Esthétique des Bétons, qu’est-ce que c’est ?








télécharger 24.06 Kb.
titreEsthétique des Bétons, qu’est-ce que c’est ?
date de publication30.03.2018
taille24.06 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > économie > Documentos

Esthétique des Bétons, qu’est-ce que c’est ?



Est-il besoin de rappeler que le matériau béton, matériau d’origine minérale, moulé dans des « banches » qui sont des outils empruntés aux constructions en terre, a, dès l’origine, suscité l’ingéniosité créative de l’homme : Monuments, Ponts, Bâtiments… sont construits depuis longtemps avec ce matériau.

Tant pour les qualités économiques et formelles que pour sa facilité de mise en œuvre, ce nouveau matériau de construction a sublimé l’art de construire par ses performances et sa souplesse plastique.

Moulé à froid dans un coffrage, le parement a, très vite, montré ses qualités esthétiques, pour autant que l’on ait soigné l’assemblage des pièces constituant la paroi coffrante, et respecté quelques règles de l’art.

Parmi les conditions de réussite, il est nécessaire d’avoir la connaissance intime de corps de métiers aussi variés que les carriers, bétonniers-maçons , coffreurs- boiseurs, ferrailleurs, applicateurs produits spéciaux ; l’exercice requiert la diligence d’une chaîne d’industriels ( producteurs de granulats et ciments, chimistes, entrepreneurs et préfabriquants) tous mêlés dans une certaine continuité à la fabrication d’un béton. Il faut, enfin, posséder la maîtrise de la mise en œuvre qui, en soit, vaudrait bien encore un livre.

Mais « l’Esthétique des bétons » c’est aussi l’empreinte du savoir-faire de l’homme de métier sur la peau, « brute de décoffrage », de béton (Maison Hennebique à ARCUEIL).

dscn0005.jpg

Maison Hennebique Arcueil

B.Matières de Béton


La minéralité du béton, est une alternative à la pierre. Très récemment, Mr Demortier, éminent chercheur en Physique des Matériaux au CNRS relate dans le journal le Monde, qu’il a probablement découvert le secret de la construction des Pyramides d’Egypte dans un temps record : 20 ans !!

Il s’agirait de l’invention d’un genre de mortier coulé en lieu et place des blocs supposés en pierre (d’un poids unitaire de plusieurs tonnes) constituant l’architecture de ces monuments.

Le « Béton de Pierre », marque un temps déposée au XIX° s, représente très tôt une continuité dans l’acte de construire. En proposant une méthode simple et répétitive, le béton offre une palette de moyens adaptés à notre environnement et notre savoir-faire.

Celui-ci, depuis qu’il est né de l’ingéniosité de « l’homme du commun à l’ouvrage », n’a cessé de façonner notre culture du bâti. Il semblerait, au moins depuis la Rome antique, que cela soit le cas depuis longtemps.

Jean-François Picardat s’inscrit dans cette perspective, en cherchant à susciter l’intérêt pour l’invention et la créativité d’une écriture architecturale qui trouve ses sources, semble-t-il, à l’aube de l’humanité.
dscn3114.jpg Bruxelles été 2003

  1. Qu’est-ce que le béton ? Rappels historiques et prolongements actuels.


Le béton trouve son essor par l’invention du ciment moderne par Louis Vicat en 1805 : cuisson d’un mélange minéral à 1200°C composé de calcaire (80%) et d’argile pour donner le Clinker qui, réduit en poudre, est additionné de gypse. L’objectif de Mr Vicat, spécialiste des mortiers et de la chaux, était d’améliorer la composition du mortier à base de chaux, constitutifs des joints de maçonneries, à la suite de la ruine de piles et culées de ponts.

Tout naturellement, et après nombres brevets et péripéties en tous genres qui ont formé légendes et combats, le composite mortier de ciment Portland, et graviers s’est imposé sur la construction en pierre, et devient une alternative à ce type de construction.
Le développement de l’industrie : C’est tout aussi naturellement que les développements industriels les plus importants se retrouvent dans les pays nordiques, de la Belgique à la Norvège, par l’emploi systématique de la préfabrication de pièces moulées prêtes à poser. En étudiant des systèmes constructifs très élaborés, parfaitement adaptés aux climats rigoureux, et dans la continuité du savoir-faire de la construction en brique notamment, on trouve de nombreuses applications tout à fait intégrées dans la tradition de l’architecture locale, également empreinte des courants artistiques contemporains dont le Bauhaus et De Stilj ont été les initiateurs.

Laisse béton ! On peut également observer que le développement des bétons a trouvé de multiples applications dans le monde et a été utilisé massivement par les concepteurs et les constructeurs.

Et, à y regarder de près, ces nombreuses constructions montrent également l’exemple d’un emploi désastreux en terme d’esthétique : Le paysage urbain s’en est trouvé durablement transformé, comme si la qualité architecturale n’était pas à l’ordre du jour. Les programmes de construction élaborés dès les années 50, gigantesques par leur taille, ont surtout été guidés par des contraintes économiques (recherche des coûts les plus faibles), ignorant les points de vue des artistes, et privilégiant les courts délais d’exécution. Par l’emploi du béton dans ses grandes et petites réalisations, Le Corbusier fait pourtant une authentique démonstration de maîtrise architecturale et industrielle mais est resté peu compris par ses contemporains. Jusqu’alors, et jusque dans les années 40, les pionniers ont cherché à valoriser le matériau par ses performances plastiques et esthétiques : Les frères Perret sont parmi ceux qui ont donné ses lettres de noblesse au béton, au début du 20°s.

Le renouveau du béton : La variété des exemples qui s’égrènent au cours de ces deux siècles montre la diversité des ouvrages et la variété infinie des aspects de parements minéraux en béton.

La mauvaise image des constructions en béton est de fait assez récente: 50 ans environ. Elle tend à disparaître aujourd’hui, sous l’impulsion de jeunes créateurs et d’entreprises qui ont compris la valeur ajoutée au matériau par l’esthétique. La recherche fondamentale a repris un peu de vigueur, avec l’émergence de nouveaux besoins en performances. D’où l’invention récente d’une nouvelle génération de bétons, à très hautes performances mécaniques, à haut niveau technologique, et offrant une qualité de parement durable inégalé.

  1. Performances et qualités plastiques


Le matériau est connu pour être un matériau économique, facile à mettre en œuvre et disponible partout. Il est aussi réputé pour avoir des performances mécaniques moyennes mais suffisantes pour certains types de constructions massifs. D’où l’incorporation de l’acier dans le béton afin d’améliorer les résistances à la flexion, et obtenir des élancements avoisinants les 100m.

Il est enfin apprécié pour ses qualités plastiques : de l’empreinte du moule sur le parement aux traitements de surface qui met en valeur les cailloux, de la forme des pièces, « prismatiques ou non », aux systèmes constructifs complets, le matériau a toujours de sérieux arguments pour séduire créateurs et artistes.

La connaissance approfondie de ce matériau, toujours en évolution malgré les siècles, ne fait que commencer. Avec l’appui de scientifiques (chimistes notamment) et l’invention de nouvelles formules, nous assistons aujourd’hui à un développement qui devrait nous amener à réviser totalement nos modèles.

  1. Perspectives contemporaines :


Les vingt dernières années ont vu apparaître de nouvelles générations de béton. Issues de la volonté de Maîtres d’Ouvrages confrontés au vieillissement parfois prématuré de nombreux ouvrages, ceux-ci ont cherché à améliorer la durabilité de leurs futurs ouvrages. Ces « nouveaux bétons » répondent aujourd’hui à de nouvelles exigences et forment de nouvelles familles : Les Bétons Auto- Plaçants (BAP), les Bétons de Fibres à Ultra Hautes Résistances (BFUP), les Bétons Auto- Nivellants (BAN) représentent les principales avancées actuelles.

Le monde de la décoration et du design, quelques artistes, s’approprient de mieux en mieux le composite : on voit fleurir sols décoratifs, mobiliers designs et autres produits manufacturés en béton, qui sont le reflet de l’intérêt porté à cette matière. Et de la richesse du potentiel esthétique.
revetement acoustique.jpg

1999- revêtement acoustique- Gare de Monaco- BFUP

  1. Esthéticien du béton, c’est un métier ça ?


C’est un nouveau métier, dans le même registre que le « Plasticien du Béton » cher à Mr J.P. Aury, précurseur en la matière.

La pratique de l’exercice se distribue selon deux axes majeurs:

Le référentiel : C’est d’abord de collecter toutes informations et disposer de toutes les connaissances et références sur le sujet, afin de pouvoir répondre à toutes questions portant sur le matériau.

Le réseau professionnel : par la constitution de réseaux professionnels sensibles au sujet, le conseil s’appuie sur un réseau de compétences qui lui permet de garantir les solutions proposées.

dscn0022.jpg

Paris Rive gauche - Gare d’Austerlitz
La pratique : Il faut être amené à intervenir, ou plutôt à s’intégrer dans un processus de conception ; en s’appuyant sur l’expérience, les études et les expérimentations personnelles, le conseil en « esthétique des bétons » participe par conséquent à toutes les phases d’un projet. Avec un regard particulier et une action adaptée aux ambitions :

  • études de formes,

  • études des formulations de bétons,

  • échantillonnages,

  • prototypes,

  • prescriptions techniques de mise en œuvre,

  • faisabilité,

  • R&D…


Le conseil doit être capable de répondre aux défis qu’on lui soumet.
photo 059.jpg

Gare de Strasbourg : Façade acoustique
L’expertise : Il peut arriver que le conseil en esthétique des bétons soit amené à intervenir sur des problèmes rencontrés sur de nombreux ouvrages en béton, neufs ou anciens, que l’on nomme doctement « pathologies d’aspects ». Les interventions se révèlent assez pointues, qui font appel à l’analyse et à la connaissance de méthodes de réparations, de toilettage ou de protection.

dscn0036.jpg Blockhaus Omaha Beach
R&D :

Il reste à ajouter un volet complémentaire dans l’action que mène ce type de consultant : celui de la Recherche et Développement sur les nouveaux bétons.

Il est essentiel que la recherche et l‘expérimentation soient permanentes dans la pratique de ce métier.
ors1.jpg Françoise Jourda Architecte
Point de vue et conclusions : Chaque ouvrage possède sa spécificité; une réflexion sur la faisabilité économique et technique doit absolument précéder la conception des ouvrages en béton.
Article paru dans « Gare d’Avignon T.G.V. Chronique d’un chantier » Éric Verstreppen et Ghislaine Garcin - éditions Parenthèses 2005

http://www.brutdebeton.com Page


similaire:

Esthétique des Bétons, qu’est-ce que c’est ? iconProduit chimique que l’on incorpore en faible proportion dans les...
«terre cuite»; l’argile est ainsi la matière première de très nombreux composants du bâtiment : briques, tuiles, carrelages, céramiques,...

Esthétique des Bétons, qu’est-ce que c’est ? iconPrésentation de l’esthétique générale
«La beauté est convulsive» = antipode de la beauté classique = tout peut être beau, elle se répand partout et devient un critère...

Esthétique des Bétons, qu’est-ce que c’est ? iconDes exercices pour lutter contre le mal de dos
«crunch» ou «relevé de buste». L’avantage avec cet exercice est que ses effets sont très visibles, notamment d’un point de vue esthétique...

Esthétique des Bétons, qu’est-ce que c’est ? iconI. la modernite 1 Une Esthétique de la raison a Les Lumières
«nouveau et tout à fait particulier». IL a conscience de la nouveauté de son écriture. C’est quelque chose que l’on peut considérer...

Esthétique des Bétons, qu’est-ce que c’est ? iconLes disciplines d’eveil a dominante esthetique et plastique
«evigilare» qui signifie «veiller», «être éveillé». Selon le dictionnaire de la langue pédagogique, l’éveil est la première manifestation...

Esthétique des Bétons, qu’est-ce que c’est ? iconSymposium 1 : De l'esthétique de la jeunesse à l'éthique des institutions

Esthétique des Bétons, qu’est-ce que c’est ? iconLeçon Petit problème + construisons la règle. Souligne les sujets,...
«vivait» ? Le verbe est au singulier car IL s’accorde avec le gn «l’ours des Pyrénées» qui est au singulier. Quelle est la nature...

Esthétique des Bétons, qu’est-ce que c’est ? icon“It’s all about love !” Fuel #10/ ml # 3733 Translated by Lilac Newheart...
L’amour est très basique, IL est fondamental, IL est la force-même de Ma nature IL est Mon Esprit par essence. Par conséquent, l’amour...

Esthétique des Bétons, qu’est-ce que c’est ? iconCours d’histoire des idees politiques avant 1789
«l’Eunomia». C’est un système d’ordre qui a une sorte de pendant constitutionnel politique : c’est La Grande Rhêtra (μεγάλη ήτρα...

Esthétique des Bétons, qu’est-ce que c’est ? iconJ’aime mon musée : la perception esthétique des enfants et leur rapport à l’art








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com