A la mémoire de Didier Heens








télécharger 16.32 Kb.
titreA la mémoire de Didier Heens
date de publication18.05.2017
taille16.32 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > droit > Documentos
A la mémoire de Didier Heens
Lors de ma dernière conversation téléphonique avec Didier fin 2006, il m’a demandé ce que je pensais de la perte de poids de certains montages magnétiques, avec présence d’une légère luminosité ambiante. Je lui ai répondu, « je pense que c’est une histoire de fréquence, tout est fréquence, je vais me pencher là-dessus ». Je me suis isolé de notre communauté de chercheurs début 2007. Pour parfaire mes connaissances, en parcourant les publications des théories, plus ou moins vulgarisées, de nos scientifiques.

Les trois livres, les plus important dans mes recherches,





L’encyclopédie participative Wikipedia est une grande source d’information qui s’étoffe au fil du temps. La gravitation quantique à boucle est impressionnante. Un travail de collaboration entre Messieurs Lee Smolin, Carlo Rovelli (les deux plus connus du public) et les autres scientifiques.
Je vous propose ici une idée personnelle, toute personnelle et simple, voire simpliste, un rasoir d’Occam. Elle n’a rien à voir avec les découvertes de nos chercheurs et elle ne vient pas en contradiction de leurs découvertes. Découvertes dont découlent mes idées.
Je pars du principe que la gravitation n’est pas une force qui s’applique directement entre deux corps qui s’attirent, mais la modification géométrique de l’espace temps par la présence de la matière. Jusqu’à son replis sur lui-même en présence « d’une singularité » (donnant un trou noir). Les formules sur les forces gravitationnelles (Isaac Newton) sont la description du phénomène, pas sa cause. Modifiées et recalculées en prenant en compte de nouvelles variables, l’espace temps est sortie vainqueur parmi les suspects (Albert Einstein). Certains de nos scientifiques commencent à postuler que la gravitation est une force émergeante et que l’espace temps est granulaire pouvant être réduit à un quanta de 10-33 cm « mesure de Planck » (Smolin, Rovelli). Formant un treillis de boucles, imbriquées les unes dans les autres telle une côte de maille.

Une partie de mon idée est : et si la gravitation était issu de l’expansion de l’Univers, sans expansion pas de gravitation). L’espace temps émergeant de toute part à tout moment, dans des fluctuations quantiques. Là où il y a présence de matière il ne peu y avoir l’émergence de quanta d’espace temps. Donc une pénurie locale d’espace temps plus ou moins prononcé suivant la quantité de matière présente. Déformant par la même ce dernier lui donnant les propriétés physiques que nous lui connaissons. Ma deuxième idée est pourquoi ne serais t’il pas, aussi, en mouvement en recherche d’équilibre (équivalant au comportement d’un gaz, mais attention ce n’est pas un gaz, nous, nous rapprochons d’une ancienne idée, l’éther pas celui de Descartes mais de Lorenz). Exerçant une force sur chaque particule, mise en évidence par le calcul (Claude Poher). Dans sa découverte les particules absorbent et re-émettent une énergie qu’il nomme les Universons. J’espère qu’il tolèrera la liberté que je prends en modifiant légèrement sa grande découverte en postulant qu’ils ne sont pas absorbés, mais qu’ils ne peuvent pas émerger à cause de la présence des particules (Leptons, Quarks et bosons). Ces particules subissent le mouvement des Universons et elles se déplacent avec eux, avec l’espace temps.
Pour rappel, en complément,
L’Univers est en expansion.
Il émerge de toute part, à tout moment.
Il est discret et granulaire, son plus petit constituant est l’Universon, sorte de quanta d’Univers.
La présence de matière empêche son émergence.
Les Universon, l’espace temps, se mettent en mouvement pour combler le manque (« la densité »).
Déplace avec lui la matière, donnant la propriété que peu importe l’objet, ils tombent tous à la même vitesse (accélération).
L’accélération c’est le contraire, ils freinent, le changement d’état, de la mise en mouvement de la matière, tant que sa vitesse ne devient pas constante. D’où la résistance au changement d’un état au repos à celui de mobile, plus ou moins forte proportionnel à l’accélération. Pour 9,81m s/s nous avons 1g (à « 19,62 » 2g…).
La longueur d’onde de l’Universon est de 10-33 cm et je pense qu’il représente, aussi, un quanta de temps de 10-43 seconde.
La quantité d’Universons présent donne le référentiel temps de la portion d’espace temps dans laquelle on se trouve, plus ou moins d’Universons (l’écoulement du temps est proportionnellement inverse à la densité d’Universons).
Toutes actions provoquent une contre réaction contraire, d’une force au moins égale à la cause qui la produite. « Les Universons ».
Les actions de marée gravitationnelle par la mise en mouvement des Universons, par dépression, ainsi que la force centrifuge, par changement d’état continuel (équivalent à une accélération), provoquant une marée toute les 12 heures…
A qu’elle vitesse ils émergent ? C’est suivant la quantité de matière. Au Big-bang, au tout début, avec l’absence de matière, ils ont émergé à une vitesse très rapide (inflation). En ce moment, le ratio matière / vide, est tel que leur émergence dans les grandes zones vides s’accélère. Entraînant en même temps l’accélération de l’expansion de l’Univers. L’Universon, pour moi, c’est l’énergie noire.
J’ai mis en ligne un montage théorique que j’ai calculé. Pour que toutes les personnes qui le souhaitent, puissent aussi le recalculer. Avec quelques modifications sur ce montage il fournira :
Un générateur d’Universons
Créant une bulle d’espace temps d’une densité supérieure au milieu dans lequel elle se trouve. Il suffira d’utiliser la moitié de cette sphère pour se déplacer avec elle.
Nul besoin, pour ce montage, un fort couple. Le principal, c’est qu’il tourne. Il n’a pas de position d’équilibre. Il faut juste le contrôler. Le travail, demandé ici, c’est la création d’une fréquence électromagnétique très spéciale.
Je remercie Messieurs,
Claude Poher (pour la publication de ses recherches sur les Universons),

Albert Einstein (Le grand, très grand)

Brian Greene (très bon livre (L’Univers élégant), bien expliqué et clair. Même dans la description des structures mathématique des enroulements des dimensions supplémentaires).

Lee Smolin et Carlos Rovelli (La gravitation quantique à boucles)

Tous les chercheurs, découvreurs, qui ont partagé avec les communs (dont je suis) leur travail en le vulgarisant pour nous permettre de le comprendre.

Tous ces petits chercheurs, dont j’ai le plaisir de faire parti, de continuer leurs investigations sur « l’énergie libre ».

Les Dropas pour nous avoir laissé leurs disques.
Et surtout et avant tous, à Didier Heens, pour les conversations téléphoniques que nous avions. Pour son engagement, plus que personnel, afin d’aboutir dans des solutions, viables et exploitables. A titre posthume je te dédie ce texte, arrivant malheureusement trop tard. Tu l’aurais apprécié, je pense.
A toutes et tous ceux, qui feront de l’avenir que j’entrevoie, une possibilité. Ils peuvent me contacter sur mon site www.jacqmin.fr à l’aide des liens courriels.
Cordialement,
Alain JACQMIN

similaire:

A la mémoire de Didier Heens iconJ’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus… …*
«La mémoire est nécessaire à toutes les opérations de l’esprit» déclarait Pascal. Les Anciens déjà, reconnaissaient ses valeurs;...

A la mémoire de Didier Heens iconReunion de sensibilisation sur la gymmemoire, à roaillan
«Gymmémoire®» vous allez activer votre mémoire au travers d’exercices corporels et sensoriels. La séance de gymnastique volontaire...

A la mémoire de Didier Heens iconCe document est une proposition de planification proposé par Didier...

A la mémoire de Didier Heens iconAtelier Mémoire

A la mémoire de Didier Heens iconII/ Déficiences de la mémoire

A la mémoire de Didier Heens iconMémoire de Recherche Appliquée

A la mémoire de Didier Heens iconRegistre de la memoire du monde inscriptions Rupestres de foum chenna

A la mémoire de Didier Heens icon«Pour une politique de prévention efficace» Responsables du mémoire Mme Chichignoud

A la mémoire de Didier Heens iconSommaire
«bas-de-laine» ou de comptes secrets à l’étranger seront exclus du champ de ce mémoire

A la mémoire de Didier Heens iconPartie I: Le matériel informatique
«bip» qui vous indique simplement que la petite mémoire du clavier est saturée et qu’il faut frapper moins vite








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com