Emmanuelle Devos








télécharger 136.99 Kb.
titreEmmanuelle Devos
date de publication30.03.2017
taille136.99 Kb.
typeManuel
p.21-bal.com > comptabilité > Manuel
Fiche pédagogique pour le film

« DE BATTRE MON CŒUR S’EST ARRÊTÉ »

Céline Eeckhout – Dorothée Vandeputte

FICHE TECHNIQUE

Réalisateur : Jacques Audiard

Scénaristes : Jacques Audiard et Tonino Benacquista d’après « Fingers » de

James Toback (1978)

Compositeur : Alexandre Desplat

Durée : 107 minutes

Distribution : Romain Duris (Tom)
Niels Arestrup (Robert)

Linh-Dan Pham (Miao-Lin)

Aure Atika (Aline)
Emmanuelle Devos (Chris)
Jonathan Zaccaï (Fabrice)

Gilles Cohen (Sami)

Anton Yakovlev (Minskov)

Mélanie Laurent (petite amie de Minskov)

Sortie en France : le 16 mars 2005
SYNOPSIS

A 28 ans, Tom semble marcher sur les traces de son père dans l'immobilier véreux. Mais une rencontre fortuite le pousse à croire qu'il pourrait être le pianiste concertiste de talent qu'il rêvait de devenir, à l'image de sa mère. Sans cesser ses activités, il tente de préparer une audition.
PRESENTATION DES ACTIVITES

Niveau avancé (a)
Objectifs affectifs - faire réfléchir les élèves sur la violence, l’injustice, l’apprentissage, la

filiation, le passage à l’âge adulte

- faire réfléchir les élèves sur les conséquences de leurs actes
Objectifs communicatifs - compréhension orale

0 comprendre une chanson

0 comprendre le sens de certaines expressions utilisées

- compréhension écrite

0 comprendre des mots nouveaux par le contexte

0 repérer les idées principales dans un texte

° informatif

° argumentatif

0 classer des informations de façon claire et personnelle
- expression orale et écrite :

0 exprimer une opinion

0 formuler des hypothèses

0 formuler des arguments et les prouver par des exemples du

document
Objectifs linguistiques - développer le champ lexical de l’univers de la musique classique
Objectifs interculturels - apprendre à dénoncer les inégalités et à refuser les intolérances

- reconnaître la spécificité de la culture de l’Autre

- découverte d’expressions typiquement françaises
Objectifs finaux - déterminer les idées principales et se former une opinion spontanée en

rapport avec le film ainsi que des critiques journalistiques

- être disposé à s’ouvrir à l’expérience esthétique (le cinéma français)

- consulter indépendamment les ressources traditionnelles et

électroniques

ACTIVITES AVANT LE FILM


I ACTIVITÉS INTERNET
1 Photos du film

Travail en petits groupes, puis mise en commun.


Visitez le site du film : www.debattremoncoeursestarrete-lefilm.com

Cliquez sur ‘Galerie’.

Choisissez deux photos. Imaginez à partir de ces deux photos une petite histoire et racontez-la oralement.
2 « Fingers » - « De battre mon cœur s’est arrêté »

« De battre mon cœur s’est arrêté » est un remake du film « Fingers » (titre français : « Mélodie pour un tueur »).

Complétez cette grille comparative en cherchant les informations manquantes sur Internet.

www.allocine.fr

www.debattremoncoeursestarrete-lefilm.com

http://www.cine.voila.fr/

.....


Titre

Fingers / Mélodie pour un tueur

De battre mon cœur s’est arrêté

Année







Réalisateur







Scénariste







Genre







Langue







Lieu de tournage







Personnage principal







Milieu








3 La biographie de Romain Duris

Lisez la biographie de Romain Duris sur www.allocine.fr . Parcourez les affirmations.

1) Dites si les affirmations sont vraies ou fausses. Corrigez si c’est faux.

2) Remettez les affirmations par ordre chronologique.
___ L’auberge espagnole (Cédric Klapisch) qui suit les péripéties d’une bande d’étudiants en Erasmus

à Barcelone fut un énorme succès en 2002.

___ Dans Arsène Lupin (Jean-Pierre Salomé, 2004), une superproduction avec Kristin Scott-Thomas,

il enfile le costume du gentleman cambrioleur.

___ Cédric Klapisch est le réalisateur qui a découvert Romain Duris pour Le Péril Jeune.

___ Malgré le succès de ce premier film, il a du mal à s’imposer.

___ Il termine l’année 2005 avec le tournage de De battre mon cœur s’est arrêté, une adaptation de

Mélodie pour un tueur (James Toback, 1978), sous la direction de Josée Dayan.

___ Issu d’une famille d’artistes, il décide de faire du théâtre après le bac.

___ En 1999, il obtient le César du meilleur acteur pour son rôle dans Gadjo Dilo de Tony Gadlif.

___ Romain Duris est né il y a 30 ans à Paris.

___ Finalement, il est sollicité par de jeunes réalisateurs prometteurs comme Jan Kounen et Olivier

Dahan.

___ Les Poupées russes (Cédric Klapisch, 2005), fait partie de la saga du Péril Jeune.


II TRAVAIL AUTOUR DE L’AFFICHE

L’affiche du film est disponible sur www.allocine.fr

Travail en petits groupes, puis mise en commun.


Utiliser de préférence l’affiche en format A4 en classe.

1. Description

a) Quelles sont les couleurs prédominantes ? Que symbolisent-elles?

b) L’affiche est partagée en deux parties. *Que trouve-t-on dans la partie de gauche ?

*Que trouve-t-on dans la partie de droite ?

c) Le portrait du jeune homme : *Tenue vestimentaire

*Aspect physique

*Expression du visage

*Attitude

d) Le titre : *Quelle est la proportion du titre par rapport à l’image ?

*Le choix de la couleur est révélateur. Pourquoi ?
2. Le titre.

a) Dans quelles situations a-t-on parfois l’impression que notre cœur pourrait s’arrêter de

battre ? A partir de quel moment le cœur de Tom aurait-il pu arrêter de se battre ?

b) Imaginez un dialogue dans lequel vous utilisez cette phrase.

c) Formez 5 phrases dans lesquelles vous utilisez les verbes (se) battre et (s’)arrêter.

d) Tentez d’expliquer les expressions suivantes (sans dictionnaire).

*Arriver la bouche en cœur.

*En avoir gros sur le cœur.

*Serrer quelqu’un contre son cœur.

*Avoir le cœur au bord des lèvres.

*Ne pas porter quelqu’un dans son cœur.

*Tant que mon cœur battra.

*Si le cœur vous en dit.

*Donner du cœur à l’ouvrage.

*Au cœur de l’hiver.

*« Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point. » (Pascal)
3. La technique :

Quelle technique a été utilisée pour rendre la photo plus dynamique ?

III TRAVAIL AVEC LA BANDE-ANNONCE
La bande-annonce est disponible sur le DVD ou sur les site suivants : www.debattremoncoeursestarrete-lefilm.com ou www.allocine.fr .

Travail individuel ou en petits groupes, puis mise en commun.




1. Regardez la bande-annonce et notez une scène comportant :

  • de la violence,

  • de la musique,

  • un dialogue.

Mise en commun : racontez ce qui se passe dans les scènes que vous avez notées.

2. A partir de la bande-annonce, cherchez 5 mots-clefs qui caractérisent le mieux ce film. Justifiez votre choix.

3. Emettez des hypothèses quant aux thèmes et au genre du film. Mise en commun.

IV EXPRESSION ORALE
1. Jouez-vous d’un instrument de musique ? Si oui, lequel ? Quel genre de musique écoutez-vous ? Est-ce le même genre de musique que vous jouez et que vous écoutez ?

2. Quand vous êtes stressé, qui / qu’est-ce qui parvient à vous calmer ? (une personne ? le sport ? la musique ? une activité ? …)

3. A un certain moment dans votre vie, vous devez choisir entre deux voies. Qui / qu’est-ce qui peut vous influencer ?
ACTIVITES APRES LE FILM


I TRAVAIL A PARTIR DU FILM
1 Grille d’analyse

1. Complétez cette grille d’analyse du film, en donnant une cote de 0 à 5 et en y ajoutant un commentaire (de 10 à 15 mots).


Critères

Cote attribuée sur 5

Commentaires




0

1

2

3

4

5




Réalisation






















Scénario






















Images






















Décor






















Musique






















Son






















Interprétation






















Dialogues






















Générique






















Montage






















Total :

/ 50





2. Rédigez une critique du film d’au moins 200 mots en vous basant sur la grille.

2 Les personnages

1. Le bien et le mal

Voici les personnages principaux du film :

Tom

Robert

Miao-Lin

Aline

Chris

Fabrice

Sami

Minskov

petite amie de Minskov
a) Définissez brièvement le rôle de chaque personnage dans le film.

p.ex. : Robert est le papa de Tom. Il s’occupe de… Ses liens avec Tom sont… Il connaît Chris,

avec qui il…

b) Quels personnages interprètent le bien / le mal au début du film ?

c) Y a-t-il une évolution qui s’opère dans le film? Si oui, de qui s’agit-il et quel(s) est (sont) l’(es) élément(s) déclencheur(s)? Donnez des exemples.
2. Le portrait de Tom

a) Faites le portrait de Tom. Complétez la grille en donnant des exemples concrets :





Tom




DÉBUT

Exemple(s)

FIN

Exemple(s)

Rapport de filiation













Aspect physique













Tenue vestimentaire













Emploi - fonction













Passion













Caractère













Vocabulaire













Bien - mal













Objet préféré













Relation(s) amoureuse(s)













Appartement














3. Les rapports entre Tom et les autres personnages


Les hommes

Influence (pos. / nég. ?)

Les femmes

Influence (pos. / nég. ?)

Tom – Robert

Tom – Fabrice

Tom – Minskov




Tom – Chris

Tom – Aline

Tom –amie de Minskov


Tom - Fox




Tom – Miao Lin





a) Complétez la grille. Argumentez.
b) Par petits groupes de deux et à l’aide de la grille ci-dessus, analysez l’évolution dans les rapports entre Tom et les autres personnages. Choisissez parmi les paramètres suivants et argumentez :

Paramètres : -(manque de) communication

-rapport de force/ domination / soumission

-émancipation

-apprentissage

-violence

-passion

-amour

-haine

-trahison
c) Quelles étapes Tom doit-il parcourir pour parvenir à s’émanciper et à s’éloigner de l’emprise de son père ?
3 La musique

La musique joue un rôle prépondérant. Alexandre Desplat (le compositeur de la musique du film) parle de « musique psychologique ». C’est une musique qui accompagne les états d’âme de Tom –tiraillé entre deux mondes - et qui met l’accent sur certaines scènes.

Décrivez le décor et le comportement de Tom dans les extraits proposés:

* la bande originale d’Alexandre Desplat p.ex. chap. 6), 45’15’’ – 50’55’’

* la Toccata en mi mineur de Bach p.ex.  chap. 6, 44’15’’ – 45’14’’ ou chap. 7, 51’20’’ – 52’-45’’

* « Locomotion » de Kylie Minogue p.ex. chap. 10, 1h21’55’’ – 1h23’34’’

* « Des pas sur la neige » de Debussy p.ex. chap. 13, 1h36’40’’ - fin


II TRAVAIL AVEC QUELQUES SCENES DU FILM
Visionnez les scènes suivantes une nouvelle fois et répondez aux questions.
1 Le pré-générique et le générique (chapitre 1, du début jusqu’à 2’20’’)

Après un premier visionnage

1. Expliquez la situation.

2. Comment Tom se comporte-t-il pendant cette scène ?

3. Pourquoi cette scène se situe-t-elle au début du film ? Pourquoi est-elle si importante ?

4. Sami est à la fois en colère et triste mais aussi satisfait quand il raconte son histoire. Expliquez.
Pendant le deuxième visionnage

1. Complétez le monologue de Sami.

a) T’as connu ……………………., toi ? Il n’était pas du tout gâteux ; plutôt du genre ……………………., ……………………. et tout.
b) Mais à un moment donné, il s’est mis à me faire chier, tu peux pas savoir. Globalement, il m’a toujours fait chier. Mais là, c’est devenu autre chose. Il m’a fait chier …………………….. Avant, il me demandait jamais ……………………. ou alors comme ça, comme pour me dire qu’il me l’avait demandé. Il me demandait de faire des choses et puis moi, je les faisais. Et puis, à un moment donné, il s’est mis à me demander mon avis, tu vois : ce que je pensais de ci, comment je trouvais ça, ce que je ferais ……………………. etc. Et puis, des fois, il me demandait mon avis sur ses histoires de cul avec cette caissière, sa secrétaire. Je détestais ça. Je trouvais ça dégueulasse. Lui, il continuait, comme si j’étais devenu …………………….. Ca me rendait dingue. Ca me rendait dingue.
c) Et puis, à un moment donné, j’ai compris ce qui se passait, tu vois. C’était plus mon père que j’avais en face de moi. C’est comme si j’avais un môme, qu’il était devenu ……………………., que j’étais ……………………. de lui, que c’était moi le père, tu vois. En fait, c’est ça, tu vois. On fait pas gaffe et puis un jour on ……………………. et puis des choses ont …………………….. […]
d) Ce qui est emmerdant dans ce genre de truc, c’est que tu peux rien y faire. Tu peux gueuler, filer des coups de pompes dans le mur… Ca sert à rien, rien du tout. En fait, ça veut juste dire que le temps a passé, que ton père a pris ……………………. et que t’as cessé d’être …………………….. Tu crois en ……………………., toi ? […] Normalement, c’est vers ce moment-là qu’on commence à y croire, quand on y croyait pas. Et puis, à un moment donné, tu comprends qu’il faut faire avec, quoi.
e) Puis mon père est …………………….. Et puis, je me suis occupé de lui comme on s’occupe d’……………………. : je le torchais, je lui faisais à manger, je lui essuyais la bouche. Et le pire de tout ça, tu sais quoi, c’est que je ne voulais pas que …………………….. Et l’année d’après, j’ai eu ……………………. …
2. Expliquez les analogies entre le monologue de Sami et la vie de Tom. A quel(s) moment(s) du film apparaissent-elles ?


L’évolution des rapports entre Tom et Robert : analogies

I




II




III




V





3. Il s’avère que cette première scène est un prologue de ce qui va arriver à Tom. En quoi ce pré-générique présage-t-il donc une quête identitaire ?
2 Deux scènes comparatives : la scène des rats – 2 ans plus tard

(chapitre 1, de 4’37’’ à 6’24’’ et chapitre 11, de 1h30’00’’ à 1h32’50’’)

Visionnez ces deux scènes et comparez-les. Que pouvez-vous dire sur les éléments suivants :

- le mouvement de la caméra ?

- le comportement de Tom ?

- ce qui domine la vie de Tom à ce moment-là ?
3 Tom – Miao Lin (chapitre 8, de 58’30’ à 59’42’’)

Tom et Miao Lin se disputent en parlant chacun une autre langue. Imaginez ce que Miao Lin dit à Tom. Préparez à deux un dialogue en français et présentez-le oralement.

III TRAVAIL AVEC UNE CHANSON

« La fille du Père Noël » (Jacques Dutronc)

(Référence : www.frmusique.ru/texts/d/dutronc_jacques/filleduperenoel.htm )
Vocabulaire :

Une cheminée : een schouw

Un fouet : een zweep

Se pencher : zich (voorover)buigen

Muet(te) : stom

Avoir la gueule de bois : een kater hebben

Un fier-à-bras : een opschepper

A tour de bras : met volle kracht

Par erreur : bij vergissing

Un palier : een overloop
Répondez aux questions suivantes :

1. Où l’histoire se déroule-t-elle ? Décrivez le décor.

2. Qui sont les 2 personnages qui apparaissent dans cette chanson ? De qui sont-ils les enfants ?

3. Pourquoi est-ce une rencontre étrange ? Qu’est-ce qui oppose ces deux personnages ?

4. Comment cette rencontre se termine-t-elle ? Pourquoi ?

5. Le réalisateur Jacques Audiard s’est inspiré de la chanson de Jacques Dutronc pour le titre du film. Que signifie « De battre mon cœur s’est arrêté » dans cette chanson ?

6. Expliquez le lien entre cette chanson et le film.

IV ACTIVITÉ INTERNET

Interview de Jacques Audiard

Visitez le site du film : www.debattremoncoeursestarrete-lefilm.com.

Cliquez sur ‘Interview’ et répondez aux questions suivantes.

(Vous pouvez également utiliser cet exercice comme exercice d’écoute, vous trouverez cette interview de Jacques Audiard dans les bonus du DVD.)
1. « De battre mon cœur s’est arrêté » est un remake. De quel film ? Pourquoi Jacques Audiard a-t-il choisi ce film ?

2. Quels sont les thèmes principaux du film original ?

3. Dans quel milieu le film se déroule-t-il ? Précisez.

4. Que symbolise la scène des rats ?

5. Pourquoi Jacques Audiard a-t-il choisi Niels Arestrup pour le rôle du père ?

6. Quelle est l’importance du personnage de Monsieur Fox ?

7. Pourquoi Jacques Audiard a-t-il choisi Romain Duris pour le rôle de Tom ?

8. Comment Jacques Audiard qualifie-t-il la musique du film ? Quel terme utilise-t-il et pourquoi ?

V EXPRESSION ORALE

1. Pourquoi Tom renonce-t-il à venger son père ? Qu’est-ce qui a changé dans sa vie ?

2. Est-ce qu’une langue est le seul moyen de communication ? De quels autres moyens dispose-t-on pour communiquer ?

3. Le milieu social dans lequel on grandit, est-il déterminant pour notre avenir ? Peut-on facilement changer de milieu social ?

VI COMPREHENSION ECRITE

« De battre, mon cœur s’est arrêté » - Audiard, le fils (Le Nouvel Observateur, 10 mars 2005)

L’article est toujours disponible sur le site du Nouvel Observateur www.nouvelobs.com

Vrai ou faux ? Si c’est faux, corrigez.

V F

1. Le père, l’oncle et la femme de Jacques Audiard travaillent dans le monde du cinéma. □ □

2. Le thème de la filiation a toujours fort intéressé Jacques Audiard. □ □

3. Jacques Audiard a toujours voulu devenir cinéaste. □ □

4. Il a réalisé « Regarde les hommes tomber » à l’âge de 18 ans. □ □

5. Il a co-écrit son premier scénario avec son père, Michel. □ □

6. Son premier film a eu du succès. □ □

7. « De battre mon cœur s’est arrêté » est le quatrième film de Jacques Audiard. □ □

8. Pour ses films, Jacques Audiard se base toujours sur des romans. □ □


RÉPONSES




ACTIVITES AVANT LE FILM



I ACTIVITÉS INTERNET
2 « Fingers » - « De battre mon cœur s’est arrêté »

Titre

Fingers / Mélodie pour un tueur

De battre mon cœur s’est arrêté

Année

1978

2005

Réalisateur

James Toback

Jacques Audiard

Scénariste

James Toback

Jacques Audiard et Tonino Benacquista

Genre

policier

drame

Langue

anglais

français

Lieu de tournage

Etats-Unis

France

Personnage principal

Jimmy Fingers Angelelli

Tom

Milieu

mafia italo-new-yorkaise

immobilier - France



3 La biographie de Romain Duris

F 1. Romain Duris est né il y a 30 ans à Paris. Il est né en 1974.

F 2. Issu d’une famille d’artistes, il décide de faire du théâtre après le bac. Il décide de faire du dessin.

V 3. Cédric Klapisch est le réalisateur qui a découvert Romain Duris pour Le Péril Jeune.

F 4. Malgré le succès de ce premier film, il a du mal à s’imposer. Il connaît un succès quasi immédiat.

V 5. Finalement, il est sollicité par de jeunes réalisateurs prometteurs comme Kounen et Dahan.

F 6. En 1999, il obtient le César du meilleur acteur pour son rôle dans Gadjo Dilo de Tony Gadlif. Le César du meilleur espoir masculin.

V 7. L’auberge espagnole (Cédric Klapisch) qui suit les péripéties d’une bande d’étudiants en Erasmus à Barcelone fut un énorme succès en 2002.

V 8. Dans Arsène Lupin (Jean-Pierre Salomé, 2004), une superproduction avec Kristin Scott-Thomas, il enfile le costume du gentleman cambrioleur.

F 9. Les Poupées russes (Cédric Klapisch, 2005), fait partie de la saga du Péril Jeune. La saga de l’Auberge espagnole.

F 10. Il termine l’année 2005 avec le tournage de De battre mon cœur s’est arrêté, une adaptation de Mélodie pour un tueur (James Toback, 1978), sous la direction de Josée Dayan. Sous la direction de Jacques Audiard.



ACTIVITES APRES LE FILM
II TRAVAIL AVEC QUELQUES SCENES DU FILM

1 Le pré-générique et le générique

Pendant le deuxième visionnage.

1. Complétez le monologue de Sami.

a) T’as connu mon père, toi ? Il n’était pas du tout gâteux ; plutôt du genre hyperactif, autoritaire et tout.
b) Mais à un moment donné, il s’est mis à me faire chier, tu peux pas savoir. Globalement, il m’a toujours fait chier. Mais là, c’est devenu autre chose. Il m’a fait chier d’une bonne façon. Avant, il me demandait jamais mon avis ou alors comme ça, comme pour me dire qu’il me l’avait demandé. Il me demandait de faire des choses et puis moi, je les faisais. Et puis, à un moment donné, il s’est mis à me demander mon avis, tu vois : ce que je pensais de ci, comment je trouvais ça, ce que je ferais à sa place etc. Et puis, des fois, il me demandait mon avis sur ses histoires de cul avec cette caissière, sa secrétaire. Je détestais ça. Je trouvais ça dégueulasse. Lui, il continuait, comme si j’étais devenu son pote. Ca me rendait dingue. Ca me rendait dingue.
c) Et puis, à un moment donné, j’ai compris ce qui se passait, tu vois. C’était plus mon père que j’avais en face de moi. C’est comme si j’avais un môme, qu’il était devenu mon fils, que j’étais responsable de lui, que c’était moi le père, tu vois. En fait, c’est ça, tu vois. On fait pas gaffe et puis un jour on se réveille et puis des choses ont changé de place. […]
d) Ce qui est emmerdant dans ce genre de truc, c’est que tu peux rien y faire. Tu peux gueuler, filer des coups de pompes dans le mur… Ca sert à rien, rien du tout. En fait, ça veut juste dire que le temps a passé, que ton père a pris un coup de vieux et que t’as cessé d’être immortel. Tu crois en Dieu, toi ? […] Normalement, c’est vers ce moment-là qu’on commence à y croire, quand on y croyait pas. Et puis, à un moment donné, tu comprends qu’il faut faire avec, quoi.
e) Puis mon père est tombé malade. Et puis, je me suis occupé de lui comme on s’occupe d’un enfant : je le torchais, je lui faisais à manger, je lui essuyais la bouche. Et le pire de tout ça, tu sais quoi, c’est que je ne voulais pas que ça s’arrête. Et l’année d’après, j’ai eu mon premier enfant…
2. Expliquez les analogies entre le monologue de Sami et la vie de Tom. A quel(s) moment(s) du film apparaissent-elles ?


L’évolution des rapports entre Tom et Robert : analogies

I

(chap. 4) Tom et Robert partageant un repas, en face du resto de Couscous.

II

(chap. 2) Tom et Robert au resto. Arrivée de Chris.

III

(chap. 6) Tom arrive dans l’appartement de son père. Robert n’y est pas.

IV+V

(chap. 8) Tom récupère son père, blessé, en rue.

(chap. 9) Tom et Robert parlant de Minskov.

(chap. 10) Tom découvre son père, assassiné, dans son appartement.


3. Il s’avère que cette première scène est un prologue de ce qui va arriver à Tom. En quoi ce pré-générique présage-t-il donc une quête identitaire ?

Thomas, le fils de Robert, devient père de son propre père. Le monologue initial nous prévient de cette inversion. Tom tentera, dès sa rencontre avec M. Fox, d’échapper à son destin et à l’emprise de son père, par le biais de leçons de piano qui semblent également le libérer de son rôle d’escroc. Pourtant, deux ans après l’assassinat de son père, ses vieux démons réapparaissent car il achève presque le présumé tueur de celui-ci.
IV ACTIVITÉ INTERNET

Interview de Jacques Audiard

1. « De battre mon cœur s’est arrêté » est un remake du film « Fingers ». Le film avait marqué Jacques Audiard lorsqu’il l'avait vu à sa sortie. De plus, c'était un film qu'on avait du mal à revoir, qui repassait peu et qui, à force, avait créé autour de lui un mystère supplémentaire.

2. Thèmes principaux : le père, la mère, la filiation, la réforme d'une vie, le coût des actes, le passage à l'âge adulte, etc.

3. Le milieu de l'immobilier, plus précisément celui des petits marchands de biens dont les agissements sont parfois parfaitement immoraux et à la limite de la légalité.

4. La scène des rats souligne le sordide des pratiques de Tom et ses compagnons. Ce sont eux les rats. Et comme les rats, ils finiront par se bouffer entre eux. La scène ne dit rien d'autre.

5. Le père de Tom est un personnage ogresque. Un ogre, s'il est bien conçu, doit avoir une voix douce, féminine, au-delà de son physique très mâle et très autoritaire. Niels Arestrup a une voix comme cela. Très timbrée, féminine, susurrée...

6. La rencontre avec Monsieur Fox oblige Tom à prendre conscience des rapports qu'il a avec son père. Tom veut réussir son audition. Mais pour ce faire, il doit abandonner son père et retourner symboliquement (parce que le piano c'était elle) du côté de la mère. Fox crée à la fois une échéance et une nécessité. Sans cette rencontre, Tom aurait probablement continué de s'occuper de son père. Là, il prend conscience de leurs rapports et de leurs limites. On peut voir aussi Monsieur Fox comme la version sublimée du père. Le père rêvé, juste, attentif, solide. Le père caché. Le père-mère.

7. Jacques Audiard avait envie d'un acteur qui soit à un moment charnière, autant dans sa vie d'homme que dans sa vie professionnelle. Et que cela fasse partie intégrante du sujet du film. Par ailleurs, il avait besoin d'une figure assez juvénile, crédible dans le rôle du marchand de biens comme dans celui d'un “music-addict”. En choisissant un acteur, il y a évidemment aussi le désir de le filmer… Il avait envie de tourner avec Romain Duris.

8. « Musique psychologique » : la musique ne souligne jamais l'action, ne crée ni tension, ni suspense. C'est une musique qui suit Tom, qui accompagne ses états d'âme.
VI COMPREHENSION ECRITE

« De battre, mon cœur s’est arrêté » - Audiard, le fils

1. Vrai

2. Vrai

3. Faux. « Moi, de mon côté, je m’étais mis en tête d’être professeur de littérature d’abord, puis de philo… »

4. Faux. « J’ai fait mon premier film à 40 ans. »

5. Vrai

6. Vrai

7. Vrai

8. Faux. « Plus étrange, Jacques Audiard s’inspire volontiers de films existants pour tricoter son œuvre. »



Fiche pédagogique : De battre mon cœur s’est arrêté

Céline Eeckhout - Dorothée Vandeputte

Week van de Franse Film 2006-2007 / Formacom

Frans Documentatiecentrum voor Vlaanderen (Gent)



similaire:

Emmanuelle Devos iconEmmanuelle Prager

Emmanuelle Devos iconEmmanuelle: Ok on appelle la police

Emmanuelle Devos iconEmmanuelle sibeud (département d’histoire, Paris 8)
...

Emmanuelle Devos iconCours de yoga proposé par Emmanuelle Le pourquoi du comment : 15 questions/réponses Ya-t-il «un»
«labellisées» au nom des maîtres correspondants ! C’est pourquoi, pour s’y retrouver, on utilise souvent la notion de lignée, rattachée...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com