Tremblement de terre du 26 décembre 2004 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre








télécharger 304.74 Kb.
titreTremblement de terre du 26 décembre 2004 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre
page1/12
date de publication13.04.2017
taille304.74 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

Tremblement de terre du 26 décembre 2004

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


Aller à : Navigation, rechercher

Tremblement de terre du 26 décembre 2004


Localisation de l'épicentre du séisme



Date

26 décembre 2004 à 7 h 58 min 53 s, heure locale

Magnitude

9,1 à 9,3

Régions

Sumatra, Indonésie (secousses)
océan Indien (tsunami)

Victimes

216 000 à 232 000 morts



Animation du tsunami (source : NOAA)

Le
26 décembre 2004 à 00 h 58 min 53 s UTC (7 h 58 min 53 s heure locale à Jakarta et Bangkok) a eu lieu au large de l'île indonésienne de Sumatra un séisme d'une magnitude de 9,1 à 9,3[1],[2]. L'épicentre était situé à 03°30′00″N 096°00′00″E / 3.5, 96[1]. L'épicentre de cet événement géologique hors du commun se situe à la frontière entre deux plaques tectoniques : la plaque eurasienne, au nord, vers laquelle converge la plaque indo-australienne, au sud, à une vitesse de 8 centimètres par an. Ce qui, en dépit des apparences, est très rapide. En se frottant les unes aux autres, les plaques subissent des déformations, jusqu'à atteindre un point de rupture. « Quand l'énergie accumulée et le degré de déformation atteignent des niveaux critiques, une fracture se produit et, plus elle est grande, plus intense est le tremblement de terre[3]. »

Ce tremblement de terre est l'un des plus violents jamais enregistrés dans le monde. Seuls trois séismes connus et mesurés ont eu une magnitude égale ou supérieure : 9,5 au Chili, en 1960 (détails) ; 9,2 en Alaska à Prince William Sound, en 1964 ; 9,0 au Kamtchatka, en 1952[4],[5].

Le tremblement de terre a provoqué un raz-de-marée (ou tsunami) qui a frappé l'Indonésie, les côtes du Sri Lanka et du sud de l'Inde, particulièrement dans l'État du Tamil Nadu, ainsi que le sud de la Thaïlande et l'île touristique de Phuket. Le bilan en pertes humaines est catastrophique : selon le bilan officiel du 26 juin 2005[réf. nécessaire], il y a au moins 222 046 morts et disparus (entre 216 000 et 232 000 morts selon les différentes évaluations).

Le tsunami aurait pourtant pu être prévu. La propagation de l'onde de tsunami a en effet pris plusieurs heures pour atteindre certains des pays touchés[2]. Le phénomène se déplace à une vitesse colossale, de l'ordre de plusieurs dizaines de mètres à la seconde, c'est-à-dire parfois jusqu'à 800 km/h. De plus, à l'approche des côtes, les masses liquides perdent de leur rapidité, mais leur taille augmente, pour atteindre 10, 20, voire 30 mètres de hauteur[6]. Une alerte aurait donc pu être donnée par un réseau de surveillance approprié. De plus, les éléphants du parc touristique de Phuket se sont libérés de leurs chaînes peu avant le raz de marée pour aller se réfugier dans la forêt, emmenant avec eux leurs dresseurs[réf. nécessaire].

La même région a été affectée par un nouveau tremblement de terre le 28 mars 2005.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   12

similaire:

Tremblement de terre du 26 décembre 2004 Un article de Wikipédia, l\Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre

Tremblement de terre du 26 décembre 2004 Un article de Wikipédia, l\«Si Wikipédia est libre, puis-je y écrire ce que je veux ?» Oui ? Non ? Découvrez les réponses…
«protocole» et «pile de protocoles» désignent également les logiciels qui implémentent un protocole

Tremblement de terre du 26 décembre 2004 Un article de Wikipédia, l\Examen des rapports présentés par les états parties
«la Convention» par décret présidentiel no 04 441 du 29 décembre 2004. Ce dernier a été publié au numéro 2 du Journal officiel de...

Tremblement de terre du 26 décembre 2004 Un article de Wikipédia, l\Traumatisme psychique et etat de stress post traumatique : quelles...
«syndromes psychotraumatiques» ou «trauma related disorders» dont un consensus franc se dégage sur les manifestations cliniques cardinales,...

Tremblement de terre du 26 décembre 2004 Un article de Wikipédia, l\Specialite 4 : dosage par étalonnage du «chlore libre»
«libre» (c’est à dire d’élément chlore sous une forme quelconque : hclO, ClO ou Cl2) libérée par 1,0g de ce produit

Tremblement de terre du 26 décembre 2004 Un article de Wikipédia, l\Recherche d’information : débuter avec Google & Wikipédia

Tremblement de terre du 26 décembre 2004 Un article de Wikipédia, l\Résumé : La réorganisation des magasins par univers fut une réelle «révolution»
«sur la présentation à la vue et à la portée de la main du client avec affichage de prix, le libre accès du client à la marchandise,...

Tremblement de terre du 26 décembre 2004 Un article de Wikipédia, l\Article publié dans “the society: an international journal of social...
«Shakti», qui est de l’énergie créative dynamique qui a été programmée pour agir intelligemment, et lorsque nous sommes énergisés,...

Tremblement de terre du 26 décembre 2004 Un article de Wikipédia, l\Ce cours nous conduira de l'Egypte ancienne à l'époque contemporaine
«sommes» abondamment documentées et richement illustrées : Histoire Naturelle, Encyclopédie de Diderot et d'Alembert

Tremblement de terre du 26 décembre 2004 Un article de Wikipédia, l\À qui de droit et tous les lectrices/teurs
1 Au commencement Dieu créa le ciel et la terre Et Dieu dit : Que la terre se








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com