Extension de l’école La Fontaine








télécharger 148.15 Kb.
titreExtension de l’école La Fontaine
page6/6
date de publication14.04.2017
taille148.15 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6

L’hygiène


C’est un besoin fondamental de l’être humain. Nous devons veiller à ce que les enfants de la structure, puissent vivre dans de bonnes conditions d’hygiène.

        • Par rapport aux enfants


Le lavage des mains est obligatoire avant et après les collations et les goûters. Cependant nous sommes attentifs à ce que les enfants se lavent les mains le plus souvent possible, surtout après un passage aux toilettes ou une activité salissante.

De même, nous les habituons très tôt à tirer leur chasse d’eau aux toilettes. L’accès à ces derniers restera libre à tout moment, mais l’enfant doit en informer un animateur.

Nous veillons aussi à ce que les enfants se mouchent chaque fois que cela est nécessaire et jettent leurs mouchoirs dans une poubelle et se lavent les mains.

        • Par rapport aux locaux


Les animateurs veillent à ce que les salles soient rangées. L’installation d’une salle et sa bonne tenue sont essentielles à son ambiance et doivent répondre aux besoins de repères des enfants.

Les animateurs sensibilisent les enfants à l’importance de bien utiliser et de bien ranger le matériel.

Les animateurs vérifient tous les soirs que les chasses d’eau des toilettes soient bien tirées et les lumières éteintes.
        • Par rapport à l’alimentation :


Les paquets de gâteaux entamés sont conservés dans les boîtes Tupperware prévues à cet effet.

Les pots de confiture, de Nutella et les boîtes de sirop de fruits dans le réfrigérateur (pas plus d’une semaine) sont conservés en y indiquant la date d’ouverture avec une étiquette.

Les dates de tous les aliments que l’on donne aux enfants sont contrôlées et ceux-ci sont mis au réfrigérateur.

Le menu établi en fonction de l’équilibre de la journée est respecté.

Aucun aliment n’est rapporté du restaurant scolaire. I faut inscrire la température le matin et le soir sur la fiche du frigo (qui doit être réglé entre 4° et 6°).

  1. La tenue vestimentaire


Pour leur bien-être, les enfants doivent êtres vêtus et chaussés selon la météo et le programme d’activités proposées.

  1. La sécurité


Les animateurs s’organisent pour que chaque activité soit sous leur surveillance

Nous veillons à toujours avoir le nombre d’animateurs requis en fonction de celui des enfants.

Chaque animateur veille à ne jamais laisser de ciseaux non adaptés, de cutter ou autres matériels à risque à la portée des enfants, ces derniers n’ont en aucun cas le droit de jouer dans les couloirs.

Lors de jeux extérieurs, les animateurs ont à leurs côtés une trousse à pharmacie.

L'animateur veille aussi à ce que chaque enfant qui lui est confié ait bien une fiche sanitaire à jour, signée par les parents, accompagnée des photocopies des vaccinations, de l’attestation responsabilité civile et d’un certificat médical d’aptitude à la pratique du sport. Il faut aussi faire attention aux allergies ou contre-indications qui peuvent y être indiquées. Il est indispensable d’établir une liste des allergies réactualisée à chaque nouvelle inscription.

Il est obligatoire de remplir le cahier d’infirmerie pour toute intervention que nous avons auprès des enfants (même pour une prise de fièvre). Il faut y noter la cause, le lieu, le pourquoi, la date, l’heure et le comment, ainsi que les médicaments utilisés et s’il faut surveiller ou non, puis apposer la signature de l’animateur.
En cas d'accident
Lors d’un accident grave

Nous téléphonons directement aux pompiers et prévenons la personne responsable indiquée sur la fiche sanitaire.

Le responsable ou l’animateur reste auprès de l’enfant jusqu’à l’arrivée de ses parents. La déclaration d’accident est remise à la famille et adressée à la DDCS, aux Maire et Maire adjoint délégué.

Les consignes de sécurité pour une évacuation sont très importantes et chaque animateur a son rôle à tenir, qui lui est défini clairement et régulièrement lors des réunions d’équipe.
Lors d’un accident bénin

Nous soignons les petits bobos, tout en respectant les contre-indications notées dans la fiche sanitaire.

Ces soins sont retranscrits dans le cahier d’infirmerie. Et l’animateur prévient les parents le soir.
Le plan d’évacuation d’urgence
Le protocole est établi et affiché dans la salle d’accueil dès le début de l’année. Chaque animateur a un rôle à tenir.

Des exercices d’évacuation sont effectués au cours de l’année pour renforcer ce dispositif.

Le compte rendu de la commission de sécurité est affiché dans la salle d’accueil.
La maltraitance

Malheureusement, au cours de notre carrière, nous pouvons être confrontés à un cas d’enfant subissant de mauvais traitements. Voici quelques informations pour aider à mieux gérer ce type de situation, souvent déstabilisante :
Suspicion de maltraitance : Le Directeur de l’accueil périscolaire a le devoir de prévenir son supérieur hiérarchique en cas de présomption d'enfance en danger. Un rapport est écrit et transmis aux élus du secteur qui seront ensuite chargés de contacter les structures du réseau d’aides spécialisé (DJE, procureur de la république, 119, Circonscription d’Action sociale de Goussainville, PMI) et le médecin.

L’enfant en danger : L’enfant maltraité est celui qui est victime de violences physiques, d’abus sexuels, de cruauté mentale, de négligences lourdes ayant des conséquences graves sur son développement psychologique et physique.

De plus dans les lieux où les enfants sont accueillis collectivement, certaines attitudes peuvent participer à un processus de maltraitance, comme par exemple :

Prendre ou laisser prendre un enfant pour cible et le persécuter par des moqueries, des brimades ; négliger un enfant, l’ignorer ou le singulariser parce qu’il est différent ; porter un regard ou tenir des propos dévalorisants sur l’environnement familial de l’enfant ; imposer des rythmes et des activités inadaptées ; instaurer un climat ambigu.


  1. Les médicaments et Protocole d’Accueil Individualisé PAI


Aucun médicament n’est donné sans ordonnance. Les parents doivent indiquer le nom de l’enfant ainsi que la posologie sur la boîte de médicaments. Une fois le traitement administré à l’enfant les animateurs le notent dans le cahier d’infirmerie. Une copie de l’ordonnance figure dans ce cahier.

Les familles ayant établi un PAI pour leur enfant doivent impérativement nous fournir tous les documents s’y rattachant : la demande de PAI, les médicaments, l’ordonnance médical du médecin scolaire…afin que l’équipe d’animation puisse intervenir dans les meilleures conditions pour soigner votre enfant.

C’est à la famille qu’incombe de prévenir l’équipe d’animation de l’existence d’un PAI. En cas de PAI, les parents doivent fournir un repas dans un sac isotherme avec un pain de glace et le transmettre dès l’arrivée de l’enfant sur l’accueil à l’équipe d’animation. Si le conditionnement n’est pas respecté, l’équipe d’animation refuse le repas de l’enfant.

V. LES RELATIONS




A Animateurs/enfants


L'animateur est garant de la sécurité morale, affective, matérielle et du bien être de l’enfant. Il respecte son rythme, ses besoins, ses envies et attentes. Un interdit doit toujours être expliqué aux enfants. L'animateur invite progressivement les enfants à élaborer leurs propres solutions face aux problèmes rencontrés et les aide à trouver leur place au sein du groupe et de la société tout en respectant leur individualité. L’animateur est toujours présent à tout moment, il est à l’écoute, participe aux jeux, activités, et doit se tenir à la disposition des enfants.

Les enfants ont toujours la possibilité de dialoguer avec un adulte, à n’importe quel moment s’ils en ressentent le besoin.

L’animateur veille à ce que toute intervention auprès d’un enfant perturbateur soit toujours en rapport avec la gêne occasionnée, adaptée, équilibrée, et toujours dans un but pédagogique.

Le dialogue est privilégié, afin de permettre à l’enfant de comprendre sa faute et sa responsabilité ; en aucun cas, l’animateur ne tapera l’enfant.

B Familles/Animateurs


Les animateurs privilégient, dans la mesure du possible, le lien, la communication et l’échange avec les familles.

Il est indispensable de faire la démarche d’aller à la rencontre des parents qui se présentent aux accueils.

Enfin, il est important de recueillir leur avis sur l’organisation de l’accueil, afin de le faire évoluer dans la mesure de nos possibilités.

Tout cela est possible lors de multiples rencontres :

  • Réunions d’inscription auprès des responsables de structure

  • La fête de noël

  • Rencontres pendant les temps d’accueil

  • Pendant la permanence du responsable de l’accueil, mise en place une fois par semaine à l’annexe de l’école La Fontaine.

  • Conseils de parents 1 fois par trimestre

  • Journée d’inscription-porte ouverte

  • Pour évaluer le travail et la qualité du service, une enquête de satisfaction est réalisée tous les ans pendant la journée porte ouverte

  • Programme d’animations affiché sur les accueils périscolaires et diffusé aux familles

  • Articles dans le Louvres Infos

VI. LE TRAVAIL D’EQUIPE




A Les programmes


Le rôle de l’animateur dans les est primordial. Sa personnalité et sa détermination assureront une réussite collective et individuelle dans le groupe. Pour cela, il est important que le programme soit établi à l’avance. Le programme d’activités est trimestriel. Conçu, réalisé et finalisé par toute l’équipe, il établit à moyen terme selon un calendrier défini, permet de bien caler les sorties, les activités ou les rencontres. Les animateurs qui le souhaitent peuvent proposer un thème sur un mois,, un trimestre ou une année, en tenant compte du choix et du vote des enfants.

B Les animateurs


Des rapports francs et sincères sont demandés à tous. Lors de conflits, les animateurs ont toujours la possibilité de s’adresser à leur responsable qui intervient soit individuellement soit pendant les réunions. Celles-ci sont l'occasion, d’ailleurs, de parler des désaccords professionnels éventuels rencontrés sur le terrain.

Si un animateur ne respecte pas le projet pédagogique, il est reçu en entretien et à la suite de deux avertissements, son contrat ne sera pas renouvelé.

Il ne faut pas oublier que les animateurs appartiennent au service public et sont soumis au devoir de réserve. Des mesures sont prises rapidement contre les personnes qui le respectent pas. Tout sujet ne peut être ébruité, il doit rester dans le cadre du lieu travail.

L’accueil de loisirs est un lieu de joie et de fêtes pour tous les enfants, la mauvaise humeur et les problèmes des animateurs doivent rester à « la porte ».
L’autorité/autoritarisme :

L’autorité n’est pas quelque chose que l’on prend, mais quelque chose que l’enfant vous donne. C’est grâce à aux compétences, aux aptitudes (disponibilité, écoute, cohérence, justice, respect des règles de vie, capacité à faire passer aux enfants des bons moments…) que ceux-ci reconnaîtront cette forme de « pouvoir » qu’est l’autorité.

A l’inverse toute attitude visant à obtenir le pouvoir sur un groupe, par la contrainte, l’arbitraire, l’injustice, la peur, le chantage, l’humiliation, la persécution est considérée comme de l’autoritarisme voir de la maltraitance. Cette attitude est strictement interdite dans l’enceinte de cette structure.

B.1. Réunions des mardis après-midi

Elles se déroulent dans les locaux de l’accueil de loisirs et permettent de :


  • Mettre en place le planning d’activités

  • Préparer le matériel et les activités pour le bon déroulement de la journée des vacances

  • Passer les commandes diverses

  • Inventorier les denrées alimentaires, le matériel

  • Préparer certains évènements (Noël, jeu de piste etc.…)

  • Projet des fêtes, des rencontres intercommunales.

  • Discuter d’éventuels problèmes rencontrés, etc…

Il y a aussi des discussions pédagogiques, la gestion des problèmes particuliers, les entretiens personnels avec les membres de l’équipe ou avec l’équipe de direction.

B.2. Bilan des vacances


Les animateurs et l’équipe de direction se réunissent tous les jeudis matins :

Il fait lecture de l’ordre du jour, du suivi du bilan des vacances, puis diverses informations nous sont communiquées.

Le compte rendu de la réunion est à la disposition de l’équipe d’animateurs.

B.3. La permanence


Elle a lieu tous les lundis après-midi de 14h à 15h30 (au 01.34.72.57.44) pour permettre aux familles de joindre plus facilement l’animateur ou le responsable pour divers motifs.

C Les évaluations


Les vacataires sont évalués régulièrement par le Responsable de l’accueil au minimum 1 fois par trimestre.

Les titulaires le sont une fois dans l’année par le responsable enfance.

D Les stagiaires


Les documents administratifs : convention de stage, certificat administratif, attestation d’assurance civile sont gérés par le responsable enfance et retournés aux directeurs des accueils péri et post scolaire.

Les stagiaires sont rencontrés par le responsable de l’accueil avant leur stage afin de définir leurs objectifs et de leur présenter le fonctionnement du centre grâce au livret d’accueil des stagiaires. Ils ont l’obligation de nous fournir leur cahier de stage. L’équipe fait en sorte de les intégrer au maximum et de les aider dans leurs différentes tâches. Un petit bilan est effectué au début, milieu et fin de stage avec le stagiaire pour l’orienter vers d’autres solutions pédagogiques si cela est nécessaire ou pour l’encourager. (Voir convention).




Projet pédagogique

Accueil de Loisirs « Pôle Nord » page
1   2   3   4   5   6

similaire:

Extension de l’école La Fontaine iconLes fables de la fontaine à L'École
«les hommes» qu’il s’agit d’instruire, comme l’indique le fabuliste dans son adresse «a monseigneur le dauphin» qui ouvre le premier...

Extension de l’école La Fontaine iconEn cours d’extension

Extension de l’école La Fontaine iconLes Fables Jean de La Fontaine
...

Extension de l’école La Fontaine iconAssociation Sportive Orléanaise de Danse sur Glace
«Ecole de Glace et scolarité 2 1 asodg dépositaire du Label «Ecole de Glace»

Extension de l’école La Fontaine iconComprendre la fonction de l’école Se construire comme une personne...
...

Extension de l’école La Fontaine iconMieux connaître l’auteur et son époque
«pension poétique». IL est destitué et arrêté sur l'ordre de Louis XIV en 1661 pour malversations. La Fontaine écrit en faveur de...

Extension de l’école La Fontaine iconReglement du jeu-concours «les coulisses de lea passion maitresse d ecole classe verte»
«ubisoft», et est représenté en sa qualité de Directeur Général par Geoffroy Sardin, organise un Jeu-Concours gratuit et sans obligation...

Extension de l’école La Fontaine iconEcole Thématique

Extension de l’école La Fontaine iconEcole normale superieure

Extension de l’école La Fontaine iconAvant de commencer sa carrière «politique», Hitler avait entrepris...
«politique», Hitler avait entrepris d’entrer à l’école des Beaux-Arts de Vienne








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com