Sommaire








titreSommaire
page1/11
date de publication14.04.2017
taille228 Kb.
typeBibliographie
p.21-bal.com > droit > Bibliographie
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11



Université Hassan II Aïn Chock

Faculté de Médecine et de Pharmacie de Casablanca







Unité de Docimologie


GUIDE POUR LA REDACTION DES QCM

2011/2012

Pr. Rajae KADIRI


Sommaire


Sommaire 2

I)Introduction 3

II)Tableau de spécification 3

III)Elaboration de QCM 5

1)Exigences générales 5

2)Recommandations lors de la rédaction 5

2-1) La vignette clinique 5

2-2) La question 5

2-3) Les propositions 6

2-4) La réponse 6

3)Les différents types de QCM 7

3-1) Les QCM basées sur une logique « vrai/faux » 7

3-1-1) Lorsqu’une seule réponse est juste, on parle de question à choix simple (QCS) ou avec patron de réponse. 7

3-1-2) Les QCM à choix libre ou sans patron de réponses : plusieurs réponses sont justes. 8

3-1-3) Quelques exemples de QCM mal conçues 9

3-1-4) Quelques exemples de QCM bien conçues 12

3-2) QCM basées sur une logique de « meilleure réponse possible ». 13

3-3) QCM de type B 16

3-4) QCM de type R 17

3-5) QCM associatives 18

3-6) QCM de type cause à effet : (type E) 19

3-7) Cas Cliniques QCM 19

4)Avantages et inconvénients des QCM 22

4-1) Avantages : 22

4-2) Inconvénients 22

5)Correction – Barèmes 23

6)Interprétation des résultats : analyse des items. 23

6-1) Indice de difficulté: il s’exprime par un nombre décimal 24

6-2) Indice de discrimination : 24

6-2) La répartition des choix de réponses (QCR) 25

IV)Conclusion 25

Bibliographie 26

Barème de correction des QCM (Harouchi Abderrahim, Tazi Abdelouahhab) : 28


  1. Introduction


Le choix des épreuves, compromis entre les enjeux et les moyens, résulte de nombreuses contraintes : nécessité de répondre aux critères de validité et d'objectivité, nombre de candidats, coût et durée tant des épreuves que des corrections.

L’épreuve doit être construite par tous les enseignants qui ont participé à l’élaboration des objectifs d’apprentissage et à l’enseignement.

Les connaissances des étudiants sont traditionnellement évaluées par les méthodes suivantes : épreuves de rédaction (R), épreuves par questions à choix multiples (QCM), questions à réponse ouverte et courte (QROC), interrogations orales.

Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients. Certaines explorent la mémorisation alors que d’autres les capacités d’application des données, voire de synthèse.

La qualité d’un examen dépend de sa fiabilité, de sa validité, de son impact pédagogique et de son acceptabilité.

Aucune épreuve ne possède toutes ces qualités, raison pour laquelle il faut utiliser plusieurs épreuves complémentaires. Il y a plusieurs compétences à évaluer, et les outils ne seront pas les mêmes: il importe de recourir au mode d’évaluation propre à chaque situation.

Les épreuves les plus pertinentes, proches d'un exercice professionnel, peuvent être difficiles à organiser, coûteuses en temps et en matériel. 

A la faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca, les épreuves utilisées avant 1985 étaient des épreuves rédactionnelles, les QCM ont été introduites depuis cette date, et les QROC en 1994.
  1. Tableau de spécification


La planification d’un examen doit commencer par l’élaboration d’un « plan directeur » ou « tableau de spécification ». Le plan directeur est défini comme une ligne directrice qui sert à déterminer le contenu et les compétences à évaluer. Il permet de couvrir l’ensemble de la matière (échantillonnage large). C’est un tableau à double entrée qui indique les objectifs ou les notions à évaluer et leur importance (en pourcentage) avec une pondération précise du contenu de chaque composante en se basant sur les niveaux taxonomiques : mémorisation, interprétation et application. Cette taxonomie peut varier entre les différentes rubriques. Les plans directeurs favorisent la validité de contenu et assurent la stabilité du contenu de l’épreuve avec le temps. Ceci permettra d’assurer que les mesures faites à un examen soient comparables d’une session à l’autre. Les contenus testés seront ainsi équivalents et la répartition des thèmes aussi.

Ils doivent être réalisés avant même l’enseignement ou au début de celui-ci, après avoir défini les objectifs pédagogiques.

Ils doivent être rédigés en équipe. Ces plans directeurs sont considérés confidentiels et ne doivent pas être diffusés aux étudiants, car ils énoncent spécifiquement le contenu de l’examen.

EXEMPLE DE PLAN DIRECTEUR : (cours magistral de radiologie de 3ème année)







Connaissances

30%

Compréhension

40%

Application

30%

Nb de Questions

100%

Bases de la Radiologie

10%

1,5

2

1,5

5

Techniques d’Exploration RX

10%

1,5

2

1,5

5

Indications des ≠ Examens

25%

3,75

5

3,75

12,5

Thorax

15%

2,25

3

2,25

7,5

Neuro. Radiologie

10%

1,5

2

1,5

5

Digestif

10%

1,5

2

1,5

5

Uro-gynécologie

10%

1,5

2

1,5

5

Ostéoarticulaire

10%

1,5

2

1,5

5

Nombre de questions

100%

15

20

15

50

Ce tableau est rempli comme suit :

Il faut commencer par fixer le nombre total de questions, ici 50, puis le pourcentage réservé à chaque rubrique (bases de la radiologie : 10%, techniques d’exploration : 10 % etc…), ce qui nous permet de calculer le nombre de questions attribuées à chaque rubrique (dans ces deux cas : 5 questions). La répartition de ces 5 questions sera fonction du pourcentage fixé pour chaque niveau taxonomique ; exemple si l’enseignant juge que les questions de compréhension doivent constituer 40% des questions, cela correspondra à deux questions. Quand le calcul donne des chiffres avec une décimale, il faut arrondir au nombre sus ou sous-jacent.

Les plans directeurs peuvent être établis pour un programme d’études globales, un module, une matière et même pour un cours.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11

similaire:

Sommaire iconLe catalan, l’occitan et l’espéranto. Cliquez sur "International"...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconLa Ville est partenaire de Suivez le Phil, une émission radio qui...
«Montpellier notre ville». En page 2 de ce document un sommaire a été créé pour faciliter l’accès aux différents articles du journal....

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire

Sommaire iconSommaire








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com