Td anatomie physiologie du système nerveux








télécharger 0.78 Mb.
titreTd anatomie physiologie du système nerveux
page1/17
date de publication20.05.2017
taille0.78 Mb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   17
MODULE NEUROLOGIE

TD anatomie physiologie du système nerveux.





  1. Définition du système nerveux.

  • Centre d'intégration et de traitement des données.

  • Siège des émotions, pensées, conscience.

  • À pour rôle le maintien de l'homéostasie.

  • Il remplit 3 fonctions liées :

    • réception (information sensorielle).

    • Transport (information sensorielle).

    • Intégration (aux stimuli).

    • Réponse (aux stimuli).




  1. Citez les trois grandes parties du système nerveux et leurs fonctions.

  • Le système nerveux végétatif :

    • le système nerveux végétatif dirige et coordonne des fonctions internes de notre organisme et par conséquent assure l'harmonie de notre vie végétative.

    • Il est soustrait à l'influence de notre volonté ; son fonctionnement est en effet automatique ; aussi est-il appelé également système nerveux autonome.

    • Il est composé des systèmes sympathiques et parasympathiques et est responsable de la régulation et de la coordination des fonctions vitales de l'organisme.

  • Le système nerveux périphérique :

    • il est formé par l'ensemble des nerfs qui relient le système nerveux central aux organes périphériques sensitifs ou moteurs.

    • Selon leur origine, les nerfs périphériques se divisent : Nerfs crâniens les nerfs rachidiens.

    • Il est responsable de la transmission de ces influx nerveux vers où à partir de nombreuses structures de leur organisme.

  • Le système nerveux central :

    • comporte deux parties : la moelle épinière, logée dans le canal rachidien et l'encéphale, logée dans la boîte crânienne.

    • Il est responsable de l'émission des influx nerveux et de l'analyse des données sensitives.




  1. Anatomie osseuse :

    1. citez les os du crâne, leur situation, leurs particularités.

  • Il est formé par huit os, dont 4 sont impairs et 2 pairs et symétriques.

  • Ces huit os sont :

    • le frontal : os impair et médian. Il forme le front et le plafond des cavités orbitaires et des fosses nasales.

    • l'ethmoïde : os impair et médian, situé en arrière du frontal. Il entre également dans la constitution des fosses nasales et des cavités orbitaires.

    • Le sphénoïde : os impair et médian, il est situé en arrière du frontal et de l'ethmoïde. Il est de forme très irrégulière et contribue à former la partie la plus reculée des fosses nasales. Son corps est creusé d'une cavité, la selle turcique, dans laquelle se trouve une glande endocrine importante, l'hypophyse.

    • L'occipital : os impair et médian, il est situé en arrière du sphénoïde. Il est creusé d'un large orifice, le trou occipital, par lequel la cavité crânienne communique avec le canal rachidien et qui livre passage au bulbe rachidien unissant encéphale et moelle épinière. De part et d'autre du trou occipital, l'os présente deux surfaces articulaires pour la première vertèbre cervicale, sur laquelle il repose ; c'est en effet au niveau de l'occipital que ce fait l'articulation du crâne avec la colonne vertébrale.

    • Les temporaux : au nombre de deux, pairs et latéraux, sont situés en arrière du sphénoïde. Le temporal résulte de la soudure de 3 os qui sont distincts chez l'embryon : l'écaille, le tympanal et le rocher. Les temporaux sont creusés de nombreuses cavités : canal de passage de l'artère carotide interne, canal de passage du nerf facial, cavités de l'oreille moyenne et de l'oreille interne.

    • Les pariétaux : au nombre de deux, pairs et latéraux, sont situés en arrière du frontal, au-dessus des temporaux. Les deux pariétaux s’articulent entre eux sur la ligne médiane du sommet du crâne.




    1. Définissez sutures crâniennes, nommez la spécificité chez le nouveau-né.

  • Articulations immobiles, jointure.

  • Système d'union entre deux os.

  • À la naissance et pendant quelques mois, du tissu conjonctif fibreux relie la plupart des sutures, ce qui permet un certain mouvement.

  • C'est ainsi que le crâne peut se rétrécir au moment de la naissance, parce que les os de la voûte crânienne se chevauchent sous l'effet des pressions subies dans l'utérus et le vagin, et que le crâne, qui doit suivre le développement de l'encéphale, peut croître.

  • Certaines jonctions de deux ou plusieurs sutures sont formées de tissu conjonctif fibreux qui ne s'ossifie pas avantage de 18 mois, ce sont les fontanelles.

  • Lambda : fontanelle postérieure se ferme à 8-12 semaines.

  • Bregma : fontanelle antérieure se ferme vers 12-18 mois.




    1. Nommez les os de la face.

  • Il est formé de 14 os qui se regroupent en deux massifs osseux : la mâchoire supérieure et la mâchoire inférieure.

    • Les deux maxillaires supérieurs.

    • Les deux malaires.

    • Les deux os propre du nez.

    • Les deux unguis ou os lacrymaux.

    • Les deux palatins.

    • Les deux cornets inférieurs.

    • Le vomer.

    • Le maxillaire inférieur.

    • L'os hyoïde.




    1. Citez

      1. la composition du rachis, en précisant les courbures physiologiques.

  • La colonne vertébrale embryonnaire comprend 33 vertèbres, divisées en cinq groupes selon les régions de l'organisme où elles se situent.

    • Les sept premières sont les vertèbres cervicales.

    • Elles sont suivies par 12 vertèbres thoraciques.

    • Cinq vertèbres lombaires.

    • Cinq vertèbres sacrées.

    • Et quatre vertèbres coccygiennes.

  • Trois courbures :

    • lordose cervicale.

    • cyphose dorsale.

    • Lordose lombaire.




      1. Les principaux éléments d'une vertèbre.

  • Une vertèbre se compose :

    • d'un corps.

    • D'un arc vertébral (neural).

    • Un disque intervertébral.

    • Un trou vertébral.

    • Les apophyses transverses.

    • Une apophyse épineuse.

    • Un pédicule.

    • Une lame.

    • Une paire d'apophyses articulaires supérieures.

    • Une paire d'apophyses articulaires inférieures.




      1. La particularité des deux premières cervicales.

  • L’Atlas : c’est la 1ère des 7 vertèbres cervicales. Ainsi nommée car elle porte directement le poids du crâne. Elle s’articule avec les condyles occipitaux du crâne ; elle n’a pas de corps vertébral ni d’apophyse épineuse ; ses arcs antérieur et postérieur lui confèrent la forme d’un anneau.

  • L’Axis : deuxième vertèbre cervicale ; elle présente une projection verticale, appelée apophyse odontoïde (dent), qui s'élève à partir de la face supérieure du corps. C'est apophyse sert de pivot pour la rotation de la classe, elle permet le mouvement de rotation du crâne.




      1. Les ligaments vertèbraux.

  • Ligament commun antérieur : tapisse la face antérieure du corps vertébral et des disques intervertébraux.

  • Ligament commun postérieur : adhère à la face postérieure des disques intervertébraux.

  • Les ligaments réunissant très les apophyses pour le mouvement.

  • Les ligaments relient les vertèbres aux autres os = crâne et bassin principalement.

  • Rôle : assure le maintien et solidarise les vertèbres, autorise la déformation de la colonne.




      1. L'intérêt des trous de conjugaison.

  • Permet le passage du canal rachidien :

    • moelle épinière.

    • Méninges rachidiens.

    • Les nerfs rachidiens qui émergent du canal vertébral en provenance de la moelle.




      1. Les parties d'un disque intervertébral.

  • Articulation = amphyarthrose.

  • Présence de deux surfaces articulaires formées de deux parties :

    • l'anneau fibreux.

    • Le nucleus pulposus.

  • Rôle : répartisseur et amortisseur de pression.




  1. Structure générale du tissu nerveux.




    1. Le neurone :

      1. citez les différents types.

  • Neurones moteurs.

  • Neurones sensoriels.




      1. Décrivez ses structures anatomiques.

  • Un neurone est constitué d'un corps cellulaire, dans lequel se trouve un noyau et des prolongements, l'axone d'un côté, les dendrites de l'autre, le tout étant enveloppé d'une fine membrane de protection, la membrane plasmatique.

  • Le corps cellulaire ou péricaryon, est relativement massif, souvent sphérique, parfois pyramidal, il contient le noyau de la cellule.

  • L'axone, ou prolongement cylindraxile, est une fibre de longueur variable, aux contours nets et réguliers. Un neurone ne possède qu'une seule axone.

  • Les dendrites, ou prolongements protoplasmiques, sont des fibres ramifiées, ayant un aspect granuleux, aux contours irréguliers.




      1. Citez les propriétés de la fibre nerveuse.

  • Fibre formée par un axone (prolongement d'un neurone), entourée au non d'une gaine de myéline (substance liquide et protéique dont la fonction est d'accélérer la transmission de l'influx nerveux) et d'une gaine de schwann (constituée de cellules gliales qui protègent et soutiennent les neurones).

  • Certaines fibres nerveuses sont spécialisées dans la motricité, d'autre dans la transmission sensorielle.




    1. La glie : définition, composition et rôle.

  • Appelé aussi névroglie, ensemble de cellules servant à la protection des neurones.

  • La névroglie est un tissu de soutien situé à l'intérieur de l'encéphale et de la moelle épinière.

  • Quatre types de cellules la constituent : les cellules épendymaires, les astrocytes, les oligo dendrocytes et les cellules micro gliales.

  • Les cellules épendymaires tapissent l'intérieur des cavités contenant le liquide cérébrospinal.

  • Les astrocytes, celles en forme d'étoile, assurent une fonction de soutien, de protection et d'isolement des neurones, contribuant aussi à la cicatrisation du tissu nerveux.

  • Les oligo dendrocytes, petites cellules, sont responsables de la formation des gaines de myéline autour des prolongements des neurones.

  • Les cellules micro gliales sont des monocytes (variété de globules blancs) qui sont entrés dans le tissu nerveux nouveau et se sont transformés en s'adaptant à leur milieu. En cas d'agression du tissu nerveux, ces cellules micro gliales sont activées et se muent en macrophage capable de nettoyer ce tissu par phagocytose.




  1. Le système nerveux central.

    1. Le cerveau comprend deux hémisphères cérébraux.

      1. Citez les trois principales scissures.

  • La scissure de Rolando.

  • La scissure de Sylvius.

  • La scissure interhémisphérique (perpendiculaire externe).




      1. Citez les cinq lobes.

  • Lobe frontal.

  • Lobe pariétal.

  • Lobe occipital.

  • Les lobes temporaux.

  • Une partie du cortex cérébral, appelé insula (ou insula de Reil) et considéré comme le cinquième lobe du cerveau, se trouve dans la partie profonde de la scissure de Sylvius.




      1. Situez les principales aires fonctionnelles du cortex cérébral.

  • Aire motrice primaire (encore appelée aire motrice somatique), se trouve dans la circonvolution frontale ascendante du lobe frontal, juste devant la scissure de Rolando.

  • Aire prémotrice, zone située juste à l'avant de l'aire motrice primaire. Sur le bord inférieur de l'aire prémotrice, on trouve une aire motrice responsable de l'articulation de la parole. Il semble que, chez la plupart des individus, cette zone qu'on appelle aire de Broca ne se retrouve que dans l'hémisphère cérébral gauche, alors que les autres aires fonctionnelles identifiables se retrouvent dans les deux hémisphères.

  • Aire somesthésique primaire, se situe dans la circonvolution pariétale ascendante, juste derrière la scissure de Rolando. Cette aire est aussi appelée aire sensorielle somatique.

  • Aire visuelle, occupe la partie postérieure du lobe occipital.

  • Aire auditive, située à la limite supérieure du lobe temporal.

  • Aire olfactive, loge dans la partie médiane du lobe temporal.

  • Aire gustative, localisée au sein du lobe pariétal, dans la partie profonde de la scissure de Sylvius, près de l'insula.

  • Aires d'association, entourent les aires primaires, formé de neurone assurant la communication entre les diverses aires motrices et sensorielles.

    • Aire d'association frontale, située à l'avant de l'aire prémotrice.

    • Aire d'association somatique, située dans le lobe pariétal, derrière l'aire somesthésique primaire. Derrière l'aire d'association somatique se trouve une aire d'association visuelle et dans le lobe temporal, une aire d'association auditive. ces aires contribuent à l'interprétation des expériences visuelles et auditives.




      1. Décrivez la configuration interne : substances grise et blanche.

  • La surface externe des hémisphères cérébraux est constituée de substance grise contenant des neurones amyéliniques. Cette couche superficielle s'appelle cortex cérébral. La partie profonde de chaque hémisphère cérébral se compose de plusieurs amas de substance grise, appelés noyaux gris centraux. La substance grise du cortex est séparée de ses noyaux par des faisceaux de fibres nerveuses myéliniques formant la substance blanche.



  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   17

similaire:

Td anatomie physiologie du système nerveux iconAnatomie et physiologie de l’appareil auditif

Td anatomie physiologie du système nerveux iconEn résumé, les différentes parties du système nerveux peuvent être...

Td anatomie physiologie du système nerveux iconLa glande pinéale pourrait être la partie la plus importante de votre...

Td anatomie physiologie du système nerveux iconPhysiologie du cartilage, physiologie de l’arthrose

Td anatomie physiologie du système nerveux iconUniversité de Lyon 1 : Master 2 «Technologie en Physiologie et Biochimie Marines»
«laboratoire physiologie et biotechnologies des algues» (pba). Essaie de cryopréservation sur les microalgues marines Tetraselmis...

Td anatomie physiologie du système nerveux iconIntroduction : un peu d'anatomie

Td anatomie physiologie du système nerveux iconPartie 1 : la region inguinale : anatomie et fonction

Td anatomie physiologie du système nerveux iconEn physique, toute interaction implique un échange d'énergie et réciproquement....
«hamiltonien» de cet objet. On ne parle plus d'ailleurs d'objet, mais de système formé d'objets liés par un champ de force, pour...

Td anatomie physiologie du système nerveux iconOn appelle système, l’ensemble des objets soumis à l’étude. On entend...

Td anatomie physiologie du système nerveux iconIl etait une fois les medecines alernatives par
«déséquilibres» liés, entre autres, aux systèmes musculosquelettique, respiratoire, gastro-intestinal, nerveux etc








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com