La différence entre besoin et désir








télécharger 94.85 Kb.
titreLa différence entre besoin et désir
date de publication14.04.2017
taille94.85 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > économie > Documentos
Le circuit économique


  1. Les besoins:


Pourquoi consommons-nous?
L'individu consomme, car il ressent des besoins.


  1. Définition:


Un besoin peut être défini comme "une privation" ou un sentiment de privation qui porte sur une envie de le satisfaire. Ressentir un besoin signifie que nous sommes dans un état psychologique d'insatisfaction, vu que nous éprouvons un sentiment de privation, de manque, que l'on cherche à faire disparaître afin de sortir de cet état.
Le besoin naît d'une sensation désagréable, voire pénible: pensez un peu lorsque vous avez faim, cela crée en vous le besoin de manger, si bien que si vous ne parvenez pas du tout à manger, vous vous sentirez mal (comme faire un malaise). De même, la fatigue crée le besoin de se reposer et la maladie crée le besoin de se faire soigner.
La sensation désagréable que vous ressentez lorsque vous éprouvez un besoin, crée en vous une force interne vous poussera à consommer TOUT ce qui vous permettra de vous placer dans une situation plus agréable (exemple: si votre soif est intense, un verre d'eau suffira pour satisfaire votre besoin et vous ne chercherez pas forcement quelque chose d'autre à boire).
Satisfaire nos nombreux besoins implique l'existence de biens et services. En "consommant" ces biens et ces services, nous donnons satisfaction à nos besoins.


  1. La différence entre besoin et désir:


Le terme "besoin" recouvre l'ensemble de tout ce qui est nécessaire à un être vivant, pour se sentir dans de bonnes conditions de vie, que cette nécessité soit consciente ou non. Le désir exprime une envie (non nécessaire) et pousse notre conscience à vouloir consommer un bien ou un service particulier (comme une marque particulière) afin de satisfaire notre besoin. Ainsi respirer (de l'air chargé en oxygène) est un besoin, alors que respirer un air pur, un air parfumé ou de la fumée de tabac sont des désirs.
C'est sur les désirs des êtres humains que les réseaux marketing des entreprises vont se fixer lorsqu'ils développent des campagnes de communication. Si vous avez soif, peut-être qu'en voyant un visuel "Coca Cola" ou en entendant parler de cette marque que vous ressentirez l'envie de consommer une telle boisson.


  1. La classification des besoins:

Les besoins se situent à la jonction entre le biologique et le culturel, entre le corps et l'esprit, et mettent en jeu l'interaction entre l'individu et l'environnement. Les besoins humains sont classés en trois grandes catégories, à savoir:

  • Les besoins primaires, également appelés besoins élémentaires ou physiologiques, représentent les besoins qui sont indispensables à l'être vivant et surtout à sa survie. Exemple: se nourrir, respirer, se reproduire, ...



  • Les besoins secondaires, également appelés besoins matériels, représentent des besoins dont la satisfaction n'est pas vitale à l'être humain. Il s'agit de besoins de se divertir, de bouger de chez soi. Exemple: le besoin de mobilité, de se vêtir, d'aller au cinéma,...



  • Les besoins fondamentaux correspondent aux besoins proprement humains tels qu'aimer (recevoir de l'amitié ou de l'amour), donner du sens (philosopher), être heureux, se sentir en famille, etc.

Exercice: Quel type de besoin ressens-tu si:

Tu es malade et que tu souhaites te soigner? Besoin primaire

Tu désires t'acheter une nouvelle voiture? Besoin secondaire

Tu as soif et que tu bois un verre d'eau chez toi? Besoin primaire

Tu es avec des amis et que vous voulez aller boire un verre ensemble? Besoin fondamental

Tu as l'envie de lire un bouquin? Besoin secondaire

Tu souhaites inviter ta famille chez toi pour fêter le prochain nouvel an? Besoin fondamental

  1. Les besoins fondamentaux de l'être humain selon Virginia Henderson:

Virginia Henderson a établit une liste détaillée des besoins fondamentaux de l'être humain. Il s'agit d'une liste ordonnée par des professionnels de la santé, qu'ils ont utilisés lors des soins d'une personne malade ou en bonne santé.

Selon ce modèle, un besoin ne peut être atteint que si les besoins en aval sont déjà satisfaits. Les 14 besoins sont:

  1. Respirer: C'est-à-dire la capacité d'une personne à maintenir un niveau d'échanges gazeux suffisant et une bonne oxygénation.

  2. Boire et manger: À savoir la capacité d'une personne à pouvoir boire ou manger, à mâcher et à déglutir. Également ressentir la faim et absorber suffisamment de nutriments pour capitaliser l'énergie nécessaire à son activité.

  3. Éliminer: Ce qui représente la capacité d'une personne à être autonome pour éliminer selles et urine et assurer son hygiène intime.

  4. Se mouvoir, et maintenir une bonne posture et maintenir une circulation sanguine adéquate: C'est la capacité d'une personne à se déplacer seule ou avec des moyens mécaniques, d'aménager son domicile de façon adéquate et de ressentir un confort. C'est aussi connaître les limites de son corps.

  5. Dormir, se reposer: La capacité d'une personne à dormir et à se sentir reposée, mais aussi de gérer sa fatigue et son potentiel d'énergie.

  6. Se vêtir et se dévêtir: Plus exactement la capacité d'une personne de pouvoir s'habiller et se déshabiller, à acheter des vêtements et se construire une identité physique et mentale.

  7. Maintenir sa température corporelle dans la limite de la normale: La capacité d'une personne à s'équiper en fonction de son environnement et d'en apprécier les limites.

  8. Être propre, soigné et protéger ses téguments: C'est-à-dire la capacité d'une personne à se laver, à maintenir son niveau d'hygiène, à prendre soin d'elle et à se servir de produits pour entretenir sa peau, à ressentir un bien-être. C'est également se percevoir au travers du regard d'autrui.

  9. Éviter les dangers: Plus exactement la capacité d'une personne à maintenir et promouvoir son intégrité physique et mentale, en prenant connaissance des dangers potentiels de son environnement.

  10. Communiquer avec ses semblables: C'est la capacité d'une personne à être comprise et comprendre grâce à l'attitude, la parole, ou un code, mais aussi s'insérer dans un groupe social, vivre pleinement ses relations affectives.

  11. Agir selon ses croyances et ses valeurs: À savoir la capacité d'une personne à connaître et promouvoir ses propres principes, ses croyances et ses valeurs. C'est également les impliquer dans le sens qu'elle souhaite donner à sa vie.

  12. S'occuper en vue de se réaliser: C'est la capacité d'une personne à avoir des activités ludiques ou créatrices, des loisirs, les impliquer dans son auto-réalisation afin de conserver son estime de soi. C'est également se tenir un rôle dans une organisation sociale.

  13. Se divertir, se récréer: Ce qui représente la capacité d'une personne à se détendre et à se cultiver, à s'investir dans une activité qui ne se centre pas sur une problématique personnelle et d'en éprouver une satisfaction personnelle.

  14. Apprendre: C'est la capacité d'une personne à apprendre d'autrui ou d'un événement et d'être en mesure d'évoluer. C'est également s'adapter à un changement, et entrer en résilience afin de pouvoir transmettre un savoir.

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Quatorze_besoins_fondamentaux_selon_Virginia_Henderson


  1. La pyramide des besoins selon Maslow:


Abraham Maslow est un psychologue qui a procédé à une étude sur le comportement humain de 1939 à 1943. Ensuite il a définit une hiérarchisation des besoins humains, dans le but de définir les leviers de la motivation. Son raisonnement se base sur le fait qu'un besoin supérieur ne peut apparaitre que lorsque les besoins inférieurs sont comblés.


Description de la pyramide:
Les besoins physiologiques: ces besoins sont décris comme étant des besoins primaires voire de survie. On y trouve la faim (besoin de nourriture, eau), respirer (air), dormir (sommeil),...
Les besoin de sécurité: ce sont des besoins physiques, comme se vêtir (les vêtements), avoir un toit ou un foyer,...
Les besoins sociaux ou de reconnaissance; ce sont les besoin de l'humain de se sentir avec ses semblables, des besoins d'échanges et de se sentir utile, comprendre qu'il compte pour les autres.
Le besoin d'estime: représente le besoin de ressentir des signes d'appréciations positifs que les autres émettent vers lui, idée de ressentir que l'on a de la valeur pour d'autres. Pour arriver à satisfaire un tel besoin, l'humain ira parfois jusqu'à faire une grève de la faim.
La réalisation de soi: représente l'affirmation de son individualité, la touche tout à fait personnelle ou ce qui identifie l'individu de manière "unique" au sein des autres. Le fait de chercher à détenir un bien unique, que les autres ne détiennent pas à pour objectif de satisfaire ce besoin.
Source: http://membres.multimania.fr/hconline/maslow.htm
Exercice: Indiquez à quel type de besoin selon Maslow correspondent les cas suivant.

Monsieur Bourgeois veut s'acheter une Mercedes haute gamme, car il est sûr d'être le seul à en avoir une dans son village. La réalisation de soi
Monsieur Sanrisk a contracté une assurance incendie pour son habitation. La sécurité
Madame Copter a une soudaine faim et mange un sandwich. Physiologique
Afin d'être reconnue comme une déléguée Marketing au sein d'une entreprise mademoiselle Clippes décide de réaliser un baccalauréat en marketing. Estime
Mademoiselle Clippes réalise un baccalauréat dans le seul but d'avoir une sécurité d'emploi. Sécurité
Chaque soir, Jean décide de se connecter sur Internet pour retrouver ses amis sur Facebook afin de discuter avec eux ou d'échanger. Reconnaissance


  1. La satisfaction des besoins:


Lorsqu'un individu consomme, il satisfait un besoin. Cependant, au fil de la consommation, le niveau de satisfaction augmente de moins en moins. Par exemple, lorsque vous avez soif et que vous buvez un verre d'eau, vous êtes satisfait. Mais si vous buvez encore un autre verre d'eau après que votre soif soit passée, vous ne ressentirez plus le même niveau de satisfaction.
Au niveau de la quantité, il faut savoir que l'individu préfère toujours consommer plus à moins.
Au niveau de la qualité, les individus ne ressentent pas les mêmes besoins, suivant sa personnalité. Par exemple, suivant votre personnalité, vous porterez des vêtements spécifiques, vous utiliserez des marques spécifiques.


  1. Les biens et les services:


Qu'est-ce que nous pouvons utiliser pour satisfaire nos besoins?
Des biens ou des services.


  1. Définition:


Un bien est un objet ou une chose matériel qui est produit en vue d'être consommer. Un bien acquit fait l'objet d'une appropriation par son détenteur, c'est-à-dire que son détenteur a un droit de propriété sur celui-ci. Les biens sont tangibles (c'est-à-dire que l'on peut constater et toucher), peuvent être stockés et peuvent faire l'objet d'un transfert de propriété.
Exemples:
Un service est une activité ou une prestation soumise à un échange (ex: la prestation contre paiement), qui est intangible et qui ne donne lieu à aucun transfert de propriété. Les services sont consommés au moment de la production, il y a donc une impossibilité de stockage et sont adaptés aux besoins du consommateur. Il n'y a pas de droit de propriété lié aux prestations de services, ceux-ci sont remplacés par des droits d'usages.
Exemples:

Parfois, il arrive qu'un bien soit associé à un service afin de créer un produit complet.
Exemples:

  1. Les caractéristiques des biens:


Les biens de consommations sont des biens que les individus consomment en définitives en vue de satisfaire un besoin.
Exemples:

Les biens de productions sont des biens qui sont incorporés dans un processus de production afin de produire d'autres biens ou des services.
Exemples:

Les biens périssables ou non-durables: il s'agit de biens qui sont consommés en une fois ou en un petit nombre de fois. Ces biens sont offerts dans de nombreux points de vente et font l'objet de nombreuses campagnes publicitaires et promotionnelles.
Exemples:


Les biens durables: il s'agit de biens qui survivent en principe après de nombreuses utilisations et qui peuvent être utilisés pendant un certain nombre d'années. Les biens durables sont généralement offerts dans des points de vente plus spécialisés, font l'objet d'un effort de vente et permettent à l'entreprise de réaliser une marge bénéficiaire plus importante.
Exemples:

Exercice: De quel genre de bien s’agit-il ?

Un boulanger s’achète un malaxeur de pâte :

 bien de production

 bien de consommation

 bien durable

 bien non durable
Je m’achète une voiture pour mon usage familial

 bien de production

 bien de consommation

 bien durable

 bien non durable

Je m’achète une camionnette pour usage professionnel

 bien de production

 bien de consommation

 bien durable

 bien non durable
Je m’achète un rôti pour le manger demain soir :

 bien de production

 bien de consommation

 bien durable

 bien non durable

Un boucher-traiteur achète du thon pour préparer des pêches au thon:

 bien de production

 bien de consommation

 bien durable

 bien non durable

  1. Les biens publics:


Ce sont des biens fournis par l'État (exemple:

et qui sont caractérisés par la double propriété suivante:


  • La non-rivalité dans la consommation, ce qui signifie que la consommation d'un bien par un individu ne diminue pas celle d'un autre.




  • La non-exclusion dans l'appropriation qui signifie que les avantages de la consommation d'un bien débordent sur d'autres agents.


Il peut arriver, notamment en marketing, qu'une entreprise parle de produit. En fait, le terme "produit" est un nom générique qui désigne à la fois les biens et les services dans leur sens le plus large.


  1. L'activité économique:




  1. Introduction:


Afin d'avoir une idée de ce qu'est l'activité économique, il est intéressant de se préoccuper de la question suivante.
Pourquoi travaillons-nous?
Si l'humanité voulait vivre sans travailler, il faudrait que la nature donne à l'homme, tout ce dont il éprouve le besoin. Or, le seul besoin essentiel dont peut satisfaire la nature est la respiration. En effet, seul l'air est un produit naturel obtenu sans travail. Pour l'eau, il faut la puiser et souvent la filtrer avant de pouvoir l'utiliser. Les plantes "cultivées" ne subsistent que parce que nous les défendons contre la nature. Quant aux objets manufacturés, ils sont créés que par le seul travail de l'homme. En conclusion, nous travaillons pour produire et nous produisons pour pouvoir satisfaire les besoins des êtres vivants.
Maintenant que nous avons répondu à la question, nous pouvons avoir un aperçu de ce qu'est l'activité économique.


  1. Définition:


Qu'est-ce que l'activité économique?
L’activité économique est l’ensemble des opérations par lesquelles les individus produisent des biens en vue de les consommer. La production consiste à procurer à un bien, une utilité plus grande que sa valeur initiale. (Exemple: la récolte, la transformation, la mise en œuvre). Le terme "production" comprend également la prestation de services.
Ces opérations sont effectuées par des agents économiques.


  1. Les agents économiques:




  1. Définition:


Qu'est-ce qu'un agent économique?
Un agent économique est un ensemble de personnes qui exercent la même
activité économique. On retrouve parmi eux:
les ménages: l'ensemble des individus qui partagent le même domicile;

les entreprises: l'ensemble des unités de production (public ou privée).

Exemple d'entreprise public: (SNCB, Belgacom,...)

Exemple d'entreprise privée: (entreprise individuelle ou sociétaire)

l’État: l'ensemble des institutions et organisations qui rendent des services sans rechercher de profit;

le Reste du Monde: l'ensemble des acteurs étrangers qui procèdent à des échanges avec les acteurs économiques nationaux.



Parfois, dans certains ouvrages, vous pourrez constater que l'on parle d'un cinquième agent économique, à savoir les institutions financières, qui regroupent les banques, caisses d'épargne et autres établissement de crédit. Mais bien souvent, cet agent est repris parmi les "entreprises".


  1. L'activité des agents économiques:
    1. Les ménages:



Les ménages sont offreurs de travail pour les entreprises et l'État. En contrepartie de leurs prestations, ils reçoivent des revenus (le salaire). Avec ce revenu, les ménages peuvent consommer des biens (périssable ou durable) et des services ou épargner. Outre, le revenu du travail, les ménages peuvent percevoir les revenus suivant:
revenu de l'épargne (ou mobilier): l’intérêt

revenu immobilier: le loyer

revenu d’entreprise: le profit (dividende sur actions)

revenus sociaux ou de remplacement: chômage, allocations familiales, …
Les ménages épargnent. L'épargne représente la différence entre l'ensemble des revenus net perçu et l'ensemble des dépenses effectuées. En outre, ils empruntent également pour faire face à des dépenses en capital, comme:

Les ménages font aussi l'objet de transfert courant, c'est-à-dire qu'ils paient des impôts (IPP, TVA,...) et reçoivent diverses allocations (chômage, allocations familiales,...) ou de transfert en capital, c'est-à-dire qu'ils paient des droits (de succession et d'enregistrement) et reçoivent des primes (notamment pour économiser l'énergie, acheter une voiture écologique,...).
Schéma du revenu:

    1. Les entreprises:



Quels sont les activités d'une entreprise?
L'activité économique principale d'une entreprise est de produire des biens et des services marchands (c'est-à-dire à but lucratif), afin de les offrir aux ménages contre paiement, pour que ces derniers puissent satisfaire leurs besoins. Pour exercer leur fonction, les entreprises achètent d'autres biens et services et sont demandeuses de main d'œuvre auprès des ménages. Ce qui permet à ces derniers de recevoir une rémunération en contrepartie de leur prestation et de pouvoir consommer.
Le schéma de la relation entre les ménages et les entreprises:

mcj04061140000[1]

mmj01883440000[1]


    1. L'État:



La fonction de l'État (ou des administrations publiques) est la satisfaction des besoins collectifs (pour se faire, cet agent procède parfois à des investissements). À cet effet cet agent preste des services non marchands (sans but lucratif). L'État est aussi le responsable de la redistribution des revenus entre les agents, c'est ainsi que l'on peut qualifier les administrations publiques de pompe aspirante (via le prélèvement d'impôts) et refoulante (via le paiement des rémunérations des fonctionnaires).
Le schéma de la relation entre les ménages, les entreprises et l'État:
mmj01883440000[1]mcj04061140000[1]

    1. Le reste du monde:



Avec l'étranger, les agents économiques nationaux effectuent les opérations suivantes:


  • des opérations commerciales: exportations et importations de biens et de services (dont le tourisme);

  • des opérations de transfert courant;

  • des opérations en capital: des investissements directs à l'étranger, des transferts en capital émanant de l'Union Européenne;

  • des opérations financières.



    1. Le schéma des interactions entre agents:




    1. Le schéma des opérations effectuées entre agents:



    1. L'activité économique et le marché financier (rappel):



pas de description

Source: http://www.daskoo.org/222-le-circuit-economique.cours
Description des flux:

  • Ménages formule mathématique Administration – Les ménages font l'objet de prélèvements obligatoires (comme: l'impôt des personnes physiques, le paiement de la TVA, le paiement des cotisations de sécurité sociale,...),...;

  • Ménages formule mathématique Administration – L'administration accorde des prestations sociales aux ménages (comme: les allocations familiales, de chômages, maladie-invalidité,...), rémunère les fonctionnaires,...;


  • Entreprises formule mathématique Administration – Les entreprises font l'objet de prélèvements obligatoires (comme: l'impôt des sociétés,...);

  • Entreprises formule mathématique Administration – L'administration accorde des aides et subventions aux entreprises (comme: des subsides en capital, en intérêts, d'exploitation,...);

  • Ménages formule mathématique Institutions financières – Les ménages font des dépôts (épargne) auprès des banques, effectuent des placements en produits financiers (bons de caisse, sicav, obligations, actions,...), paient des intérêts sur les crédits accordés par les banques,...;

  • Ménages formule mathématique Institutions financières – Les institutions financières accordent des crédits (prêts) aux ménages et paient des intérêts ou autres revenus mobilier sur l'épargne des ménages,...;

  • Administration formule mathématique Institutions financières – L'administration fourni des aides et des subventions aux institutions financières, elle y fait des dépôts (épargne) et paie des intérêts sur les crédits accordés par les banques,...;

  • Administration formule mathématique Institutions financières – Les institutions financières accordent des crédits, paient des intérêts sur l'épargne de l'administration. De plus, elles font l'objet de prélèvements obligatoires (comme l'impôt des sociétés,...);

  • Entreprises formule mathématique Institutions financières – Les entreprises réalisent des dépôts et autres placements (en obligations, sicav,...) et paient des intérêts sur les crédits que les banques leur accordent...

  • Entreprises formule mathématique Institutions financières – Les entreprises reçoivent des intérêts sur les dépôts réalisés et se voient accorder des crédits émanant des institutions financières,...

  • Ménages formule mathématique Entreprises – Les ménage offre leur travail aux entreprises (offre d'emploi);

  • Ménages formule mathématique Entreprises – Les entreprises sont demandeuses de travail auprès des ménages (demande de travail);



Potier.F L'entreprise dans son environnement économique Page

Le circuit économique

similaire:

La différence entre besoin et désir iconDifférence entre "analogique" et "numérique"

La différence entre besoin et désir iconPsychologie de l’adolescent
«L’ado» a besoin de sentir l’intérêt familial sur ce qui se passe en lui, mais cet intérêt est surtout centré sur le désir de nous...

La différence entre besoin et désir iconL’adolescent en général…
«L’ados» a besoin de sentir l’intérêt familial sur ce qui se passe en lui, mais cet intérêt est surtout centré sur le désir de nous...

La différence entre besoin et désir iconComment les couples résistent au temps
«gagnant» est celui qui négocie un budget en tenant compte du besoin de sécurité de l’un et du besoin de nouveauté de l’autre

La différence entre besoin et désir iconPlanification – Intersaison
«travail» (malgré les semaines de vacances scolaires / repos sportif), l’aspect psychologique entre également en ligne de compte....

La différence entre besoin et désir iconPour que renaisse le desir

La différence entre besoin et désir icon* Note : quelle différence d’âge ?

La différence entre besoin et désir iconExplication de la poussée d’Archimède : la différence de pression

La différence entre besoin et désir iconénergie électrique en joules (J) • U: différence de potentiel en...

La différence entre besoin et désir iconVariation entre quartiers à Montréal et dans les grandes villes
«Les différences entre les régions du Canada, et même entre les quartiers d’une même ville, peuvent être aussi prononcées que celles...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com