Résumé À l'heure actuelle, plus de 60 des serveurs sont fournis avec Microsoft® Windows® Server








télécharger 1.11 Mb.
titreRésumé À l'heure actuelle, plus de 60 des serveurs sont fournis avec Microsoft® Windows® Server
page14/24
date de publication03.04.2018
taille1.11 Mb.
typeRésumé
p.21-bal.com > droit > Résumé
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   24

Administration

Introduction



Avec l’augmentation du nombre des ordinateurs de bureau, des ordinateurs portables et des appareils portatifs, le coût de maintenance réel d’un réseau distribué d’ordinateurs personnels a considérablement augmenté. Ce coût total de possession (TCO) comprend non seulement le coût initial du matériel et des logiciels, mais aussi les frais de déploiement et de mise à jour des équipements et des logiciels, les formations, la maintenance quotidienne et l’assistance technique.

Le système d'exploitation Windows Server 2003 reprend les caractéristiques de Windows 2000, de sorte que vous puissiez valoriser vos investissements tout en réduisant les coûts globaux du service informatique. Plus simple à déployer, à configurer et à utiliser, Windows Server 2003 proposera des services de gestion centralisés et personnalisables permettant de réduire le TCO. Cette section propose un récapitulatif des avantages, des nouvelles fonctions et des améliorations spécifiques aux services de gestion de Windows Server 2003.

Avantages


Windows Server 2003 offre les avantages suivants.


Avantage

Description

Fiable

Windows Server 2003 optimise la fiabilité et la disponibilité des outils de gestion introduits dans Windows 2000 par les améliorations apportées à des fonctionnalités essentielles telles que WMI (Windows Management Instrumentation), les stratégies de groupe et RsoP (Resultant Set of Policy). Ainsi, des nouveaux paramètres de stratégie permettent aux administrateurs de gérer plus facilement les environnements afin de verrouiller certaines configurations pour des groupes ou des utilisateurs dans toute l’entreprise.

Productivité accrue

Grâce aux services de gestion IntelliMirror®, les applications, les données et les paramètres des utilisateurs restent disponibles quelle que soit la manière dont ils se connectent, ce qui accroît bien sûr leur productivité. De plus, les applications peuvent être installées et mises à niveau à distance. Comme les entreprises peuvent déployer et gérer des configurations de bureau personnalisées, l'investissement consacré à l’assistance individuelle des utilisateurs est moindre. Ceux-ci bénéficient de beaucoup de souplesse dans leur travail sans perdre du temps à configurer eux-mêmes leur système.

Connectivité accrue

Des améliorations telles que la gestion en ligne de commande des fonctionnalités WMI et les fonctionnalités de gestion à distance offrent une liberté d’action sans précédent aux administrateurs. Une redirection des dossiers simplifiée et des fonctionnalités itinérantes plus éprouvées améliorent la connectivité pour les utilisateurs au sein de l’entreprise. Et grâce à la prise en charge inter-forêts, les entreprises bénéficient d'une meilleure interopérabilité, ce qui élargit leur champ d’action.

Nouvelles fonctionnalités et améliorations


Windows Server 2003 offrira les innovations suivantes :

  • Fonctionnalités améliorées pour la gestion des paramètres de stratégie

  • Services et outils de déploiement puissants

  • Gestion fiable en ligne de commande

  • Windows Update

  • Services de mise à jour de logiciels sécurisés

  • Solutions intégrées pour la gestion d’entreprise

Fonctionnalités améliorées pour la gestion des stratégies
Windows Server 2003 optimise les stratégies de groupe de sorte que les administrateurs peuvent désormais mieux contrôler la configuration du bureau, des paramètres, de la sécurité, du profil itinérant, des options du menu Démarrer des utilisateurs et bien d'autres choses encore.


Fonctionnalité

Description

Console de gestion des stratégies de groupe

La console de gestion des stratégies de groupe (GPMC, Group Policy Management Console) sera proposée gratuitement sur le site Web de Microsoft peu après la mise sur le marché de Windows Server 2003. Elle fournira le nouveau cadre de gestion des stratégies de groupe. Avec la console GPMC, les stratégies de groupe seront beaucoup plus faciles à utiliser, ce qui permettra à davantage d’organisations d’utiliser plus efficacement le service Active Directory™ et, par conséquent, de réduire leurs coûts.

La console GPMC permet notamment de sauvegarder et restaurer des GPO, d’importer/exporter et de copier/coller des GPO, de générer des rapports sur les GPO et les données RSoP, d’utiliser des modèles pour les configurations gérées et offre en outre la possibilité d’écrire des scripts pour la totalité des opérations GPMC. Par exemple, grâce à l’importation et le copier-coller des GPO, les administrateurs peuvent préparer des versions préconstruites de GPO pour diverses configurations (bureaux, portables, services de terminaux sur Windows Server 2003, serveurs Exchange, etc. nécessitant énormément d’administration). Ils peuvent ensuite les déployer rapidement au sein de leur organisation lorsque c'est nécessaire.

En outre, la console GPMC permet aux administrateurs de gérer des stratégies de groupe pour plusieurs domaines et sites d’une forêt donnée, dans une seule et même interface utilisateur simplifiée prenant en charge le glisser-déplacer. Et grâce aux approbations inter-forêts, ils peuvent administrer les stratégies de groupe sur plusieurs forêts à partir de la même console. La console GPMC accepte les stratégies de groupe pour les domaines Windows 2000 ou Windows .NET.

RSoP (Resultant Set of Policy)

Dans Windows Server 2003, le jeu de stratégies résultant (RSoP) simplifie la mise en œuvre des stratégies et la résolution des problèmes. Le RSoP permet aux administrateurs de déterminer l’impact réseau de l'application des paramètres des stratégies aux utilisateurs et aux ordinateurs.

Cet outil permet à l’administrateur informatique de déterminer le jeu de stratégies résultant (RSoP) pour un utilisateur ou un ordinateur donné, à la fois dans un scénario réel et simulé. Le mode de journalisation permet à l’administrateur d'observer ce qui a réellement été traité sur un ordinateur donné. Le mode de planification lui permet de réaliser des analyses de simulation pour un emplacement dans l’annuaire, une appartenance à un groupe de sécurité et des propriétés de filtrage WMI.

Le jeu de stratégies résultant est accessible à partir du composant logiciel enfichable de MMC Utilisateurs et ordinateurs Active Directory ou du composant logiciel enfichable MMC RSoP. Il sera aussi intégré à la future console de gestion des stratégies de groupe (GPMC).

Filtrage WMI

Le filtrage WMI (Windows Management Instrumentation) permet à l’administrateur de déterminer s’il doit appliquer un objet Stratégie de groupe à un ordinateur ou à un utilisateur spécifique en fonction des propriétés WMI de cet ordinateur/utilisateur. Ce concept est similaire à celui du filtrage des groupes de sécurité mis en œuvre dans Windows 2000.




Nouveaux paramètres de stratégie

Windows Server 2003 prend en charge environ 200 nouveaux paramètres de stratégie par rapport à Windows 2000. Ces nouveaux paramètres permettent de personnaliser et de contrôler le comportement du système d'exploitation par groupes d’utilisateurs. Ces nouveaux paramètres concernent le Panneau de configuration, les rapports d'erreurs, les services de terminaux, l’Assistance à distance, les connexions réseau et à distance, le service DNS (Domain Name System), l'ouverture de session réseau, les stratégies de groupe et les profils itinérants.

Prise en charge inter-forêts

Le concept inter-forêts proposé dans Windows Server 2003 ouvre la voie à plusieurs nouveaux scénarios que les stratégies de groupe prennent en charge. Alors que les objets Stratégie de groupe (GPO) ne peuvent être liés qu’à des sites, des domaines ou des unités d’organisation d’une forêt donnée, les stratégies de groupe Windows .NET prennent en charge sans problème ces nouveaux scénarios d’interopérabilité.

Ainsi, il est possible par exemple pour un utilisateur de la forêt A d'ouvrir une session sur un ordinateur de la forêt B, chacun disposant de son propre jeu de stratégies. Par ailleurs, les paramètres d’un objet Stratégie de groupe peuvent faire référence à des serveurs situés dans des forêts externes, tels que des points de distribution de logiciels.

Stratégies de restriction logicielle

Le rôle toujours plus important d’Internet augmente les menaces d'attaques virales à l’encontre de votre réseau. Grâce aux stratégies de restriction logicielle, les entreprises ont la possibilité de protéger leur environnement informatique d’un code suspect en identifiant et en spécifiant les applications qui sont autorisées à s’exécuter.

Les stratégies de restriction logicielle fournissent un moyen d’identifier les logiciels qui s’exécutent dans un domaine et de s’assurer qu’ils sont habilités à s’exécuter. Elles peuvent identifier un logiciel hostile ou indésirable et l’empêcher de s’exécuter sur les ordinateurs équipés de Windows XP et de la famille de produits Windows Server 2003. Cela permet d’améliorer la gestion des ordinateurs exécutant Windows XP et Windows Server 2003 afin de renforcer la protection contre les virus, les chevaux de Troie et les applications indésirables. Cela vous permet en outre de limiter à une liste précise l’exécution les logiciels sur les postes de travail nécessitant une administration intensive (par exemple les kiosques, les postes de travails dédiés à des tâches ou à des d'application). La stabilité et l’intégrité du système peuvent s’en trouver améliorées pour ces ordinateurs. Cette fonctionnalité s’exécute à partir de l’éditeur d'objets Stratégie de groupe.

Perfectionnement de l’interface utilisateur de l’éditeur d'objets Stratégie de groupe

Les paramètres des stratégies sont plus faciles à comprendre, à gérer et à vérifier grâce à l'intégration d'un mode d’affichage Web dans l'éditeur d'objets Stratégie de groupe. Il suffit de cliquer sur une stratégie pour voir apparaître instantanément un texte décrivant sa fonction et les environnements pris en charge, tels que Windows XP uniquement ou Windows 2000.

Meilleure redirection des dossiers

Les administrateurs ont désormais la possibilité de rediriger le dossier Mes documents des utilisateurs vers le répertoire personnel de ces utilisateurs.




Amélioration de la distribution de logiciels par des stratégies de groupe

Microsoft a enrichi la plate-forme Windows Server 2003 des fonctions suivantes.

Les administrateurs peuvent maintenant choisir d’affecter des applications à des utilisateurs et faire en sorte qu’elles s’installent intégralement au moment de l’ouverture de session, ou bien à la demande lorsque l’utilisateur lance l’application. Cette fonctionnalité est offerte dans le nœud des paramètres logiciels dans l’éditeur d'objets Stratégie de groupe.

Ils ont également la possibilité de spécifier une adresse URL qui s’affichera dans l’applet Ajout ou suppression de programmes de l’utilisateur. Cette adresse permet d’accéder à des informations de support utiles.

Outils et services de déploiement plus puissants
Windows Server 2003 inclut de nouvelles technologies et fonctionnalités qui facilitent les tâches de déploiement.

Fonctionnalité

Description

Services d’installation à distance (RIS)

Les administrateurs peuvent utiliser des serveurs RIS avec Risetup et RIPrep pour déployer toutes les versions de Windows 2000, Windows XP Professionnel et toutes les versions de Windows Server 2003 (à l’exception de Windows 2000 Datacenter et Windows Server 2003 Datacenter Edition.) Ils peuvent aussi utiliser des serveurs RIS avec Risetup pour déployer Windows Server 2003 Enterprise Edition version 64 bits.

Le déploiement automatisé bénéficie en outre d’une sécurité renforcée, de performances optimisées pour des composants majeurs de RIS (par exemple TFTP, Trivial File Transfer Protocol) et le filtrage HAL garantissant qu’une image comportant une HAL spécifique n’est reconnue que par les ordinateurs supportant cette HAL (HAL, Hardware Abstraction Layer – couche d’abstraction du matériel).

Les administrateurs peuvent gagner encore plus de temps avec l’Assistant Choix du système d'exploitation, qui peut s’exécuter intégralement sans la moindre intervention. Cette innovation et d’une manière générale toutes les améliorations des services RIS ont été conçues pour assurer un déploiement automatisé plus rapide et plus efficace, ce qui réduit le coût total de possession.

La prise en charge par RIS des consoles de restauration permet d’accéder aux fichiers réseau à partir de ces consoles.

Migration de l’état des utilisateurs

La migration des fichiers et des paramètres de plusieurs utilisateurs dans un environnement d'entreprise est simplifiée par l’outil de migration de l’état des utilisateurs (USMT, User State Migration Tool). Le mot « état » désigne les paramètres, les fichiers et les documents des utilisateurs. L’outil USMT facilite les déploiements des systèmes d'exploitation Windows en offrant à l’administrateur un moyen de capturer et de restituer ces informations lors du déploiement de nouveaux systèmes d'exploitation. L’utilisateur gagne du temps, car une fois que le nouveau système d'exploitation est déployé, il n’a pas besoin de reconfigurer ses paramètres de bureau pour des éléments tels que le serveur de messagerie, le serveur proxy et les modèles de couleurs et papiers peints du bureau.

L’outil USMT est un outil en ligne de commande qui donne à l’administrateur la possibilité de spécifier quels paramètres restaurer. Il est piloté par des fichiers INF, que vous pouvez personnaliser. Les fichiers INF par défaut migrent la majeure partie des paramètres du bureau électronique, des options de connexion de messagerie et Internet ainsi que les types de fichiers Office les plus courants.

La migration peut s’effectuer à partir de Windows 95, Windows 98, Windows Millennium Edition, Windows NT 4.0, Windows 2000, Windows XP et de la famille Windows Server 2003. Windows XP et la famille Windows Server 2003 sont les seules destinations prises en charge pour la migration.

Windows Installer

La gestion du cycle de vie des applications au sein d’un environnement d'entreprise a classiquement représenté un coût élevé. Maintenant, grâce à Windows Installer, les administrateurs peuvent standardiser et simplifier considérablement la personnalisation des installations, la mise à jour et à niveau des applications et la résolution des problèmes de configuration.

Windows Installer peut aussi gérer les ressources partagées, appliquer des règles de versions de fichiers cohérentes et diagnostiquer et réparer les applications lors de l'exécution. Résultat : un coût total de possession beaucoup plus faible pour la gestion des applications.

Windows Installer offre plusieurs fonctionnalités importantes sur Windows Server 2003, dont les suivantes :

  • Prise en charge de la signature numérique et stratégie de restriction logicielle : il est ainsi possible de signer numériquement les packages Windows Installer. Cela permet aussi à ces packages d'appliquer la nouvelle stratégie de restriction logicielle permettant de spécifier les applications autorisées à s’exécuter.

  • Meilleure prise en charge de la réinstallation et des correctifs logiciels  : Windows Installer version 2.0 apporte un certain nombre d’améliorations au niveau des réinstallations et des correctifs logiciels, afin d’améliorer les performances et la fiabilité de ces opérations. Parmi les principales innovations, citons la réduction du nombre de fichiers à copier grâce au hachage, et la limitation des cas dans lesquels le programme d'installation doit trouver la source d’une application.

  • Prise en charge des applications 64 bits : les packages Windows Installer 64 bits peuvent inclure à la fois des composants 32 bits et 64 bits. Le programme d'installation installera et inscrira correctement les composants 32 bits avec le sous-système WOW64.

  • Prise en charge de Win32® et du Common Language Runtime : les packages Windows Installer peuvent comporter des assemblages (« assemblies »). Ces assemblages peuvent être installés globalement sur l’ordinateur, dans l’espace de stockage des assemblages, ou juste dans une application.


Administration robuste en ligne de commande
Windows Server 2003 comporte des outils de gestion en ligne de commande plus performants ; ils permettent aux administrateurs d’effectuer la plupart des tâches sans passer par une interface utilisateur graphique. Ceux qui souhaitent utiliser la ligne de commande pour automatiser des tâches sont alors plus efficaces.


Fonctionnalité

Description

Prêt à l’emploi

Les solutions sont « prêtes à l’emploi »  avec peu ou pas de programmation à effectuer. Tous les outils ont une syntaxe standard et cohérente, avec un accès facilité à l’aide de la ligne de commande (/? texte d’aide), ainsi qu’un fichier d’aide HTML complet, « ntcmds.chm ».

Gestion à distance

Tous les nouveaux outils prennent en charge l’intervention à distance sur le serveur via le paramètre /S (nom du système distant, par exemple, /S MonServeur) et s'exécutent sous Telnet et les services de terminaux, ce qui rend parfaitement possible la gestion à distance en ligne de commande.

Possibilité d’écrire des scripts

Les administrateurs peuvent recourir à des fichiers de commandes ou à des scripts en ligne de commande pour créer leurs propres solutions de gestion et automatiser les utilisations courantes des outils.




Prise en charge de la ligne de commande WMI

WMIC, une interface en ligne de commande WMI, est un outil puissant. Il permet aux administrateurs de réaliser de nombreuses tâches relatives à WMI, telles que l'extraction de données à partir d’un ordinateur local, d’un ordinateur distant et de plusieurs ordinateurs avec une seule et unique commande.

Cet utilitaire se compose d’un jeu de commandes et de fonctions de contrôle visant à simplifier la gestion d’un environnement Windows. En tant que tel, cet utilitaire suit les conventions DOS et UNIX standard. L’outil WMIC fonctionne avec des utilitaires de commande, des shells existants, et il peut être facilement étendu par des scripts, ou d’autres applications d'administration.

L’infrastructure WMI est accessible par l’utilitaire de ligne de commande, par le biais de « facilitateurs » intermédiaires qu’on appelle des alias. Les alias permettent de capturer les fonctionnalités d’une classe WMI relatives à une tâche spécifique, telle que l’administration d’un disque ou d’un réseau. Les alias peuvent être utilisés pour renommer des classes, des propriétés et des méthodes, pour organiser les propriétés dans des formats nommés qui comprennent des valeurs de propriété et sont formatés en fonction d'une stratégie de présentation ou d'une fonction spécifique.

Cette innovation permet de :

  • définir des alias, d’ajouter des formats de sortie et de créer et exécuter des scripts ;

  • parcourir le schéma WMI et interroger ses classes et ses instances ;

  • obtenir des informations de la part d’un ordinateur local, d’un ordinateur distant et de plusieurs ordinateurs en une seule commande ;

  • de fournir, selon le groupe actuel de fournisseurs WMI, un accès en lecture à plusieurs milliers de variables de gestion, un accès en écriture à quelques centaines de variables de gestion et à quelques fonctions de gestion.


Windows Update
Chaque semaine, des millions d’utilisateurs utilisent Windows Update pour garder leur système Windows à jour. Windows Update permet de se connecter à www.windowsupdate.com, où l’ordinateur est évalué afin de déterminer les mises à jour nécessaires pour disposer d'un système à jour ainsi que celles essentielles à la sécurité de leur système. Windows Update étend ses services avec la notification des mises à jour critiques et les mises à jour automatiques.


Fonctionnalité

Description

Site du catalogue des services Microsoft Windows Update

Les administrateurs peuvent télécharger des correctifs et des pilotes spécifiques en vue de les distribuer à l’aide de SMS ou d’autres outils de gestion. Consultez le site http://windowsupdate.microsoft.com/catalog.

Site Windows Update grand public

Conçu principalement pour les clients ou les utilisateurs utilisant un environnement de réseau nécessitant peu de gestion, ce site Windows Update propose des mises à jour pour des ordinateurs individuels accédant au site Web. Cette fonction peut être désactivée ou administrée par une stratégie de groupe. Consultez le site http://windowsupdate.microsoft.com.




Mise à jour automatique

Les administrateurs peuvent télécharger et installer automatiquement des mises à jour critiques telles que les correctifs de sécurité, les correctifs de bogues invalidants et les nouveaux pilotes quand aucun n’est installé pour un matériel. La mise à jour automatique aide les responsables informatiques à mieux gérer le déploiement et l’installation des importantes mises à jour de logiciels et à regrouper les redémarrages multiples en un seul.

La mise à jour automatique est compatible avec les serveurs de mise à jour logicielle hébergés dans l’entreprise et elle offre aux administrateurs davantage de contrôle sur les mises à jour. Les mises à jour automatiques peuvent être configurées automatiquement sur Internet ou administrées en interne.

Cette fonctionnalité comporte aussi :

  • Détection : les mises à jour automatiques utilisent le contrôle Windows Update pour analyser le système et déterminer les mises à jour applicables à un ordinateur particulier.

  • Téléchargements : les mises à jour automatique utilisent leur nouvelle technologie de régulation de la bande passante pour les téléchargements. La régulation de la bande passante permet d'utiliser uniquement la bande passante inactive, de sorte que les téléchargements n’interfèrent pas avec d’autres activités sur le réseau, telles que la navigation sur Internet, ou ne les ralentissent pas.

  • Installation : les mises à jour automatiques utilisent le contrôle Windows Update pour installer les mises à jour téléchargées.

  • Sécurité : le service de mise à jour automatique vérifie les privilèges de sécurité de l’utilisateur sur chaque appel de méthode. Il ne traitera que les appels en provenance de sessions d’administrateur.

  • Résolution des collisions d’utilisateurs : ce service ne permet au client de mise à jour automatique de s’exécuter qu’en un seul exemplaire à la fois, sous un compte utilisateur administrateur.

Mise à jour dynamique

La mise à jour dynamique est conçue pour fournir des correctifs d’urgence en réponse à tout problème d’installation, par exemple de nouveaux pilotes qui sont indispensables mais qui ne sont pas disponibles sur le CD.

Cette fonctionnalité permet de bénéficier des mises à jour de compatibilité pour les applications et les périphériques, de certaines mises à jour de pilotes et de correctifs d’urgence pour des problèmes d’installation ou de sécurité se produisant au moment de l’installation du système d'exploitation. Dès que Microsoft a réalisé ce besoin d’un package de mise à jour dynamique, il l'a fourni à partir de Windows Update. Un accès à Internet et Internet Explorer version 4.01 ou supérieure sont requis pour le téléchargement d’un package de mise à jour dynamique.

Services de pilotes

Windows Server 2003 permet aux administrateurs de se procurer les pilotes certifiés les plus récents pour les mettre à la disposition des utilisateurs via des sites Web et via l’intégration avec le gestionnaire de périphériques et les services « Plug-and-Play ».

Services de mise à jour de logiciels sécurisés
Les services de mises à jour logicielles de Microsoft constituent une extension disponible en ligne du système d'exploitation Windows visant à garder les systèmes Windows (postes de travail et serveurs) à jour grâce à des correctifs de sécurité et des mises à jour critiques.


Fonctionnalité

Description

Services de mises à jour logicielles Microsoft

De nombreuses entreprises ne souhaitent pas que leurs systèmes ou utilisateurs se tournent vers une source extérieure pour leurs mises à jour sans les tester au préalable. C’est pour cette raison que Microsoft fournira une version de Windows Update à installer dans la zone interne à votre pare-feu. Ces services SUS (Software Update Services) permettront d’installer un service sur un serveur interne Windows 2000 Server ou Windows Server 2003, capable de télécharger toutes les mises à jour « critiques » au fur et mesure qu’elles sont proposées par Windows Update.

Les administrateurs recevront aussi une notification par courrier électronique les avertissant de la disponibilité de nouvelles mises à jour critiques, ce qui leur permettra d’effectuer les préparatifs nécessaires. Ils auront ainsi accès très rapidement et très facilement aux mises à jour les plus critiques pour des ordinateurs exécutant Windows 2000 Server, Windows 2000 Professionnel ou Windows XP Professionnel.

Les ordinateurs clients ont besoin du nouveau client de mises à jour automatiques, et leur configuration peut être centralisée au moyen d’une stratégie de groupe, pour télécharger et installer automatiquement les mises à jour approuvées.

Remarque : Les services de mises à jour de logiciels Microsoft ne peuvent s’utiliser que pour distribuer des correctifs de sécurité et des mises à jour critiques, y compris les correctifs cumulatifs de sécurité. Ces services sont prévus pour être proposés gratuitement comme complément téléchargeable dès le deuxième trimestre 2002.


Extension de Windows Server 2003 avec d’autres produits d’administration
La plate-forme Windows Server 2003 est au cœur de la stratégie Microsoft relative à la gestion de l’entreprise. Son infrastructure et ses technologies de gestion prêtes à l’emploi optimisent la gestion des postes de travail, rationalisent l’administration des serveurs, et simplifient le déploiement des logiciels. Sur les bases de cette infrastructure, Microsoft offre trois solutions de gestion d’entreprise des postes de travail et de serveurs Windows.

Produit

Description

Systems Management Server

Solution de gestion de parc informatique, Systems Management Server permet l’inventaire des matériels et logiciels, la distribution des logiciels au sein de l’entreprise et la prise de contrôle à distance.

Microsoft Operations Manager 2000

Offre la gestion des événements et des performances à l’échelle de l’entreprise pour des environnements Windows, quelle que soit leur envergure.

Application Center 2000

Aide à déployer et à gérer des applications Web haute disponibilité construites sur la plate-forme Microsoft Windows.

Fonctionnalités supplémentaires


Fonctionnalité

Description

Changement de nom de domaine

Il est possible désormais de modifier les noms DNS (Domain Name System) et/ou NetBIOS des domaines existants d’une forêt sans compromettre l’intégrité de ladite forêt. L’identité d’un domaine renommé, représentée par son identificateur universel unique (GUID, Globally Unique ID) et par son identificateur de sécurité (SID, Security ID), ne change pas. Par ailleurs, l’appartenance d’un ordinateur à un domaine ne change pas non plus si ce domaine est renommé.

Cela s'avère particulièrement utile lorsqu'une entreprise est obligée de changer les noms des domaines. C’est le cas notamment si le nom de la société change ou lorsque deux sociétés fusionnent et souhaitent uniformiser leur nomenclature. L’utilisation de cette fonction est beaucoup plus efficace que les méthodes classiques, qui exigent parfois la création d’un nouveau domaine et la migration de tous les objets, utilisateurs et ordinateurs, vers ce nouveau domaine.

Bien que cette fonction permette de modifier le nom d’un domaine, elle n’est pas considérée, ni envisagée comme une opération IT classique ou courante. Un changement de nom de domaine provoquera une interruption de service nécessitant le redémarrage de chaque contrôleur de domaine. En outre, chaque ordinateur membre du domaine renommé devra être redémarré deux fois.

Serveur sans console contrôlé à distance

Ce type de serveur peut être intégralement administré à distance ; il ne nécessite donc ni clavier, ni souris, ni carte vidéo, ni écran. Windows fournit de nombreux outils de gestion à distance à utiliser pendant que le serveur fonctionne, dont Telnet, l’administration par le biais des services de terminaux, Windows Management Instrumentation (WMI) et Windows Scripting Host. Les services de gestion d’urgence (EMS, Emergency Management Services) permettent d’administrer le serveur sans clavier, ni souris ni écran locaux alors que Windows ne fonctionne pas, par exemple lors de la phase de chargement de Windows (affichage d'un écran bleu), pendant l’installation (quand le serveur n’est pas disponible sur le réseau) et pendant les services d’installation à distance.

IntelliMirror

Pour aider à réduire les coûts, les administrateurs ont besoin du plus haut niveau de contrôle possible sur les systèmes mobiles et de bureaux des utilisateurs. IntelliMirror offre ce niveau de contrôle sur les systèmes clients exécutant Windows 2000 Professionnel ou Windows XP Professionnel. Vous pouvez utiliser IntelliMirror pour définir des stratégies d’après les fonctions des utilisateurs dans l'organisation, des appartenances de groupe et des emplacements. Grâce à ces stratégies, les bureaux Windows 2000 Professionnel et Windows XP Professionnel sont reconfigurés automatiquement en fonction des préférences d’un utilisateur chaque fois que celui-ci se connecte au réseau, de quelque emplacement que ce soit.





Assistant de configuration de serveur

L’Assistant de configuration de serveur facilite la configuration d’un serveur en aidant les utilisateurs à installer les composants facultatifs de leur choix au cours de l’installation de Windows.

Cela offre plusieurs avantages :

  • Il est possible d’installer le premier serveur sur un réseau en configurant automatiquement le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol), DNS (Domain Name System) et Active Directory en utilisant les paramètres de base définis par défaut.

  • Les utilisateurs bénéficient d'une aide pour la configuration des serveurs membres d’un réseau, laquelle indique les fonctionnalités dont ils ont besoin pour mettre en place un serveur de fichiers, un serveur d’impression, un serveur Web et multimédia, un serveur d’applications, le service RAS et de routage ou le serveur de gestion des adresses IP.

  • Les services de terminaux ont été ajoutés en tant que rôle serveur.

  • Il est possible d’installer une interface utilisateur HTML (Hypertext Markup Language) pour l’administration des serveurs Web et des serveurs NAS (Network Attached Storage).

  • Il propose une méthode de configuration du serveur et la conversion des adresses réseau du service RRAS (Routing and Remote Access Service).

Microsoft Management Console

La console MMC peut être utilisée pour organiser les outils et processus d’administration avec une interface commune. Vous pouvez aussi déléguer des tâches à des utilisateurs spécifiques en créant des consoles MMC préconfigurées pour chacun d’eux. Ces consoles leur procurent les outils que vous sélectionnez.


Sauvegarde et restauration des mots de passe

Le nouvel Assistant de sauvegarde/récupération de mots de passe permet de créer un disque de sauvegarde qui peut être utilisé pour réinitialiser le mot de passe d’un utilisateur. L’utilisateur dispose ainsi d’un moyen fiable et sûr pour réinitialiser son mot de passe sans intervention de l’administrateur. Le mot de passe de l’utilisateur n’est pas stocké sur le disque de sauvegarde et ce disque sert uniquement à réinitialiser le mot de passe sur ce compte d’utilisateur particulier.

Assistance à distance

L’Assistance à distance permet de contrôler un ordinateur à distance. Si vous y êtes invité, vous pouvez recourir à l'assistance à distance pour vous connecter à un ordinateur distant à partir d’un ordinateur exécutant Windows XP ou tout autre produit de la famille Windows Server 2003. Une fois connecté, vous serez en mesure de voir l’écran de l’ordinateur distant et de dialoguer en temps réel. Vous pouvez même utiliser la souris et le clavier pour intervenir directement sur cet ordinateur distant, du moins si la personne qui vous a demandé de l’aide vous y autorise.

Cette innovation améliore l’expérience d’assistance poste-à-poste en permettant aux utilisateurs et aux techniciens du support technique de voir un ordinateur et de le commander à distance. Les conversations et les transferts de fichiers sont également possibles lors de ces sessions d’assistance à distance.




Bureau à distance pour l’administration

Avec le Bureau à distance (« Remote Desktop »)pour l’administration (précédemment appelé services de terminaux Windows en mode d’administration à distance), vous pouvez administrer un ordinateur depuis pratiquement n’importe quel autre ordinateur du réseau. Cette fonction repose sur la technologie des services de terminaux et elle est conçue spécifiquement pour la gestion des serveurs.

Les services de terminaux autorisent maintenant deux types d’accès différents au bureau électronique du serveur à des fins d’administration à distance. Comme avec Windows 2000, l’utilisateur peut créer une session à distance sur le serveur, indépendamment de la session de la console du serveur. Il est possible d’ouvrir deux sessions en même temps même s'il est conseillé de faire en sorte qu’un seul administrateur à la fois utilise l’ordinateur. En outre, le système d'exploitation permet maintenant à l’administrateur de se connecter à distance à la console du serveur. Dans ce cas, la console est verrouillée au niveau du périphérique physique. Pour mettre fin à la session de contrôle à distance et ramener l’activité de la console au serveur physique, il suffit de spécifier les informations d’identification de l’utilisateur sur la console.

Outil de diagnostic et de dépannage

Cet outil aide à résoudre les problèmes liés au système d'exploitation en automatisant les opérations de dépannage standard. Les utilisateurs peuvent réaliser des dépannages de base à partir d'un seul emplacement. Pour cela, l’outil utilise une série de cases à cocher pour appliquer pas à pas des changements au système, et il offre un moyen plus sophistiqué de résoudre les problèmes.

Prise en charge VT-UTF8 pour HyperTerminal

Cette fonctionnalité assure la prise en charge du type de terminal VT-UTF8 (Unicode Transformation Format 8) en HyperTerminal. VT-UTF8 est une version évoluée de VT100 qui reconnaît les caractères en mode bloc, les touches des claviers étendus, les affichages en couleurs et dans d'autres langues que l’anglais grâce à des séquences d’échappement bien définies et un format Unicode UTF8 conforme à la spécification VT-UTF8. Tous les résultats des services EMS sont au format VT-UTF8. L’implémentation de résultats VT-UTF8 en anglais des EMS offre une compatibilité ascendante avec VT100.

Windows Scripting Host

Grâce au WSH (Windows Script Host), vous pouvez automatiser des actions telles que la création de raccourcis et la connexion ou déconnexion d’un serveur réseau. WSH est indépendant du langage : vous pouvez écrire des scripts dans les langages courants, dont Visual Basic Scripting Edition et JScript.

Création automatique de la zone DNS

Cette innovation permet de créer automatiquement la zone DNS (Domain Name System) et de configurer les serveurs DNS exécutant le système d'exploitation de la famille Windows Server 2003 dans toute l’entreprise pour l'hébergement de cette zone. C’est beaucoup plus rapide que de configurer manuellement chaque serveur DNS des sites satellites pour héberger cette zone.

Conclusion


Reposant sur les bases solides de Windows 2000, Windows Server 2003 fournira un ensemble complet de nouvelles fonctionnalités, services et améliorations. Plus simple à déployer, à configurer et à utiliser, Windows Server 2003 proposera des services de gestion centralisés et personnalisables permettant de réduire le coût total de possession et d’accroître la productivité des utilisateurs.

Informations complémentaires


Microsoft publiera sur le Web un descriptif technique plus complet sur cette technologie Windows Server 2003. Vous trouverez des liens vers ces articles techniques sur http://www.microsoft.com/france/windowsserver2003/utilisez/technologies/.
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   24

similaire:

Résumé À l\Résumé Ce document contient des informations sur le fournisseur Microsoft...

Résumé À l\Résumé L’objectif de ce livre blanc est de présenter les modèles...
«Obtenir des licences de produits serveurs Microsoft dans des environnements virtuels»

Résumé À l\Les billets sont un peu plus grands qu’à l’heure actuelle : 1, 2,...

Résumé À l\Résumé : Ce livre blanc décrit la fonctionnalité filestream de sql...

Résumé À l\Les réseaux informatiques qui permettaient à leur origine de relier...

Résumé À l\1) Parmi les commandes suivantes, lesquelles peuvent être utilisées...

Résumé À l\Situation actuelle
«Kentish» au dépens de l’Angleterre avec l’équipe de France masculine militaire à Dijon (entraîneur adjoint)

Résumé À l\Situation actuelle
«Kentish» au dépend de l’Angleterre avec l’équipe de France masculine militaire à Dijon (entraîneur adjoint)

Résumé À l\Esthétique des Bétons, qu’est-ce que c’est ?
«banches» qui sont des outils empruntés aux constructions en terre, a, dès l’origine, suscité l’ingéniosité créative de l’homme :...

Résumé À l\Résumé : Pour réussir une distribution de documents pédagogiques...
«seconde main». Le réalisme impose alors d’utiliser des systèmes d’exploitation correspondant à leurs capacités (Windows 2000, Win...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com