Résumé operationnel «France, Art de vivre»








télécharger 0.49 Mb.
titreRésumé operationnel «France, Art de vivre»
page2/15
date de publication20.05.2017
taille0.49 Mb.
typeRésumé
p.21-bal.com > loi > Résumé
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15

De l’idée au projet

.1Une idée : un magazine franco-russe


Historiquement, la Russie a de forts liens avec la France. L’esprit des Lumières a essaimé dans les grandes villes russes et le français reste aujourd’hui encore pour de nombreux russes une langue noble synonyme d’un art de vivre inimitable et d’une certaine façon de penser. Saint-Pétersbourg en est le meilleur exemple : ville francophile, on y fête majestueusement le 14 juillet et on s’y presse pour admirer les Vitrines Françaises au mois de juin, Saint-Pétersbourg est également une ville francophone grâce à une communauté française et francophone active (Consulat, Institut Français, Mission Economique, Collège Universitaire de France, Associations franco-russes, Association Suisse-Russie….) et à un apprentissage du français plus important qu’ailleurs.

C’est sur ce terreau fertile qu’a germé l’idée de lancer un magazine franco-russe, porte drapeau de la France, de sa culture, de ses savoir-faire et de son art de vivre. Ce type de publication a déjà fait ses preuves dans de nombreux pays en Europe (Royaume Uni, Allemagne…) où l’on compte plusieurs magazines de ce type. Pourtant, sur le marché Russe il n’existe qu’une seule publication sur la France, qui est, de surcroît, uniquement publiée à Moscou, ville cosmopolite où la francophilie est moins marquée mais avec 50 % des français présent dans le pays. Le marché russe représente d’ailleurs une véritable opportunité pour les medias en général et la presse en particulier du fait d’un marché publicitaire en pleine expansion (cf. Analyse du marché page 8).

L’objectif du magazine est de présenter en langue russe, la France dans sa diversité. Il s’agit de dresser un pont entre tradition (gastronomie, produits du terroir…) et modernité (mode, design…). Il s’agit à la fois de montrer au lecteur russe la France tel qu’il l’imagine tout en lui faisant découvrir les faces cachées de la culture française en sortant quelque peu des sentiers battus.

Cette idée a pu se développer grâce au travail et au savoir-faire de six personnes.

.2Des savoir-faire : les porteurs du projet

2.1.Artem Magalachvili


Pétersbourgeois, Artem Magalachvili, 41 ans, est un francophile et francophone de longue date qui parle très bien français. Artem connaît particulièrement bien le monde de la presse en Russie puisqu’il est aujourd’hui rédacteur en chef d’un magazine haut de gamme sur l’art : Art & Time.

Artem a su concilier sa passion pour l’art et sa vie professionnelle puisqu’il est également responsable des relations médias de l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg. Il apporte au projet à la fois ses connaissances techniques (marché de la presse en Russie, fonctionnement d’un magazine…) mais aussi sa passion pour la culture française.

2.2.Jerôme Lacheheb


Français expatrié en Russie, Jérôme Lacheheb, 31 ans, vit à Saint-Pétersbourg depuis 2 ans. De formation commerciale et maketing, Jérôme Lacheheb est un entrepreneur, un « business developer », passionné par son travail et s’investissant dans les projets porteurs. En France, il a notamment créé en 2001, avec une associé moscovite, la société ADAMIL, SSII spécialisée dans le développement offshore en Ukraine et en Russie dont il a pris la gérance et la direction commerciale jusqu’en 2005. La société à pour client des grands groupes tels Alcatel, SAP, AXA, General Electric, la Société Générale, la BNP… Aujourd’hui, Jérôme Lacheheb développe l’activité de conseil d’ADAMIL SPB. Il apporte son expertise aux entreprises françaises désireuses de s’implanter en Russie (GemPlus, GL Events…) et aux entreprises russes intéressées par le marché européen. Il est également professeur à l’Université d’Economie et de Finance de Saint-Pétersbourg où il enseigne le management d’entreprise dans le cadre d’un MBA.. Par ailleurs, il est président de l’association Francorussie qui a pour but la promotion des savoirs faire français et de l’investissement en Russie.

Jérôme Lacheheb apporte au projet son expertise commerciale, ses connaissances de l’entreprenariat et du management d’équipe et également ses connaissances des spécificités du marché russe. De plus, il connaît très bien le milieu francophone en Russie et notamment les autorités françaises, ce qui est apport non négligeable.

2.3.Nicolas Nilsky


Nicolas Nilsky, âgé de 30 ans, est rédacteur en chef et directeur général du magazine russe spécialisé dans le monde de la logistique et du transport. Il apporte toute son énergie et son expertise de la rédaction de magazine, et sa connaissance de la gestion d’une entreprise de presse.

2.4.Elena Bakhtina


Née à Saint-Pétersbourg, Elena Bakhtina, 30 ans, est professeur de langue et de littérature françaises. Elle est diplômée de la faculté de lettres de l’Université d’Etat de Saint-Pétersbourg où elle enseigne depuis 8 ans. Elena connaît très bien la France puisqu’elle y a vécu plusieurs années notamment pendant ses études à l’Université Jean Moulin (Lyon III).

Elena possède une longue expérience d’interprète et de traductrice à la fois dans le domaine culturel, scientifique et commercial, elle possède d’ailleurs le Certificat pratique de français commercial et économique de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris.

Elena apporte au projet sa vision franco-russe : elle connaît à la fois la culture russe et française ce qui lui permet de comprendre les attentes des lecteurs du magazine et d’être une force de proposition pour l’élaboration de la ligne éditoriale.

2.5.Renaud Vaillant


Renaud Vaillant est français et étudiant à EM LYON Business School. De formation commerciale généraliste, il s’est spécialisé dans l’entreprenariat et la création d’entreprise. Arrivé à Saint-Pétersbourg en juillet 2006, il participe au projet depuis le début et apporte ses connaissances et sa détermination.

2.6. Guillaume Garnier


Guillaume Garnier est un jeune journaliste français qui a suivi une formation de journaliste à Nantes. Arrivé à Saint-Pétersbourg en septembre 2006, i l participe au projet depuis le début et apporte son savoir-faire et sa passion du journalisme
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15

similaire:

Résumé operationnel «France, Art de vivre» iconRésumé : Pour qu’un artisan (le technicien) puisse pratiquer son...

Résumé operationnel «France, Art de vivre» iconTid vente Preparation;Art tNumLotPr�parationVente;Art Designation;Art...

Résumé operationnel «France, Art de vivre» iconXiiième Collège des Ceintures Noires
«art martial» pratiqué en France (16ème position des sports pratiqués avec 65% de moins de 19 ans)

Résumé operationnel «France, Art de vivre» iconRéputation de sainteté et fécondité spirituelle : le cas de Jacques et Raïssa Maritain
«retourné comme un gant» lors de sa conversion est devenu, sur le plan ecclésial, selon la formule de Paul VI de 1973, «un maître...

Résumé operationnel «France, Art de vivre» iconRésumé : Cet article s’intéresse aux impacts des open space en matière...

Résumé operationnel «France, Art de vivre» iconMise en jeu du corps : Art de la piste, Art de la rue liste des stagiaires

Résumé operationnel «France, Art de vivre» iconRésumé : Les différents projets présentés promeuvent et participent...

Résumé operationnel «France, Art de vivre» iconProgramme pedagogique operationnel

Résumé operationnel «France, Art de vivre» iconProgramme pedagogique operationnel

Résumé operationnel «France, Art de vivre» iconL'étiquette Art Martial dont on pare l'Aïkido conduit souvent à une...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com