1 La méthode d’élaboration des recommandations 104








titre1 La méthode d’élaboration des recommandations 104
page1/26
date de publication01.04.2018
taille0.5 Mb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > droit > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   26


4.2. Recommandations




4.2.1. Recommandations en cas de fortes chaleurs


Sommaire



1 La méthode d’élaboration des recommandations 104

2 Les recommandations grand public 107

Fiche 2.1 : Se préparer à d’éventuelles fortes chaleurs (Niveau de « veille saisonnière ») 107

Fiche 2.2 : Se préparer et agir dès l’annonce d’une vague de chaleur et durant celle-ci (Niveaux de « mise en garde et d’actions » et de « mobilisation maximale ») 108

[Fiche 2.3 : (sans objet : cf. fiche 2.2)] 110

Fiche 2.4 : Qui est à risque ? 111

Fiche 2.5 : Reconnaître les pathologies liées à la chaleur 113

Fiche 2.6 : Pic de pollution (pic d’ozone en particulier) durant une canicule 116

Fiche 2.7 : Médicaments et chaleur 118

3  L’adaptation des recommandations pour des populations spécifiques 120

Fiche 3.1 : Les sportifs 120

Fiche 3.2 : Les travailleurs 121

4 L’état des connaissances et recommandations pour les professionnels de santé 126

Fiche 4.1 : Physiologie 126

Fiche 4.2 : Physiopathologie 128

Fiche 4.3. : Populations à risque 129

Fiche 4.4 : Médicaments et chaleur 130

Fiche 4.5 : Pathologies liées à la chaleur 138

Fiche 4.6 : Prise en charge thérapeutique des coups de chaleur 142

Fiche 4.7 : Prise en charge « Patient âgé à domicile » 143

Fiche 4.8 : Personnes souffrant de troubles mentaux et / ou consommant des psychotropes 144

Fiche 4.9 : Personnes ayant une pathologie cardio-vasculaire 146

Fiche 4.10 : Personnes ayant une pathologie endocrinienne 147

Fiche 4.11 : Personnes ayant une pathologie uro-néphrologique 148

Fiche 4.13 : Personnes atteintes de drépanocytose homozygote 151

Fiche 4.15 : Rôles des pharmaciens 155

5 Recommandations pour les professionnels s’occupant de personnes à risques 156

Fiche 5.1 : Personnels de santé en établissement d’hébergement  pour personnes âgées dépendantes 156

Fiche 5.2 : Personnels de santé et aides intervenant à domicile 159

Fiche 5.3 : Conseils aux personnes se rendant au domicile des personnes âgées fragiles inscrites sur la liste de la mairie 161

Fiche 5.4 : Organisateurs de manifestations sportives 163

Fiche 5.5 : Responsables d’infrastructures ou équipements accueillant des sportifs 164

Fiche 5.6 : Mesures de protection contre la chaleur : fiche destinée aux parents, au personnel enseignant et encadrant les enfants 167

Fiche 5.7 : Directeurs d’établissements scolaires 169

Fiche 5.8 : Directeurs d’établissements  de centres de loisirs et vacances, de foyers de jeunes travailleurs, de foyers de la protection judiciaire de la jeunesse 170

Fiche 5.9 : Centre d’hébergement et de réinsertion sociale et centres d’hébergement d’urgence et/ou accueils de jour 171

Fiche 5.10 : Centre d’hébergement d’urgence avec soins infirmiers 172

Fiche 5.11 : Intervenants dans la rue auprès des personnes sans abri 173

Fiche 5.12 : Personnels et bénévoles des services sociaux et associations venant en aide aux personnes les plus démunies et gardiens d’immeubles 174

Fiche 5.13 : Directeurs d’établissements pénitentiaires. 176

Fiche 5.14 : Responsables des centres de rétention administratifs 177

Fiche 5.15 : Responsables des centres d’accueil des demandeurs d’asile  178

1 La méthode d’élaboration des recommandations



Les conséquences sanitaires d’une vague de chaleur nécessitent d’établir des recommandations faites de messages sanitaires simples et opérationnels à destination :

  • du grand public,

  • des personnes fragiles telles que les personnes âgées, les enfants et nourrissons, les personnes souffrant de pathologies chroniques, les personnes traitées par certains médicaments, des personnes souffrant de troubles mentaux et l’entourage de ces personnes,

  • des publics spécifiques (sportifs, travailleurs, personnes précaires et personnes sans abri …),

  • des professionnels sanitaires et sociaux en charge de ces populations.



Ces messages et conduites à tenir en matière de protection individuelle et collective sont déclinés en deux périodes prises en compte par le plan canicule :

  • Se préparer à d’éventuelles fortes chaleurs : avant l’été et durant le niveau de veille saisonnière (du 1er juin au 31 août)

  • Se protéger et adapter ses actions dès l’annonce d’une vague de chaleur et durant celle-ci : niveaux de « mise en garde et d’actions » et de « mobilisation maximale ».



Ces recommandations sont établies sous la forme de fiches directement utilisables et adaptables en fonction des niveaux et des publics concernés.
Elles ont été établies à partir d’une revue de la littérature scientifique, d’expériences étrangères et validées par un groupe d’experts. La revue de littérature a été établie à partir d’une recherche bibliographique. Les articles sélectionnés sont issus des revues suivantes :
British Medicine Journal, International Journal of Epidemiology, Environnement Risque et Santé, American Family Physician, Annals of Internal Medicine, International Journal of Biometeorology, Environnement Health Perspect, American Journal of Public Health, Neurology, JAMA, New England Journal of Medicine, Gerontotechnology Journal, Intensive Care Medicine, Revue du Praticien, Journal of Applied Physiology, Lancet
Les sites Internet consultés sont :


  • Régie régionale de la santé et des services sociaux, Québec

  • The National Center for Farmworker Health, Inc. (NCFH)

  • Centers for Disease Control and Prevention (USA)

  • Air and Surface Transportation Nurses Association (USA)

  • City of Chicago, Chicago headlines

  • Centro universitario de salud publica Madrid

  • National institute on aging (USA) NIA publications


Les groupes d’experts sont :


  • La Société française de gériatrie et de gérontologie (SFGG)  :

G. BERRUT, A. GENTRIC, M.P. HERVY, B. LAVALLART, G. RUAULT, F. FORETTE, A. FRANCO, R. GONTHIER, J.L. SAUMET, O. ST JEAN


  • Le groupe de travail mucoviscidose :

GILLES RAULT (CENTRE DE ROSCOFF), NATHALIE WIZLA (LILLE), ALAIN JARDEL (SOS MUCOVISCIDOSE), DOMINIQUE HUBERT (COCHIN), SOPHIE RAVILLY (VLM), NHAM PHAM THI (NECKER, PARIS), GERARD LENOIR (ABCF PROTEINES, NECKER, PARIS), JEAN FRANÇOIS DUHAMEL (CAEN), ANNE MUNCK (R. DEBRE, PARIS), (SD5D).JACQUES SARLES (MARSEILLE), GABRIEL BELLON (LYON).


  • Le groupe de travail drépanocytose :


MARIANNE DE MONTALEMBERT (NECKER, PARIS), BEATRICE QUINET (TROUSSEAU, PARIS), FRANÇOISE BERNAUDIN (CHR DE CRETEIL), MALIKA BENKERROU (ROBERT DEBRE, PARIS), JENNY HIPPOCRATE-FIXY (APIPD), CHRISTIAN GODARD (SOS GLOBI).


  • L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS)




  • Le groupe d’experts est composé de :




  • LE MEDECIN EN CHEF KOWALSKI, BRIGADE DES SAPEURS POMPIERS DE PARIS

  • PR PHILIPPE HUBERT, REANIMATEUR PEDIATRIQUE, HOPITAL NECKER-ENFANTS MALADES

  • CAPITAINE DEHECQ, BRIGADE DES SAPEURS POMPIERS DE PARIS

  • DR CROHENS MARC FEDERATION FRANCAISE DE PSYCHIATRIE

  • DR P PELLOUX, PR PATERON SOCIETE FRANCOPHONE DE MEDECINE D’URGENCE

  • MEDECIN EN CHEF BOURDON, SERVICE DE SANTE DES ARMEES

  • PR ARMELLE GENTRIC, SOCIETE FRANÇAISE DE GERIATRIE ET DE GERONTOLOGIE

  • DR MARIE-PIERRE HERVY, SOCIETE FRANÇAISE DE GERIATRIE ET DE GERONTOLOGIE

  • PR GUY LEVERGER SOCIETE FRANÇAISE DE PEDIATRIE

  • DR HELENE CROSNIER , SOCIETE FRANÇAISE DE PEDIATRIE

  • DR D. CHAUVEAU, SOCIETE FRANCAISE DE NEPHROLOGIE

  • PR B. CANAUD, SOCIETE FRANCOPHONE DE DIALYSE

  • B. DELEMER SOCIETE FRANÇAISE D’ENDOCRINOLOGIE

  • PR Y COTTIN, SOCIETE FRANÇAISE DE CARDIOLOGIE

  • PR CARLI, SAMU DE FRANCE, SAMU DE PARIS

  • PR GODARD, SOCIETE FRANÇAISE DE PNEUMOLOGIE DE LANGUE FRANÇAISE

  • PR RIOU, SOCIETE FRANÇAISE D’ANESTHESIE ET DE REANIMATION

  • DR C.ANGLADE, DR C DARTIGUENAVE, DR N. PRISSE, N. MATET, DR F. GUILLEMETTE, DR POSTEL VINAY, DR J. DUFRICHE, DR C. CRETIN, DR B.LAVALLART, DIRECTION GENERALE DE LA SANTE

  • L GREGOIRE, DR L. CALVANESE, DIRECTION DE L’HOSPITALISATION ET DE L’ORGANISATION DES SOINS

  • DR DUBUISSON, DIRECTION GENERALE DE L’ACTION SOCIALE

  • DR DEMEULEMEESTER, INPES

  • M.LEDRANS, MME LE DR K. LAAIDI, INSTITUT NATIONAL DE VEILLE SANITAIRE

  • Pr. SAN MARCO, MARSEILLE


Contribution des ministères :
Ministère de l’emploi, du travail et de la cohésion sociale : Direction de la population et des migrations (DPM)

Ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative : Direction des sports (DS), Direction de la jeunesse de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA),

Ministère de la Justice : Direction de l’administration pénitentiaire (DAP), Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ),

Ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche : direction de l’enseignement scolaire (DESCO),

Ministre de l’agriculture, de l’alimentation, de la pêche et de la ruralité : Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER)
Contribution des associations :

Observatoire du SAMU social

Comité national olympique et sportif français (CNOSF)

Union social pour l’habitat

Armée du Salut

Union de foyers de jeunes travailleurs




  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   26

similaire:

1 La méthode d’élaboration des recommandations 104 iconRapport sexuel pendant la période supposée fertile lors de la méthode...

1 La méthode d’élaboration des recommandations 104 icon1. MÉThode de travail 1 MÉthode scientifique et résolution de problèmes

1 La méthode d’élaboration des recommandations 104 icon1-addition vectorielle 2-La méthode graphique A+B = B+A (A+B)+C =...

1 La méthode d’élaboration des recommandations 104 iconRecommandations pour le calcul des besoins énergétiques chez l’adulte ( ≥ 19 ans)

1 La méthode d’élaboration des recommandations 104 icon1-1-1- designation et caracteristiques des aciers 1 Elaboration de L’acier

1 La méthode d’élaboration des recommandations 104 iconRapport de l’étude sur l’élaboration des documents

1 La méthode d’élaboration des recommandations 104 iconRecommandations de l’Académie Nationale de Médecine

1 La méthode d’élaboration des recommandations 104 icon2 – Les recommandations de l’activité physique pour la population

1 La méthode d’élaboration des recommandations 104 iconApproche méthodologique et présentation des résultats –pages 2 à 10
«démarche qualité». Cette démarche vise à affirmer nos valeurs associatives, à analyser nos missions et nos activités ainsi que nos...

1 La méthode d’élaboration des recommandations 104 iconChapitre preliminaire : elements de methode pour l’observation et...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com