L’éducation musicale conduit les élèves vers une approche autonome et critique du monde sonore et musical contemporain. Elle veille parallèlement à inscrire les








télécharger 40.23 Kb.
titreL’éducation musicale conduit les élèves vers une approche autonome et critique du monde sonore et musical contemporain. Elle veille parallèlement à inscrire les
date de publication29.03.2017
taille40.23 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > droit > Documentos
Éducation musicale
L’éducation musicale conduit les élèves vers une approche autonome et critique du monde sonore et musical contemporain. Elle veille parallèlement à inscrire les musiques étudiées dans une histoire et une géographie jalonnées de repères culturels. Prenant en compte la sensibilité et le plaisir de faire de la musique comme d’en écouter, elle apporte aux élèves les savoirs culturels et techniques nécessaires au développement de leurs capacités d’écoute et d’expression. Par la mobilisation du corps dans le geste musical, elle contribue à l’équilibre physique et psychologique. Éduquant la perception et l’esprit critique sur les environnements sonores et musicaux, elle participe à la prévention des risques auditifs et au bon usage de l’appareil vocal. Si le cycle 4 termine le parcours de formation obligatoire en éducation musicale débuté dès le cycle 2, il prépare la poursuite d’une formation musicale au lycée pour ceux qui le souhaitent.
Comme aux cycles précédents, deux champs de compétences organisent le programme au cycle 4, celui de la production et celui de la perception. Le premier investit des répertoires toujours diversifiés et engage la réalisation de projets musicaux plus complexes par les techniques mobilisées. Le second poursuit la découverte de la création musicale d’hier et d’aujourd’hui, mobilise un vocabulaire spécifique plus précis et développé, s’attache enfin à construire, par comparaison, des références organisant la connaissance des esthétiques musicales dans le temps et l’espace. Ces deux champs de compétences sont mobilisés en permanence dans chaque activité et ne cessent de se nourrir mutuellement. En cycle 4, la variété des activités menées permet de structurer l’acquisition de connaissances au sein de six domaines complémentaires : le timbre et l’espace ; la dynamique ; le temps et le rythme ; la forme ; le successif et le simultané ; les styles. Les situations d’apprentissage mobilisent toujours la sensibilité singulière de chacun comme sa capacité à s’engager résolument pour enrichir le travail collectif. La voix — et la pluralité de ses registres d’expression – reste l’instrument privilégié des pratiques musicales, qu’il s’agisse de monter des projets musicaux ou bien d’accompagner le travail d’écoute. Au moins une fois par an, le professeur intègre à son enseignement une des thématiques d’histoire des arts. Au terme du cycle, forts d’expériences successives qui dialoguent entre elles, les élèves ont construit une culture artistique nourrie de compétences à faire de la musique et à découvrir la diversité de la création musicale.
Un enseignement de chant choral est proposé complémentairement dans chaque établissement aux élèves désireux d’approfondir leur engagement vocal et de pratiquer la musique dans un cadre collectif visant un projet de concert ou de spectacle. Cet enseignement est interniveaux et intercycles ; il accueille tous les volontaires sans aucun prérequis. La chorale participe fréquemment à des projets fédérateurs réunissant plusieurs collèges, des lycées et des écoles. Elle amène à travailler avec des musiciens professionnels (chanteurs solistes, instrumentistes) et à se produire sur des scènes du spectacle vivant. Elle profite ainsi pleinement du partenariat avec les artistes, les structures culturelles et les collectivités territoriales. Croisant fréquemment d’autres expressions artistiques (danse, théâtre, cinéma, etc.), associant volontiers plusieurs disciplines enseignées, les projets réalisés ouvrent des perspectives éducatives nouvelles, originales et particulièrement motivantes contribuant à la réussite des élèves.


Compétences travaillées

Domaines du socle

Réaliser des projets musicaux d’interprétation ou de création

  • Définir les caractéristiques musicales d’un projet, puis en assurer la mise en œuvre en mobilisant les ressources adaptées.

  • Interpréter un projet devant d’autres élèves et présenter les choix artistiques effectués.

1, 3, 5

Écouter, comparer, construire une culture musicale commune

  • Analyser des œuvres musicales en utilisant un vocabulaire précis.

  • Situer et comparer des musiques de styles proches ou éloignés dans l’espace et/ou dans le temps pour construire des repères techniques et culturels.

  • Identifier par comparaison les différences et ressemblances dans l’interprétation d’une œuvre donnée.

1, 2, 5

Explorer, imaginer, créer et produire

  • Réutiliser certaines caractéristiques (style, technique, etc.) d’une œuvre connue pour nourrir son travail.

  • Concevoir, réaliser, arranger, pasticher une courte pièce préexistante, notamment à l’aide d’outils numériques.

  • Réinvestir ses expériences personnelles de la création musicale pour écouter, comprendre et commenter celles des autres.

1, 2, 5

Échanger, partager, argumenter et débattre

  • Porter un regard critique sur sa production individuelle.

  • Développer une critique constructive sur une production collective.

  • Argumenter une critique adossée à une analyse objective.

  • Distinguer les postures de créateur, d’interprète et d’auditeur.

  • Respecter les sources et les droits d’auteur et l’utilisation de sons libres de droit.

1, 3, 5


Dans le tableau ci-dessous, les grandes compétences « Explorer, imaginer, créer et produire » et « Échanger, partager, argumenter et débattre » s’exercent et se développent nécessairement en mobilisant l’ensemble des connaissances liées à la production et à la perception et en tirant parti des situations et activités qui sont données en exemple pour les grandes compétences « Réaliser des projets musicaux d’interprétation ou de création » et « Écouter, comparer, construire une culture musicale et artistique ».


Attendus de fin de cycle

  • Mobiliser des techniques vocales et corporelles au service d’un projet d’interprétation ou de création.

  • Identifier, décrire, commenter une organisation musicale complexe et la situer dans un réseau de références musicales et artistiques diversifiées.

  • Concevoir, créer et réaliser des pièces musicales en référence à des styles, des œuvres, des contraintes d’interprétation ou de diffusion.

  • Présenter et justifier des choix d’interprétation et de création, justifier un avis sur une œuvre et défendre un point de vue en l’argumentant.

Connaissances et compétences associées

Exemples de situations, d’activités et de ressources pour l’élève

Réaliser des projets musicaux d’interprétation ou de création

  • Définir les caractéristiques musicales d’un projet, puis en assurer la mise en œuvre en mobilisant les ressources adaptées.

  • Définir les caractéristiques expressives d’un projet, puis en assurer la mise en œuvre.

  • Réaliser des projets musicaux dans un cadre collectif (classe) en petit groupe ou individuellement.

  • Interpréter un projet devant d’autres élèves et présenter les choix artistiques effectués.

  • Tenir sa partie dans un contexte polyphonique.




  • Répertoire de projets relevant d’esthétiques diverses (chanson actuelle, du patrimoine non occidental ; air d’opéra, de comédie musicale, mélodie, etc.).

  • Vocabulaire et techniques de l’interprétation et de l’expression musicales (domaines de la dynamique, du phrasé, du timbre, du rythme, de la hauteur, de la forme, etc.).

  • Outils numériques simples pour capter les sons (enregistrement), les manipuler (timbre) et les organiser dans le temps (séquence).

  • Démarches de création : chanson sur texte ou musique préexistants ; notions de prosodie.

Interprétation de projets musicaux : jeux de parodie, de pastiche, de transformation en jouant sur les différents paramètres de la musique.

Recherches prosodiques par création de texte sur une chanson préexistante.

Recherche et comparaison d’interprétations disponibles sur internet d’une chanson travaillée en classe.

Réalisation de courtes créations (voix, sources sonores acoustiques et électroniques diverses) dans le style d’une pièce étudiée par ailleurs.

Réalisation par petits groupes de créations numériques sur cahier des charges et comparaison des réalisations interprétées.

Écouter, comparer, construire une culture musicale et artistique

  • Mobiliser sa mémoire sur des objets musicaux longs et complexes.

  • Situer et comparer des musiques de styles proches ou éloignés dans l’espace et/ou dans le temps pour construire des repères techniques et culturels.

  • Mettre en lien des caractéristiques musicales et des marqueurs esthétiques avec des contextes historiques, sociologiques, techniques et culturels.

  • Mobiliser des repères permettant d’identifier les principaux styles musicaux.

  • Associer des références relevant d’autres domaines artistiques aux œuvres musicales étudiées.

  • Identifier par comparaison les différences et ressemblances dans l’interprétation d’une œuvre donnée.

  • Percevoir et décrire les qualités artistiques et techniques d’un enregistrement.

  • Manipuler plusieurs formes de représentation graphique de la musique à l’aide d’outils numériques.




  • Lexiques du langage musical (timbre et espace, dynamique, temps et rythme, forme, successif et simultané, styles), de l’interprétation et de l’enregistrement pour décrire et commenter la musique.

  • Grandes catégories musicales : musique vocale, instrumentale, électroacoustique, mixte, etc.

  • Quelques grandes œuvres musicales représentatives du patrimoine français, européen, occidental et non occidental ; ensemble de marqueurs stylistiques.

  • Ensemble de repères relatifs à l’histoire de la musique et des arts.

  • Conscience de la diversité des cultures, des esthétiques et des sensibilités dans l’espace et dans le temps.

  • Diversité des postures du mélomane et du musicien : partager, écouter, jouer, créer.

  • Fonctions de la musique dans la société ; interactions avec d’autres domaines artistiques.

  • Apports du numérique à la création et à la diffusion musicales.

  • Repères sur le monde professionnel de la musique et du spectacle vivant.

  • Physiologie et fonctionnement de l’audition ; connaissance des risques.

  • Environnement sonore et développement.

  • Notions d’acoustique et de physique du son ; notion de Décibel (Db), de compression du son.

Commentaire comparé portant sur plusieurs extraits :

  • d’une même œuvre ;

  • d’œuvres différentes esthétiquement proches ou éloignées ;

  • de plusieurs interprétations d’une même pièce ;

  • d’une version concert et d’une version studio d’une même pièce ;

  • de plusieurs standards numériques d’enregistrement et de diffusion (MP3, Wav).


Recherche orientée - sur internet - sur un type de formation musicale, une catégorie, un style, une culture et présentation argumentée des choix effectués.

Recherche d’œuvres et élaboration d’une « playlist » répondant à un ensemble de critères.

Montage numérique de brefs extraits audio relevant d’œuvres et d’esthétiques différentes dans une perspective de création ; présentation, comparaison à d’autres choix, argumentation.

Recherche d’associations originales entre musique et image animée : recherche, expérimentation, choix, montage, présentation, comparaison, argumentation.

Recherches sur la physiologie de l’audition et la physique du son ; réflexion sur l’impact des situations sociales (environnement sonore urbain, écoute au casque, concerts, etc.) sur la santé auditive.

Explorer, imaginer, créer et produire

Dans le domaine de la production :

  • Réutiliser certaines caractéristiques (style, technique, etc.) d’une œuvre connue pour nourrir son travail.

  • Concevoir, réaliser, arranger, pasticher une courte pièce préexistante, notamment à l’aide d’outils numériques.

  • Identifier les leviers permettant d’améliorer et/ou modifier le travail de création entrepris.

  • Mobiliser à bon escient un système de codage pour organiser une création.

  • S’autoévaluer à chaque étape du travail.


Dans le domaine de la perception :

  • Identifier, rechercher et mobiliser à bon escient les ressources documentaires (écrites, enregistrées notamment) nécessaires à la réalisation d’un projet.

  • Réinvestir ses expériences personnelles de la création musicale pour écouter, comprendre et commenter celles des autres.

  • Concevoir une succession (« playlist ») d’œuvres musicales répondant à des objectifs artistiques.

  • S’autoévaluer à chaque étape du travail.

Échanger, partager, argumenter et débattre

Dans le domaine de la production :

  • Développer une critique constructive sur une production collective.

  • Porter un regard critique sur sa production individuelle.

  • Contribuer à l’élaboration collective de choix d’interprétation ou de création.

  • Transférer sur un projet musical en cours ou à venir les conclusions d’un débat antérieur sur une œuvre ou une esthétique.


Dans le domaine de la perception :

  • Problématiser l’écoute d’une ou plusieurs œuvres.

  • Distinguer appréciation subjective et description objective.

  • Argumenter une critique adossée à une analyse objective :

    • Respecter la sensibilité de chacun.

    • S’enrichir de la diversité des gouts personnels et des esthétiques.

    • Distinguer les postures de créateur, d’interprète et d’auditeur.



Croisements entre enseignements

Au cycle 4, les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) ouvrent de nouvelles possibilités pour atteindre les objectifs de l’enseignement d’éducation musicale fixés par le programme. Si des objets d’étude peuvent être aisément identifiés pour permettre de croiser plusieurs approches disciplinaires, de nombreuses compétences développées en éducation musicale peuvent s’appliquer à des objets d’étude plus éloignés. La thématique « Culture et création artistiques » garde un statut particulier : étant au cœur de la discipline éducation musicale, elle peut accueillir de nombreuses rencontres interdisciplinaires susceptibles de nourrir une large partie des compétences du programme comme de construire les connaissances qui y sont liées. Les professeurs d’éducation musicale veillent à explorer l’ensemble des autres thématiques. Les différentes expériences faites dans le cadre des EPI enrichissent le parcours d’éducation artistique et culturelle. À titre de pistes possibles :
« Culture et création artistiques »

En lien avec les arts plastiques, le français, l’histoire et la géographie, les langues vivantes.

  • Hybridation, métissage et mondialisation dans la pratique artistique.

  • Arts musicaux et montée du pouvoir royal dans la France et l’Europe des XVIe et XVIIe siècles (comment ils en rendent compte, comment ils sont stimulés par elle).


« Culture et création artistiques », « Sciences, technologie et société »

En lien avec les sciences de la vie et de la Terre, la physique-chimie.

  • Sens et perceptions (fonctionnement des organes sensoriels et du cerveau, relativité des perceptions).


« Culture et création artistiques », « Sciences, technologie et société », « Information, communication, citoyenneté »

En lien avec la technologie, la physique-chimie, les mathématiques, le français, les arts plastiques.

  • L’impact des technologies et du numérique sur notre rapport à l’art ; aux sons, à la musique ; à l’information.


« Corps, santé, bien-être et sécurité »

En lien avec les sciences de la vie et de la Terre, la physique-chimie, la technologie.

  • L’exposition au son et à la musique dans les pratiques sociales.


« Culture et création artistiques », « Monde économique et professionnel »

En lien avec les arts plastiques, le français, la géographie ; contribution au parcours avenir.

  • Découverte de la chaine économique et professionnelle reliant l’artiste créateur au spectateur-auditeur.

similaire:

L’éducation musicale conduit les élèves vers une approche autonome et critique du monde sonore et musical contemporain. Elle veille parallèlement à inscrire les iconLittérature russe
«Votre ticket, dit-elle, tenez !» IL a levé un œil vers elle, mais l’autre continuait à regarder le livre. Elle en est restée baba....

L’éducation musicale conduit les élèves vers une approche autonome et critique du monde sonore et musical contemporain. Elle veille parallèlement à inscrire les iconRésumé : Le problème de l'origine des comportements est ancien. Au...
«l'étude de l'instinct» (1971), a depuis longtemps préoccupé les observateurs de la nature et les chercheurs. Elle constitue évidemment...

L’éducation musicale conduit les élèves vers une approche autonome et critique du monde sonore et musical contemporain. Elle veille parallèlement à inscrire les iconQuelle définition de l’éducation thérapeutique ?
«L'éducation thérapeutique s'inscrit dans le parcours de soins du patient. Elle a pour objectif de rendre le patient plus autonome...

L’éducation musicale conduit les élèves vers une approche autonome et critique du monde sonore et musical contemporain. Elle veille parallèlement à inscrire les iconCme3 – tous les sons sont-ils audibles ?
«émetteur sonore» de faire mettre en évidence les différentes caractéristiques d’un signal sonore

L’éducation musicale conduit les élèves vers une approche autonome et critique du monde sonore et musical contemporain. Elle veille parallèlement à inscrire les iconRemarques
«monde» où la lumière se propage à 30 km/h. Ainsi les effets relativistes se font sentir au moindre mouvement. Cette activité se...

L’éducation musicale conduit les élèves vers une approche autonome et critique du monde sonore et musical contemporain. Elle veille parallèlement à inscrire les iconLes sports de combat a l’ecole et les rp des eleves
«usine à champions» toujours présente au plus haut niveau des compétitions internationales. (En 2011, les Judokas français ont récolté...

L’éducation musicale conduit les élèves vers une approche autonome et critique du monde sonore et musical contemporain. Elle veille parallèlement à inscrire les iconAider le patient a changé des comportements : l'approche motivationnelle
«L'éducation devrait rendre le patient capable d'acquérir et maintenir les ressources nécessaires pour gérer d'une manière optimale...

L’éducation musicale conduit les élèves vers une approche autonome et critique du monde sonore et musical contemporain. Elle veille parallèlement à inscrire les icon«Gardez courage, j’ai vaincu le monde.» extrait de Jn 16, 33
«imprévisible» et qu’Il conduit chaque personne dans une direction nouvelle, surprenante

L’éducation musicale conduit les élèves vers une approche autonome et critique du monde sonore et musical contemporain. Elle veille parallèlement à inscrire les iconEn continuité de l’éducation scientifique et technologique des cycles...
«moyens de transport», «habitat et ouvrages», «confort et domotique», «sports et loisirs», etc

L’éducation musicale conduit les élèves vers une approche autonome et critique du monde sonore et musical contemporain. Elle veille parallèlement à inscrire les iconComprendre le monde contemporain








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com