses classifications de poissons, c’est Nemo - celui qui a tant souffert qu’il n’a même plus de nom… - qui nous captive. Avec son obsessionnel désir de vengeance, il est le cousin de cet autre capitaine, Achab, qui poursuivait Moby Dick sur les sept mers, et lançait au ciel ses imprécations.

A la fin de L’Ile mystérieuse, Verne nous donne l’explication rationnelle du personnage, révélation un peu poussive délivrée avec parcimonie, comme arrachée pour combler l’appétit de lecteurs insatisfaits. Mais en avait-on besoin?

20000 Lieues sous les mers est une œuvre de 418 pages qui a du mal à tenir dans un spectacle d’1h10. Cette adaptation, comme beaucoup d’autres avant elle, a du faire des choix, privilégiant la continuité dramatique. Ce qui n’aurait pas dû déplaire à l’auteur, qui fit l’essentiel de sa fortune - ce que l’on sait peu - en adaptant ses romans au théâtre !
VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS

AUDIOSPECTACLE

d’après Vingt mille lieues sous les mers et L’Ile Mystérieuse

de Jules VERNE
Adaptation et réalisation

Yvan BLANLOEIL

Assistants

Jean ROUSSEAU

Vincent DELBALAT
Avec les voix de

Pierre-Alain CHAPUIS

Jean-Pierre NERCAM

Alain CHANIOT

Kangni ALEM

Michel THEBOEUF

Philippe ROUYER

Olivier GERBEAUD
Coproduction

THEATRE NATIONAL DE BORDEAUX EN AQUITAINE

INTERIEUR NUIT

L’adaptation de La Marque Jaune, d’Edgar-Pierre Jacobs est née lors de l’implantation de l’AudioThéâtre en août 2006 au château de La Roche Guyon (95).

Ce château du Vexin est lié à l’oeuvre du dessinateur par le début de l’intrigue d’un autre album, Le Piège Diabolique. Yves Chevallier, directeur culturel de ce site, souhaitait accueillir une manifestation s’inspirant des aventures de Blake & Mortimer, et fit son choix sur le procédé de l’Audiospectacle. Jusque là, je n’avais jamais adapté une bande dessinée en oeuvre sonore, et le défi me sembla intéressant : le son est le grand absent d’une bande dessinée, et on a très envie d’entendre la voix des personnages. Lors de la parution de ces chefs d’œuvre de la « ligne claire belge » dans les années 50, les adaptations sonores à destination de la radio étaient très fréquentes, et se prolongeaient sur des disques vinyle « 33 tours 25 cm ».

Le Piège Diabolique, œuvre concernée directement par le château, me sembla peu propice à une adaptation sonore, à cause de son côté « grand spectacle » très inspiré du Time Machine de H.G.Wells. En revanche, je connaissais La Marque Jaune quasiment par cœur depuis l’enfance, et ses personnages comme son scénario très hitchcockien constituaient des mets de choix pour des acteurs vocaux.

Pourtant, lorsque la réalisation sonore fut mise en chantier, il apparut que l’on pouvait difficilement se passer du trait de crayon génial de Jacobs, et que la vue de la plupart des vignettes était sans doute nécessaire.

La Marque Jaune échappait ainsi à la définition rigoureuse de l’audiospectacle tel que nous le pratiquions jusque là, et donnait naissance à une forme hybride à laquelle nous n’avons pu donner de nom. L’audiobédéspectacle ?

Mais on gardait ainsi une vérité plastique de l’œuvre, enrichie du son, ce que le dessin animé n’avait pu réussir.
LA MARQUE JAUNE

d’après Edgar-P. Jacobs
Adaptation et réalisation

Yvan BLANLOEIL

Assistant video

Jean ROUSSEAU
Avec les voix de

Marc-Henri BOISSE

Pierre-Alain CHAPUIS

Reynald RIVART

Patricia JEANNEAU

Jean-Louis CORDINA

Jean-Luc TERRADE

Jean-Pierre BEAUREDON

Frédéric GUERBERT

Yvan BLANLOEIL

Jean ROUSSEAU

Alain CHANIOT

Olivier GERBEAUD
Coproduction

CHATEAU DE LA ROCHE GUYON

INTERIEUR NUIT

Avec l’aimable autorisation des Editions Dargaud
La saga des Chroniques de Narnia de Clive Staple Lewis, ami proche de J.R.R. Tolkien, aujourd’hui connue en France grâce à ses trois adaptations au cinéma, a été écrite au départ pendant la seconde guerre mondiale. Elle est restée longtemps l’exclusivité des jeunes lecteurs anglais et américains. Seul le volume Le Lion, la Sorcière blanche et l’Armoire magique, (qui a donné lieu au premier film) était parvenu dans les collections françaises pour enfants du début des années 50. Aujourd’hui les sept tomes de la collection sont largement diffusés, grâce au cinéma. Lorsque nous avons cherché un thème pour le premier audiospectacle jeune public, le premier volume nous a semblé riche de possibilités, au prix toutefois d’une réécriture. Il foisonne de personnages pittoresques et donne les rôles principaux à deux enfants. Ainsi est né l’audiospectacle Les Anneaux Magiques, conte de « comic fantasy » librement inspiré de l’œuvre de Lewis.

LES ANNEAUX MAGIQUES

Librement inspiré des mondes de C.S.Lewis
Ecrit et réalisé par

Yvan BLANLOEIL
Avec les voix de

Sophie ROBIN

Laurie ARRECGROS

Karina KETZ

Yvan BLANLOEIL

Chantal RAVALEC

Jack DELBALAT

Jean ROUSSEAU
Production

INTERIEUR NUIT

similaire:

Est une forme de représentation héritière de la fiction radiophonique, mais basée sur l’audition collective et l’environnement en multi-diffusion, où la iconUlysse, le héros par excellence véhiculé par la représentation collective
«Odyssée» est dérivée d’Odusseus, «Ulysse» en grec. Homère annonce de ce fait que le récit sera centré sur le héros, et IL affirme...

Est une forme de représentation héritière de la fiction radiophonique, mais basée sur l’audition collective et l’environnement en multi-diffusion, où la iconEst à la fois un roman de Pascal Quignard et un film d’Alain Corneau....
«Au printemps de 1650, Madame de Sainte Colombe mourut.» p On peut en déduire que l’auteur a voulu rendre hommage à un peintre obscur,...

Est une forme de représentation héritière de la fiction radiophonique, mais basée sur l’audition collective et l’environnement en multi-diffusion, où la iconVariations sur le moi dans la fiction narrative en prose au xviie siècle
«for intérieur» fictionnel, et la forme de relation spécifique que l’instance auctoriale entretient avec lui

Est une forme de représentation héritière de la fiction radiophonique, mais basée sur l’audition collective et l’environnement en multi-diffusion, où la iconRésumé : Dans la première partie de l’activité, IL s'agit de montrer...
«Giga tonne d'équivalent pétrole». Cette unité est basée sur l'énergie libérée lors de la combustion du pétrole

Est une forme de représentation héritière de la fiction radiophonique, mais basée sur l’audition collective et l’environnement en multi-diffusion, où la iconDéfense nationale et sécurité collective, juin 2007
«terrorisme». Ce néant cependant prend forme lorsqu’une volonté nationale rejoignant un fanatisme religieux inspire, comme en Irak...

Est une forme de représentation héritière de la fiction radiophonique, mais basée sur l’audition collective et l’environnement en multi-diffusion, où la iconEnquête de l' insee sur loisir fr de 1967-1988
«gentry» (bourgeoisie Any) vt diffuser des classes sociale surtt des classes laborieuses (diffusion verticales d'une classe à l'autre)...

Est une forme de représentation héritière de la fiction radiophonique, mais basée sur l’audition collective et l’environnement en multi-diffusion, où la iconRépondent à une pratique intégrative ou multi-focale : sélectionner...

Est une forme de représentation héritière de la fiction radiophonique, mais basée sur l’audition collective et l’environnement en multi-diffusion, où la iconToutefois un comportement est motivé quand IL est consciemment voulu,...

Est une forme de représentation héritière de la fiction radiophonique, mais basée sur l’audition collective et l’environnement en multi-diffusion, où la iconEmmanuel Kant
«ce qui constitue que la condition qui seule peut faire que quelque chose est une fin en soi, cela n’a pas seulement une valeur relative,...

Est une forme de représentation héritière de la fiction radiophonique, mais basée sur l’audition collective et l’environnement en multi-diffusion, où la iconRésumé Depuis le début des années 80, le stockage numérique s’est...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com