Nous avions, au départ, pensé recenser l’ensemble des terrains dormants appartenant à la Province Hainaut








télécharger 24.56 Kb.
titreNous avions, au départ, pensé recenser l’ensemble des terrains dormants appartenant à la Province Hainaut
date de publication02.04.2018
taille24.56 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > droit > Documentos
Choix du site.
Nous avions, au départ, pensé recenser l’ensemble des terrains dormants appartenant à la Province Hainaut.
Nous avons du rapidement déchanter vu l’ampleur du chantier :


  • Sa superficie : 3786 km².

  • Le nombre très important « d’assiettes » provinciales : plus de 900.

  • Le nombre encore plus important de parcelles cadastrales provinciales.

  • L’absence d’un fichier reprenant l’ensemble des propriétés provinciales ainsi que leurs affectations.


Pour y arriver, nous aurions dû :

  • Recenser toutes les propriétés de la province.

  • Etudier pour chacune d’elles, son affectation.

  • Soit un travail non réalisable dans le cadre de ce cours.


Nous avons alors, décidé de nous concentré sur un site particulier, de nous en servir comme point de départ pour notre recherche et, le cas échéant, de mettre ce projet à disposition pour toute personne intéressée.
Nous avons souhaité trouver un site avec comme caractéristiques :


  • L’existence de terrain dit « dormants ».

  • La possibilité d’y trouver des acteurs « preneurs du projet » soit en accord avec les points suivants :




    • S’intéresser à l’aménagement du territoire durable.

    • Avoir une action socio-sanitaire sur la population hainuyère (alimentation bio et exercices physiques).

    • Permettre une cohésion sociale (liens avec le voisinage, associatifs, citoyenneté).

    • Favoriser l’’insertion socio-professionnelle.

    • Développer une activité économique (vente de produits)

    • Mener une recherche-action, pédagogie. Inventer de nouvelles méthodes pédagogiques collectives.




  • La présence d’un des étudiants à proximité (étudiant relai).

  • Choisir un site ayant une symbolique particulière en relation avec les valeurs défendues par l’UMons en général et la faculté Warocqué en particulier.

Le site dit du « Plateau de Morlanwelz », 2/14, rue de l’enseignement 7140 Morlanwelz semblant répondre à l’ensemble des critères préétabli a retenu toute notre attention et notre choix final.
1. D’un point de vue symbolique, rappelons tout d’abord qu’il s’agit d’un site crée par Raoul Warocqué.
Raoul Warocqué, né à Bruxelles en 1870 et décédé en 1917, homme d’affaires, homme politique, représentant la grande bourgeoisie libérale de la “Belle Epoque”.
Pendant 4 générations, les Warocqué seront, de père en fils, bourgmestres de Morlanwelz, la commune où se situe le domaine de Mariemont. (Cette dynastie est appelée “dynastie de maîtres-charbonniers” puisqu’elle était propriétaire des mines de la région.)
Il adhère aux idéaux de libre examen et de laïcité et entame des études de droit à l’Université Libre de Bruxelles. Son choix philosophique personnel est en nette opposition avec l’éducation chrétienne que lui a donnée sa mère et déterminera son cheminement politique: il est un libéral anticlérical convaincu. Il devient franc-maçon en 1903.
Agé d’à peine 20 ans, il est amené à redresser la situation familiale, il s’oriente vers les affaires qui constitueront sa véritable vocation et, grâce à sa gestion dynamique et sérieuse, il devient l’un des hommes les plus riches du royaume.

Sur le plan politique, nous retiendrons son libéralisme militant, qu’il défend en tant que bourgmestre et député.
Il se montre philanthrope et finance des crèches, des écoles, un orphelinat; il considère ces bonnes actions comme un devoir moral des citoyens riches.

Il fonda non seulement L’institut commercial Waroqué en 1889 (notre faculté) mais aussi la crèche, l’orphelinat, l’Athénée et le Lycée de Morlanwelz (notre site d’étude).
Bref, un humaniste dans tous les sens du terme.
2. Que trouve t on sur le site aujourd’hui ?


  • Un établissement d’enseignement fondamental (EPAM).

  • Un établissement d’enseignement secondaire (APW).

  • Un établissement d’enseignement supérieur (HEC).

  • Un établissement de promotion social (PS).

  • L’observatoire provincial de la communication (OPC).

  • Un mess provincial.

  • Un internat mixte.

  • Un Centre PMS (CPMS).

  • Plusieurs terrains dits « dormants ».


3. Description des institutions présentes sur le site.



  1. Ecole provinciale d’application de Morlanwelz (EPAM).

    1. Population totale :

    2. Nombre de classes maternelles :

    3. Nombre de classes primaires :




  1. Athénée provincial Warocqué (APW).

    1. Population scolaire sur le plateau :

    2. Population scolaire sur l’implantation horticole :

    3. Population scolaire sur l’implantation de Chapelle (secteur tertiaire) :

    4. Population totale :




  1. Haute Ecole Condorcet site de Morlanwelz (HEC).

    1. Population scolaire :

    2. Sections :

      1. Bachelier en éducation physique

      2. Bachelier instituteur primaire




  1. Etablissement de Promotion Sociale de Binche, implantation de Morlanwelz (PS).

    1. Population scolaire moyenne :

    2. Sections en relation avec notre projet :

      1. Connaissance de gestion.

      2. Métiers de la vente

      3. Découverte de la cuisine.

    3. Comme toutes les écoles de PS, des formations directement en relation avec le projet pourraient être envisageables.

  2. L’observatoire provincial de la communication (OPC).

    1. Institution qui propose des formations en informatique et en langues.

  3. Internat provincial de Morlanwelz.

    1. Accueil environ 100 élèves du fondamental à la fin du secondaire qui inscrits dans les écoles de la région.

  4. Le mess provincial qui fournit les repas aux :

    1. Elèves internes.

    2. Elèves de l’EPAM, de l’APW, de la HEC et de l’OPC

    3. Corps éducatif dans son ensemble.

  5. Le Centre PMS provincial de Morlanwelz.

    1. A sous tutelle notamment les élèves de l’EPAM et de l’APW.


4. Personnes ressources sur le site et hors site.


  1. Alain DISEUR, Directeur général des enseignements organisés par la province de Hainaut.

* Suite à un premier entretien, Monsieur Diseur s’est déclaré en faveur de ce projet.

  1. Georges CHAVAGNE, Inspecteur général des enseignements pour la région du Centre.

  2. Madame Claudine CORNET, préfète des études pour l’APW.

* Madame Cornet est preneuse du projet. (Nous exposerons sa position dans la suite de ce document).

  1. Madame Annie DELIGNE, directrice de l’EPAM.

* Madame Deligne est également preneuse pour ce projet. (Nous exposerons sa position dans la suite de ce document).

  1. Monsieur Didier MAINIL, directeur de l’école de promotion sociale.

* Monsieur Mainil n’a pas encore été contacté par les membres de la recherche.

  1. Monsieur Bruno GUILLAUME, directeur du Centre PMS.

      • Etudiant à l’UMons, personne relai sur le site.

  2. Service des Espaces Verts de la province de Hainaut.

5. Atouts supplémentaires du site


  1. L’APW a des sections horticoles située dans le parc de Mariemont


potager_mariemont
Et rue de Bascoup : bloc du Colombie
colombie-web
Au niveau professionnel, ils forment des "Ouvriers qualifiés en horticulture" et des "Fleuristes".
Au niveau technique, les élèves sortent avec le titre de "Technicien en horticulture".
Ceci devrait nous permettre de pouvoir bénéficier:


  1. De la collaboration de ces sections (tout à fait envisageable selon madame la Préfète des études).

  2. Du personnel travaillant durant les périodes de fermeture scolaire qui pourrait, dans un premier temps, nous aider pour les arrosages d’été.

6. Plan de secteur du site

7. Photo satellite du site :
vue aérienne
1. Premier terrain envisagé pour notre étude.

2. Terrain proposé par la direction de l’EPAM.

3. Terrain envisageable pour le futur.

4. Terrains dits en « zone insécurisée ». Projet d’aménagement possible avec partenariats.

8. Explications du choix des terrains


  1. Premier terrain envisagé pour notre étude.

    1. Grande surface plane et ensoleillée.

    2. A la fois directement attaché au site mais aussi quelque peu caché (idéal pour une implantation discrète de serres).

    3. Malheureusement pour nous, ce terrain est occupé par les étudiants de la HEC (lancement de javelots, etc.).

    4. Pour en disposer, il faudrait, par conséquent, trouver un endroit de substitution pour ces étudiants.




  1. Terrain proposé par la direction de l’EPAM.

    1. Il s’agit d’un terrain de XXX ares.

    2. Plus d’affectations actuellement (anciennement, c’était un espace vert réservé pour les enfants de maternelle).

    3. Ensoleillé une partie de la journée.

    4. Le terrain est non seulement sur un site propre gardé et fermé mais, dispose de plus, d’une enceinte.

    5. Son emplacement est relativement discret.

    6. Le bâtiment qui le jouxte pourrait servir de point de relai pour l’eau et l’électricité.




  1. Terrain envisageable pour le futur.

    1. Terrain situe entre le CPMS et l’Athénée.

    2. Très bon ensoleillement.

    3. Pas clôturé, accessible depuis la voie publique.

    4. A été réaménagé en 2010 (nouvelle pelouse et arbres remarquables y ont été déposés).

    5. En cas d’intérêt, une négociation avec le service des espaces verts serait à mener.

  2. Terrains dits en « zone insécurisée ». Projet d’aménagement possible avec partenariats.

    1. Toute cette zone appelée « zone d’insécurité » doit être réaménagée.

    2. Un projet




similaire:

Nous avions, au départ, pensé recenser l’ensemble des terrains dormants appartenant à la Province Hainaut iconManon De «nous avions passé tranquillement»
«nous avions passé tranquillement» (p. 206) à «le peu de connaissances et de sentiments qui me restaient». ( p. 209)

Nous avions, au départ, pensé recenser l’ensemble des terrains dormants appartenant à la Province Hainaut iconL’invention du parlage
«Si nous n’avions eu que des besoins physiques, nous aurions fort bien pu ne parler jamais.»

Nous avions, au départ, pensé recenser l’ensemble des terrains dormants appartenant à la Province Hainaut iconProjet Eps secondaire Lycée Français Louis Pasteur de Bogota
«menus» sont proposés à nos élèves de Terminale. Les 5 professeurs se partagent l’ensemble des élèves qui se sont déterminés en début...

Nous avions, au départ, pensé recenser l’ensemble des terrains dormants appartenant à la Province Hainaut iconCe cours sert à nous présenter les métiers, trouver un stage, rédiger...

Nous avions, au départ, pensé recenser l’ensemble des terrains dormants appartenant à la Province Hainaut iconL a vision de l'Islam sur l'environnement et sur l'écologie
«Et ceux-là diront : «Louange à Dieu qui a, pour nous, réalisé Sa promesse et nous a fait hériter la terre ! Nous allons nous installer...

Nous avions, au départ, pensé recenser l’ensemble des terrains dormants appartenant à la Province Hainaut iconI le talmud et la santé
«physique» de l’individu au sens où nous nous l’entendons, mais ce «tu choisiras la vie» biblique reste constamment présent dans...

Nous avions, au départ, pensé recenser l’ensemble des terrains dormants appartenant à la Province Hainaut iconNous prions notre lecteur de nous tenir pour excusé : nous nous sommes...

Nous avions, au départ, pensé recenser l’ensemble des terrains dormants appartenant à la Province Hainaut iconEnsemble, marchons déterminés et résolus
«l’autosuffisance alimentaire». Nous aménagerons le foncier agricole eau d’irrigation, voiries

Nous avions, au départ, pensé recenser l’ensemble des terrains dormants appartenant à la Province Hainaut iconProvince de québec mrc de nicolet-yamaska municipalité de saint-wenceslas

Nous avions, au départ, pensé recenser l’ensemble des terrains dormants appartenant à la Province Hainaut iconLa résistance, sous l’émir Abdelkader, fut celle de l’Etat restauré...
«Nous nous battrons quand nous le jugerons convenable, tu sais que nous ne sommes pas des lâches»








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com