B Quelle représentation respecte le modèle de Dalton ? B








télécharger 267.54 Kb.
titreB Quelle représentation respecte le modèle de Dalton ? B
page6/6
date de publication16.04.2017
taille267.54 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > Biología > Documentos
1   2   3   4   5   6

e) L’alligator vit dans les eaux peu profondes, à écoulement
lent et riches en végétation.

Terre humiade ( marais)


3. Le dioxyde de carbone (CO2) est une source importante de carbone pour les organismes vivants.

a) Quels sont les deux processus par lesquels le carbone entre dans la biosphère ?

La photosynthèse

La formation de coquille de carbonate de calcium des crustacés




b) Le carbone ingéré par les êtres humains finit par retourner dans l’atmosphère, le plus
souvent sous forme de CO2. Résumez les deux processus qui permettent ce transfert.

La respirration cellulaire

La décomposition


Chapitre 9 :
1. On veut mesurer la taille de la population d’un animal vivant dans une forêt de 6 km2. Sachant que l’animal vit sur le sol, a une taille de 3 cm et se déplace à une vitesse de 0,1 m à la minute, répondez aux questions suivantes.

a) Quelle méthode serait la plus appropriée pour mesurer la taille de la population de cet animal ? Justifiez votre choix en expliquant pourquoi les autres méthodes ne conviendraient pas à ce type de population.


La méthode la plus appropriée serait celle utilisant des parcelles de terrain. Le territoire est trop vaste et l’animal trop petit pour qu’on puisse faire le comptage des individus. La méthode de capture-recapture serait tout à fait inutile, compte tenu que l’animal se déplace très lentement.















b) Expliquez comment vous mesureriez la population de cet animal avec la méthode que vous avez choisie.


Réponses variables. Exemple. Des quadrats (de 1 m2) pourraient être installés au hasard sur le territoire. Il faudrait faire l’inventaire de chaque quadrat, puis estimer la population à l’aide de la formule suivante :

Taille de la population = Nombre moyen d’individus par parcelle × Aire totale (6 km2)

Aire d’une parcelle (1 m2)















11. Les pic-bœufs à bec jaune sont des oiseaux d’Afrique qui ont l’habitude de se poser sur les grands mammifères de la savane, comme les girafes. Ils parcourent l’animal à la recherche de tiques dont ils se nourrissent, allant même jusqu’à explorer l’intérieur de ses oreilles.

a) Quelle relation lie les girafes et les pic-bœufs ? Expliquez votre réponse.


La relation qui unit les deux espèces est le mutualisme, puisque les deux espèces en retirent des bénéfices. Ainsi, l’oiseau se nourrit et la girafe est débarrassée de ses tiques.








10. Cette année, la population de chevreuils a connu une baisse importante. D’abord, une maladie s’est attaquée aux jeunes arbres que les chevreuils mangeaient. Les chevreuils étant affaiblis par le manque de nourriture, ils ont été des proies faciles pour les loups. Comble de malchance, les fortes chutes de neige de la fin de l’année ont rendu l’accès à la nourriture sur le sol plus difficile. Nommez le facteur abiotique et les deux facteurs biotiques qui ont conduit à une baisse de la population de chevreuils.


Facteur abiotique : l’épaisseur de la neige.

Facteurs biotiques : la quantité de nourriture et la prédation.







7. Le graphique ci-contre représente
le cycle biologique de deux
populations animales qui sont
dans une relation proie-prédateur.evcon_ch9_07

a) Quelle population est la proie ?

populationA

b) Quelle population est le prédateur ?

Population B

c) Expliquez le raisonnement qui vous a permis de répondre aux questions a et b.


Réponses variables. Exemple. Il faut d’abord que la population de proies augmente pour que celle des prédateurs, ayant alors plus de nourriture, puisse augmenter. Lorsque la population de prédateurs devient plus abondante, elle chasse plus de proies, ce qui fait diminuer la population de proies. La baisse de la population de proies fait diminuer la population de prédateurs. Les proies étant moins chassées, leur population peut augmenter, et le cycle recommence.


















Chapitre 10 :

1. La forêt québécoise abrite un carnivore étonnant : le pékan. Il s’agit du principal prédateur


Réponses variables. Exemple. Bourgeons et plantes, porc-épic, pékan, ours.


a) Créez une chaîne alimentaire à partir des informations ci-dessus.








Réponses variables. Exemple. Producteur : plantes et arbres.

Consommateur de premier ordre : porc-épics, ours noirs.

Consommateur de deuxième ordre : pékans.

Consommateur de troisième ordre : ours noirs.

Décomposeur : champignons et insectes.


b) Nommez les différents niveaux trophiques de votre chaîne alimentaire ainsi que les animaux associés à chaque niveau.












c) Votre chaîne alimentaire comporte des autotrophes et des hétérotrophes.
Qui sont-ils?


Réponses variables. Exemple. Les autotrophes sont les plantes et les arbres (producteurs). Les hétérotrophes sont les champignons et les insectes (décomposeurs), de même que les porc-épics, les pékans et les ours noirs (consommateurs).









2. La Terre possède plusieurs biomes, dont la toundra, la forêt tropicale, le désert, la forêt boréale et la prairie.

a) Lequel de ces biomes a la plus grande productivité primaire ? Foret tropicale

b) Quels facteurs faisant varier la productivité primaire permettent à ce biome d’être le plus productif ?


La quantité de lumière, la quantité d’eau, l’accès à des nutriments et la température favorisent la forêt tropicale, car ils y sont abondants.








3. Pour un laps de temps précis, un chercheur a déterminé que le rayonnement solaire fournit 2000 J d’énergie à la forêt tempérée. Sachant que celle-ci est peuplée d’une grande variété de végétaux et d’animaux qui forment un réseau trophique complexe, répondez aux questions suivantes.

a) Comment les êtres vivants des différents niveaux trophiques obtiennent-ils l’énergie qui leur est nécessaire ?


Les producteurs obtiennent leur énergie du soleil. Les consommateurs de 1er ordre acquièrent leur énergie en mangeant les producteurs. Les consommateurs des ordres supérieurs obtiennent leur énergie des consommateurs de 1er ordre.










b) Comment évoluent les 2000 J d’énergie solaire tout au long de la chaîne alimentaire ? Pourquoi ?


Le flux d’énergie diminue lors du passage d’un niveau trophique à un autre, car les organismes rejettent de l’énergie sous forme de déchets et ils utilisent une partie de l’énergie pour leurs différentes activités (se déplacer, croître, se reproduire) dont une portion est perdue sous forme de chaleur.




1   2   3   4   5   6

similaire:

B Quelle représentation respecte le modèle de Dalton ? B iconCours d’une réaction chimique quelconque. Dalton

B Quelle représentation respecte le modèle de Dalton ? B icon2- définition du corps noir
«catastrophe ultraviolette». La mécanique classique est là prise en défaut et Max Planck en a conclu que le modèle utilisé pour calculer...

B Quelle représentation respecte le modèle de Dalton ? B iconThème : Représentation visuelle – Chapitre 1

B Quelle représentation respecte le modèle de Dalton ? B iconRévisions 1°L (Partie I : Représentation visuelle du monde)

B Quelle représentation respecte le modèle de Dalton ? B iconRévisions 1°L (Partie I : Représentation visuelle du monde)

B Quelle représentation respecte le modèle de Dalton ? B iconChapitre 12 : Représentation spatiale des molécules

B Quelle représentation respecte le modèle de Dalton ? B iconReprésentation artistique de saint Jean-Baptiste

B Quelle représentation respecte le modèle de Dalton ? B iconEssai sur les éléments principaux de la représentation

B Quelle représentation respecte le modèle de Dalton ? B iconLe modèle osi

B Quelle représentation respecte le modèle de Dalton ? B iconTd n°4 – Modèle classique de la barrière








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com