Le fonctionnement du Système nerveuse se fait sur trois éléments : entrée/ intégration/ sortie








télécharger 133.3 Kb.
titreLe fonctionnement du Système nerveuse se fait sur trois éléments : entrée/ intégration/ sortie
page3/3
date de publication03.04.2018
taille133.3 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > droit > Documentos
1   2   3

Douleur : expérience sensorielle et émotionnelle, désagréable dont la qualité et l’intensité dépendent de facteurs d’ordre psychologique

 

Aspect sensoriel de la douleur :

On peut distinguer deux types de douleur en fonction de la durée :

-          Douleur aigue

-          Douleur chronique

 

Sur un plan clinique, on distingue :

-          les douleurs nociceptives (provenant d’une lésion traumatique ou pathologique) > excès de stimulations

-          les douleurs neurogènes, dues à un dysfonctionnement du SNC et du SNP

-          les douleurs psychogènes > douleurs dont on ne connait pas l’origine

 

 

  • Quelles sont les différentes composantes de la douleur ?

  1. Composante sensorielle : aspect quantitatif et qualitatif de la stimulation CAD ce que ressent l’individu (localisation, intensité, nature)

  2. Composante émotionnelle : façon dont le sujet ressent la douleur CAD que cet aspect correspond à l’aspect désagréable de la douleur > souffrance

Ces deux composantes vont se traduire par une sensation douloureuse désagréable

  1. Composante cognitive : processus mis en jeux par la douleur CAD la signification (facteurs socio culturels, apprentissage, situation, attention)

  2. Composante comportementale : manifestations de la douleur (neuroendocriniennes, neurovégétatives, motrices)

 

La douleur va provoquer une augmentation de l’attention, qui va entrainer une anxiété qui va-t-elle majorer la douleur…

C’est un cercle vicieux qu’il faut briser en attirant l’attention sur autre chose que la douleur (par exemple chez les enfants)

 

Résumé :

Il existe des mécanismes générateurs de douleur qui vont déclencher des processus d’ordre psychologiques, qui eut vont agir sur le vécu de la douleur et sur les manifestations de celle-ci

 

  • Localisation de la douleur

La composante sensorielle de la douleur va être analysée sur l’aire somesthésique

La composante émotionnelle va faire intervenir le système limbique : cortex cingulaire, amygdale, hippocampe qui stock l’expérience de manière consciente

-          Modulation du désagrément : cortex cingulaire

-          Modulation de l’intensité : aire somesthésique

Le lobe frontal élabore la composante cognitive et comportementale de la douleur, il permet de planifier les actions

La composante endocrinienne et neurovégétative est analysée par l’hypothalamus

Il existe donc une prise en charge globale de la douleur, chacune des composantes de la douleur étant traitées par une zone particulière du cerveau

 

La voie de la douleur

La douleur est issue de la superficie de l’organisme ou des organes internes

Les fibres issues de la surface corporelle ou des organes internes pénètrent dans la moelle épinière par les racines dorsales et font relais au neurone de transmission

Les fibres font aussi relais dans la corne postérieure, remonte dans le bulbe, puis au thalamus

 

Les récepteurs de la douleur sont appelés nocicepteurs

Il n’existe pas de récepteurs spécifiques à la douleur, l’extrémité des fibres nerveuses servent de récepteurs

Le nerf périphérique, qui amène l’information à la moelle épinière, est constitué de différents types de fibres nerveuses 

-          Fibres Aβ (béta)

-          Fibres Aδ (delta) 

-          Fibres c 

 

La sensation douloureuse est transmise essentiellement par l’activation des fibres a-delta et des fibres C

L’activation de ces deux types de fibres fait apparaitre deux types de douleurs :

-          Douleur brève et localisée (fibres a-delta)

-          Douleur lent et diffuse (fibres C)

Les fibres a-béta véhiculent essentiellement les sensations tactiles

 

Hyperalgie : diminution du seuil de la douleur > un stimulus normalement douloureux devient encore plus douloureux

Allodynie : douleur provoquée par un stimulus normalement non douloureux

 

  • Origine de la douleur

Si on a ne lésion au niveau de la peau, les terminaisons nerveuses vont être activées pour être achevées jusqu’à la moelle épinière : une substance P sera libérée

Reflexe d’axone : L’information va repartir dans l’autre sens, et la substance P sera aussi libérée au niveau des vaisseaux sanguins qui vont se mettre à gonfler

Un œdème va se former, les vaisseaux sanguins vont donc libérer de la bradykinine

La substance P va aussi agir sur les plaquettes, qui vont libérer de la sérotonine

La substance P va également activer un type de globule blancs appelés mastocyte, qui eux vont libérer de l’histamine

Les cellules qui ont été lésées libèrent elles aussi une substance appelée prostaglandine

 

Ces substances agissent de deux manières différentes :

-          Soient elles activent directement les terminaisons nerveux (substances algogènes)

-          Soient elles diminuent le seuil d’activation des fibres (substances sensibilisatrices)

Tout ceci est à l’origine du phénomène d’hyperalgie

 

  • Les neurones de la corne dorsale

Ils servent de transmetteurs de l’information

Au niveau de la corne dorsale se trouvent différents type de transmetteurs :

-          Neurones spécifiques qui répondent uniquement aux stimulations douloureuses

-          Neurones non spécifiques polymodal qui répondent à toutes sortes de stimulations

 

Les neurones non spécifiques jouent un rôle important : ils reçoivent des informations de la peau et des organes internes

Il y a une convergence d’informations en provenance de la peau et des organes sur le même neurone polymodal !

S’il y a une altération d’un organe interne, le neurone polymodal va localiser cette information au niveau de la peau au lieu d’être localisée au niveau de l’organe (ex : infarctus du myocarde)

Ces neurones sont donc à l’origine de blocs projetés : douleurs localisée à la surface de la peau mais dues à une lésion des organes internes

 

  • Contrôle périphérique de la douleur : Théorie du portillon

 

  • Contrôle central de la douleur

On trouve une structure qui va être l’origine de ce contrôle central, que l’on situe au niveau de mésencéphale, que l’on appelle la substance grise périaqueducale (SGPA)

Au niveau du bulbe, se trouvent les noyaux du raphé, puis la moelle épinière avec la corne dorsale

 

En temps normal, la SGPA inhibe les noyaux du raphé donc l’information ne va pas plus loin

Sous l’effet de la douleur, le nociceptif va être activé et il va y avoir une prise de conscience de la douleur dans le cortex

La SGPA va activer les noyaux du raphé qui vont activer l’inter-neurone inhibiteur

Le stress diminue la perception de la douleur car il va activer la SGPA

Il existe deux contrôles de la douleur qui s’effectue au niveau de la moelle épinière :

-          Il se fait à partir des fibres A-béta : Contrôle périphérique

-          Et il se fait au niveau de la SGPA : Contrôle central

 

  • Effet de la morphine sur les neurones de la corne dorsale

L’atténuation de la douleur sous l’effet de l’inter neurone qui libère des substances analgésique, les endomorphines

Si l’on injecte de la morphine, il n’y a pas d’activation spécifiquement des fibres A-delta et C

Si on injecte de la naloxone qui empêche la morphine d’agir, on va rétablir l’activité

Il existe donc au niveau des neurones de la moelle épinière des récepteur spécifique de la morphine et que donc il devait exister dans l’organisme des substances analogue à la morphine

 

On découvre donc les endomorphines qui sont des morphines endogènes, elles sont fabriquées par l’organisme, les enképhalines et l’endorphine qui jouent des rôles différents en fonction du type de récepteur

Enképhaline : Agissent sur les récepteurs Delta, on les trouve au niveau du système limbique qui joue un rôle comportemental Endorphine : Récepteurs U et K que l’on trouve dans la moelle épinière, elle joue donc un rôle analgésique
1   2   3

similaire:

Le fonctionnement du Système nerveuse se fait sur trois éléments : entrée/ intégration/ sortie iconL'examen d'entrée dans une école d'électronique comporte trois épreuves...

Le fonctionnement du Système nerveuse se fait sur trois éléments : entrée/ intégration/ sortie icon1 Quelles sont les caractéristiques du tyran dans les trois textes du corpus ?
«avec ce système j’aurai vite fait fortune, alors je tuerai tout le monde et je m’en irai»

Le fonctionnement du Système nerveuse se fait sur trois éléments : entrée/ intégration/ sortie iconAdj et n f. Qui se rapporte à (l’action, en grec) le «genre dramatique»...
«chacune des subdivisions d'un acte» IL y a changement de scène à chaque entrée ou sortie d'un(ou des) personnage(s)

Le fonctionnement du Système nerveuse se fait sur trois éléments : entrée/ intégration/ sortie iconEléments de programme pour la préparation du concours d’entrée au crmef

Le fonctionnement du Système nerveuse se fait sur trois éléments : entrée/ intégration/ sortie iconTp 21 : Organisation et fonctionnement du système cardiovasculaire

Le fonctionnement du Système nerveuse se fait sur trois éléments : entrée/ intégration/ sortie iconSortie à Sarlat le Dimanche 23 octobre 2016
«Pour l'Entretien Physique et la Santé 23» propose trois fois par semaine des parcours de randonnée nordique avec des groupes de...

Le fonctionnement du Système nerveuse se fait sur trois éléments : entrée/ intégration/ sortie iconI /- les elements de bases d’un systeme teleinformatique 1-/ Présentation

Le fonctionnement du Système nerveuse se fait sur trois éléments : entrée/ intégration/ sortie iconTp de physique n°5 : Les éléments chimiques sur Terre et dans l’Univers
«Nous sommes tous des poussières d’étoiles !»-Abondance des éléments chimiques sur Terre et dans l’Univers

Le fonctionnement du Système nerveuse se fait sur trois éléments : entrée/ intégration/ sortie iconAbondance relative des éléments chimiques
«s’allument pas», c’est ce qui s’est passé pour les neuf planètes du Système Solaire

Le fonctionnement du Système nerveuse se fait sur trois éléments : entrée/ intégration/ sortie iconRésumé Cinquante ans après l’indépendance du Sénégal, du Mali et...
«suivre la route» au côté d’individus circulants afin de mettre en lumière la multiplicité des trajectoires et l’emboitement complexe...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com