Résumé "Stigmate, les usages sociaux des handicaps" paraît en 1963. Le terme stigmate est un terme d'origine grec qui désigne des marques corporelles destinées à exposer ce qu'avait d'inhabituel et de détestable le statut moral de la personne stigmatisée








titreRésumé "Stigmate, les usages sociaux des handicaps" paraît en 1963. Le terme stigmate est un terme d'origine grec qui désigne des marques corporelles destinées à exposer ce qu'avait d'inhabituel et de détestable le statut moral de la personne stigmatisée
page1/23
date de publication21.10.2016
taille1.1 Mb.
typeRésumé
p.21-bal.com > loi > Résumé
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   23
 

Dissertation sociologique

http://www.academon.fr/Sociologie

"Stigmate" d'Erving Goffman

Fiche de lecture sur l'ouvrage sociologique de Goffman, qui développe une théorie sur l'identité et la notion de déviance et se demande si l'individu stigmatisé et déviant, joue un rôle social.

Fiche de lecture № 3085 | 2010 mots ( approximativement 5 pages ) | 0 sources | 2007

$ 6.95

détails | 

Ajouter au panier


Résumé
"Stigmate, les usages sociaux des handicaps" paraît en 1963. Le terme stigmate est un terme d'origine grec qui désigne des marques corporelles destinées à exposer ce qu'avait d'inhabituel et de détestable le statut moral de la personne stigmatisée. 
Le procédé de Goffman est basé sur un certain nombre de concepts donnant ainsi une grille d'analyses. Il essaie de définir les types de personnes à partir d'un ensemble de situation. Il fait une typification de la réalité. 
Selon Goffman, un individu est dit stigmatisé lorsqu'il présente un attribut qui le disqualifie lors de ses interactions avec autrui. Chaque individu est plus ou moins stigmatisé en fonction des circonstances, mais certains le sont plus que d'autre. Le stigmate est donc ce qui disqualifie et empêche pleinement une personne d'être acceptée par la société. 


I. Définitions et concepts selon Goffman 
1) L'identité sociale 
2) L'individu stigmatisé 

II. Le "stigmatisé" et le "normal" 
1) Définitions de Goffman 
2) Le ressenti du stigmatisé 
3) La relation mixte 

Extrait du document
Il est important de préciser que c'est avant tout à travers le regard de l'autre qu'un individu est stigmatisé. C'est la relation qui «fabrique» le stigmate. 
Un homme présentant un stigmate souffre d'humiliation constante car le regard des autres est pesant. Il souffre également de discrimination. Il en vient à vouloir rejeter cet attribut qui le rend différent aux yeux des autres et qui l'écarte de la société. 
Goffman précise qu'un individu peut aussi ressentir sa différence tout en étant seul face à lui-même, il s'agit alors d'une relation entre l'individu et le stéréotype. Il cite l'exemple d'un homme qui, après un accident, décide de se regarder dans un miroir. Cet homme ne se reconnaît plus, au fond il est toujours le même mais son apparence à grandement changée, mais fait-elle de lui quelqu'un d'autre ?

Mots-clés:rencontre, externalisation, psychisme, personnalité, psychiatrie

Sport et société : le sport comme reflet de la société ?

Dissertation analysant le lien et les similitudes qui existent entre sport et société.

Dissertation № 5249 | 1905 mots ( approximativement 4.8 pages ) | 7 sources | 2007

$ 5.95

détails | 

Ajouter au panier


Résumé
Le sport est-il le reflet de la société ? En quoi peut-il être un organe de contrôle de la société ? 
Cette étude tente de trouver une réponse en étudiant la construction du sport comme une contre-société, puis en definissant le role du sport comme catalyseur. L'exemple des émeutes en Italie montre que le sport sert également de catalyseur aux pulsions des individus. 
Cette analyse de l'influence du sport est aussi illustrée par l'exemple du dopage. 

I/ Le sport comme contre-société 

A. Une idéologie pour l'harmonie 
B. « Nous somme tous égaux devant le sport » 

II/ Le sport : symbole et catalyseur de la société 

A. Un monde en miniature 
B. Contrôle et dilution de la violence 

III/ Un mythe remis en cause par le dopage 

A. Logiques économiques et vision de soi-même 
B. La lutte contre le dopage pour perpétuer le mythe

Extrait du document
Le dopage peut s'expliquer par des logiques économiques conjuguées à la montée d'un sport spectacle où les performances se doivent d'être toujours dépassées. Le sport est une formidable manne financière pour les sponsors et publicitaires, le taux d'audience du tour oscille entre 52,6% et 70%, l'exposition médiatique est donc énorme. Des facteurs psychologiques entre également en ligne de compte, l'image que l'on a de soi, le rapport à la performance, la volonté d'être le meilleur poussent les sportifs à avoir recours au dopage. Selon Alain Ehrenberg « le dopage n'est finalement que la formule la plus courante donnée à ces pratiques très rependues visant à la modification et l'amélioration de soi-même ». 
Mais la nouveauté réside aujourd'hui dans l'utilisation quasi systématique du dopage dans l'élite sportive, 75% des bodybuilders utiliseraient des anabolisants. On assiste également à la mise en place « d'un système professionnel » (M.Bieu) constitué de réseaux et d'une population active de fournisseurs, ce qui constitue une rupture dans l'histoire du sport. Le produit dopant devient alors partie intégrante du programme d'entraînement.

Mots-clés:bodybuilder, supporteur, développement olympique, idéal universel

"Les règles de l'art" de Pierre Bourdieu

Fiche de lecture sur le livre de Pierre Bourdieu dans lequel il esquisse une compréhension sociologique de l'écrivain et de son œuvre.

Fiche de lecture № 2021 | 1310 mots ( approximativement 3.3 pages ) | 0 sources | 2006

$ 4.95

détails | 

Ajouter au panier


Résumé
Dans cet essai publié en 1992, Pierre Bourdieu, sociologue français, part du postulat qu'il existe une fausse opposition entre l'œuvre littéraire, qui représente « l'expérience de l'Unique, de l'émotion » et les sciences sociales, qui tentent de parler du « général », « d'établir des lois ». Il va ainsi démontrer qu'il n'en est rien et que la compréhension du champ social devient nécessaire pour apprécier l'œuvre littéraire. 


Extrait du document
En se fondant sur l'étude de L'Education sentimentale de Gustave Flaubert, œuvre qui « restitue d'une manière extraordinairement exacte la structure du monde social dans laquelle elle a été produite (…) » (p, 68), Bourdieu va démontrer en quoi Flaubert, et d'autres écrivains contemporains, vont affirmer une nouvelle autonomie de l'artiste en s'opposant aussi bien à « l'art social » et à la « bohème littéraire » qu'à l'art bourgeois, faisant ainsi émerger de cette nouvelle conception d'un « art pur » un champ littéraire propre, dédouané des contraintes de l'état et des institutions, socialement libre. « Leur autonomie consiste dans une obéissance librement choisie, mais inconditionnelle, aux lois nouvelles qu'ils inventent et qu'ils entendent faire triompher dans la République des lettres. » (p.133). C'est alors que vont apparaître deux positions distinctes entre les tenants de l'art pou l'art, en opposition avec l'économie et les institutions politiques et les artistes « vendus » aux institutions (politiques et économistes).

Mots-clés:autonomisation, logique, engagement, théorie, mécanisme, déterminisme

"C'est la guerre" de Louis Calaferte

Commentaire composé portant sur un extrait de cet ouvrage de Calaferte, qui retrace l'exode et la fuite massive des populations qui fuient les combats de la Seconde Guerre Mondiale. 

Commentaire Composé № 6073 | 1640 mots ( approximativement 4.1 pages ) | 0 sources | 2008

$ 5.95

détails | 

Ajouter au panier


Résumé
Louis Calaferte a onze ans lorsque éclate la Seconde Guerre mondiale. Dans "C'est la guerre" (1933), il en retrace l'histoire, de la déclaration (septembre 1939) jusqu'à la Libération (août 1945). 
Ce commentaire de texte, en prose poétique, rend compte de ce moment particulier de l'Histoire, en évoquant un désordre tel qu'il ôte aux hommes leur humanité et les réduit à un seul sentiment, la peur. L'extrait étudié va de "Une route bondée de gens qui marchent..." jusqu'à "La panique". 

I. L'exode 

A) Accumulation et désordre 
B) La déshumanisation 

II. Les sentiments de peur et de panique 

A) Souffrance physique et souffrance morale 
B) Le regard de l'enfant

Extrait du document
Cette page de "C'est la guerre" relate l'exode des Français durant l'été 1940. En effet, après quelques mois de guerre, le 13 mai 1940, les troupes allemandes franchissent la ligne Maginot, qui devait protéger la France, et envahissent le territoire. Tous les habitants du Nord et de l'Est de la France de jettent alors sur les routes de l'exode, pour échapper aux combats, protéger leur famille des nazis ou mettre à l'abri leurs biens. Ce n'est qu'après l'Armistice, le 22 juin, que certains regagnent leur foyer. 
Ce qui frappe le plus le lecteur dans l'évocation de cet épisode par Louis Calaferte, c'est le désordre qui règnent sur les routes. Des familles entières prennent la fuite, ne sachant pas ou aller, comment y aller. Les hyperboles soulignent l'ampleur de cet exode ("Une route bondée de gens", ligne 1 ; "de ces centaines et de ces centaines", ligne 9 ; "tous ces malheureux", ligne 24). Certains partent en voiture, avec leurs biens les plus précieux, mais aussi leurs meubles. Mais, faute d'essence, ils doivent renoncer à leur véhicule, pour poursuivre à pied. Ainsi, l'enfant est tout d'abord frappé par "les gens qui marchent" (ligne 1), "les gens qui trébuchent" (ligne 3), "les gens qui tombent" (ligne 3). Un peu plus loin, il voit la cause de cette marche forcée : "Des voitures accidentées" (ligne 47), "Des voitures abandonnées" (ligne 49). Progressivement, "les gens qui ploient sous la charge" (ligne 3) abandonnent leur fardeau au bord des routes. Les routes de France deviennent alors un immense capharnaüm. Une figure de style, récurrente, exprime ce désordre : l'énumération ("Des vêtements, des chaussures, des paquets, des valises […]" lignes 26-27). Cette très longue énumération rassemble essentiellement des articles de voyages, toutes formes de sacs et de valises. Mais les énumérations ne sont pas toujours aussi cohérentes. La construction du passage en est la preuve...

Mots-clés:victime, innocente, souffrance, population, faim, soif

La famille d'hier est-elle la même qu'aujourd'hui ?

Dissertation qui traite de l'évolution de la "famille" au fil du temps.

Dissertation № 355 | 1840 mots ( approximativement 4.6 pages ) | 0 sources | 2007

$ 5.95

détails | 

Ajouter au panier


Résumé
Ce document retrace, point par point, l'historique de la notion de "famille" et des valeurs du couple. Il décrit les nouvelles formes de foyers (familles recomposées, couples divorcés, mères célibataires...) 


I) La famille face à l'évolution du couple 

A- Conception traditionnelle du couple (notion d'hier) 
1- Le mariage: seule institution familiale jusqu'à la fin du XIXè siècle 
2- Le mariage: une institution créatrice d'inégalités jusqu'au XXè siècle 

B– Conception contemporaine du couple (notion d'aujourd'hui) 
1- Image contemporaine du mariage. 
2- Apparition et développement de nouvelles unions 

II) La famille face à l'évolution de la parentalité 

A- La parentalité des couples mariés 
1- Couples mariés : certitude d'un avenir parental 
2- Foyer conjugal : environnement favorable à l'enfant 

B- Evolution de la parentalité 
1- Nouvelles compositions de la famille 
2- Nouveaux profils familiaux 


Extrait du document
Depuis la création de l'homme, des groupes humains sont observés. Unis par un sentiment d'appartenance commune ou par des liens sanguins, les hommes sont caractérisés par ce besoin de proximité avec ses semblables. Plus que le groupe ethnique, religieux ou social, la famille apparaît être incontestablement le groupe le plus constant et le plus évident. Elle est en effet une sorte de micro société au sein de la société, reproduction réduite de celle-ci : parallèlement à toute société organisée, on constate au sein de la famille la supériorité incontestée et incontestable de l'un des membres, en l'occurrence quasi systématiquement le mâle le plus âgé ou le plus autoritaire, ayant un rôle semblable à celui qu'aurait un dirigeant d'un pays, sur les autres membres de la famille, assimilables au peuple. Le parallèle biblique est tentant, tant le rôle du chef de famille est semblable à celui des prophètes bibliques, dominant les brebis, facilement comparables aux autres personnes composant la famille. Ce modèle familial a longtemps prévalu au sein de toutes les sociétés du monde. 
On assiste cependant, en France notamment, depuis deux siècles, à une évolution de cette organisation familiale. 
L'importance des enjeux est considérable : la famille est le lieu de la Vie. Sur le plan sociologique, la structure familiale est la cellule de base de toute société, elle est le lieu de formation de l'être humain, le point de départ de l'épanouissement de celui-ci. Cet enjeu de la famille explique que tous les régimes dictatoriaux aient eu une approche particulière de la famille : ils l'ont soit réduite, soit substituée. 


Mots-clés:couple, mariage, homosexuels, polygamie, famille recomposée, pacs

Les médiations éducatives

Dissertation de psychopédagogie sur les intérêts et les limites des médiations éducatives, outils de travail de l'éducateur spécialisé.

Dissertation № 3482 | 2010 mots ( approximativement 5 pages ) | 0 sources | 2007 | france

$ 6.95

détails | 

Ajouter au panier


Résumé
L'éducateur spécialisé se doit de toujours être innovant par rapport aux médiations éducatives qu'il propose afin qu'elles soient les plus adaptées possible à l'usager. Ces médiations prennent des formes très différentes telles que celles d'ateliers divers et variés ou tout simplement de moments de vie quotidienne. 
C'est ensuite à l'éducateur spécialisé de transformer un simple moment en une médiation éducative permettant de favoriser la communication et d'améliorer la qualité de la prise en charge. 

Extrait du document
La naissance du terme « médiation » est identifiée au 18e siècle, il désigne une intervention humaine entre deux parties. Il tire son origine du latin « mediare » qui veut dire être au milieu. Le mot « médiation » fait son apparition dans le dictionnaire de l'Académie Française en 1694. Ce terme employé dans de nombreux domaines désigne plusieurs actions différentes telles que les médiations familiales, judiciaires, professionnelles ou encore éducatives. Il convient donc de préciser que nous nous attacherons à voir ici les médiations éducatives comme outils du travail de l'éducateur spécialisé. Quels sont leurs intérêts et leurs limites ? Ont-elles toute leur place dans la pratique éducative ? Leur enseignement est-il nécessaire durant la formation d'éducateur spécialisé ?

Mots-clés:espace, communication, relation, repère, confiance

Les seniors, une opportunité pour les entreprises

Mémoire qui traite de l'état de l'emploi des seniors et des différentes solutions mises à la disposition des services Ressources Humaines.

Mémoire ou thèse № 573 | 21430 mots ( approximativement 53.6 pages ) | 18 sources | 2006
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   23

similaire:

Résumé \"Stigmate, les usages sociaux des handicaps\" paraît en 1963. Le terme stigmate est un terme d\Massage Amma
«Amma» (parfois écrit anma) est un terme traditionnel qui veut dire massage en japonais. IL tire son origine du terme chinois «Anmo»,...

Résumé \"Stigmate, les usages sociaux des handicaps\" paraît en 1963. Le terme stigmate est un terme d\Terme de narratologie qui désigne dans la mise en intrigue roma­nesque...

Résumé \"Stigmate, les usages sociaux des handicaps\" paraît en 1963. Le terme stigmate est un terme d\La fin du vingtième siècle et le début du vingt et unième siècle...
«scientifique». Sa réflexion entend apporter un correctif qu'il juge important pour le progrès scientifique lui même, au sens englobant...

Résumé \"Stigmate, les usages sociaux des handicaps\" paraît en 1963. Le terme stigmate est un terme d\Conditions Générales de Vente
«Client» désigne la personne physique ou morale ayant conclu le Contrat avec Yannick Prod, étant précisé que le terme «Client» inclura...

Résumé \"Stigmate, les usages sociaux des handicaps\" paraît en 1963. Le terme stigmate est un terme d\Adresse : Représenté par m désigné sous le terme «le cdos»

Résumé \"Stigmate, les usages sociaux des handicaps\" paraît en 1963. Le terme stigmate est un terme d\Chapitre 19: transmission de l’information
«bande passante» (même si le terme, emprunté à l’électronique, est impropre car IL qualifie normalement la plage de fréquence restituées...

Résumé \"Stigmate, les usages sociaux des handicaps\" paraît en 1963. Le terme stigmate est un terme d\Adj et n f. Qui se rapporte à (l’action, en grec) le «genre dramatique»...
«chacune des subdivisions d'un acte» IL y a changement de scène à chaque entrée ou sortie d'un(ou des) personnage(s)

Résumé \"Stigmate, les usages sociaux des handicaps\" paraît en 1963. Le terme stigmate est un terme d\Rapport moral : présenté par l’évêque
«oral» que nous présentera notre évêque, Mgr Marc qui remercie les recteurs des paroisses qui ont, presque tous, envoyé leur rapport...

Résumé \"Stigmate, les usages sociaux des handicaps\" paraît en 1963. Le terme stigmate est un terme d\Opération par laquelle une entreprise acquiert des biens de production...
«intérieur» signifie que le pib ne comptabilise uniquement les valeurs ajoutées des unités de productions qui résident sur le territoire,...

Résumé \"Stigmate, les usages sociaux des handicaps\" paraît en 1963. Le terme stigmate est un terme d\Inivtation a soumissionner pour un accord a long terme pour
«rfp-mta-2016-08 : inivtation a soumissionner pour un accord a long terme pour les pleins services de transport et livraison des...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com