Programme pedagogique operationnel








télécharger 282.44 Kb.
titreProgramme pedagogique operationnel
page1/13
date de publication26.10.2016
taille282.44 Kb.
typeProgramme
p.21-bal.com > économie > Programme
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

REPUBLIQUE D’HAITI


MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE




COMMISSION MULTISECTORIELLE D’IMPLANTATION DU SECONDAIRE






CURRICULUM DE L'ECOLE SECONDAIRE


PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPERATIONNEL
4-Mathématiques




1ère Année

2015-2016



Page
Sommaire



MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE 1

COMMISSION MULTISECTORIELLE D’IMPLANTATION DU SECONDAIRE 1

Préambule 2

I.Finalités de l’Éducation HAITIENNE 3

II.BUTS ET OBJECTIFS GENERAUX DE L’EDUCATION EN HAITI 4

III. MISSION DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE EN HAITI 4

3.1.Mission d’Instruction 4

3.2.Mission de formation à la vie sociale 5

3.3.Mission de qualification 5

IV. OBJECTIFS ET PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE EN HAITI 5

4.1. OBJECTIFS 5

4.2. PRINCIPES 6

V. FINALITÉS DE L’ENSEIGNEMENT DES MATHEMATIQUES 7

VI.- OBJECTIFS GÉNÉRAUX DE L’ENSEIGNEMENT DES MATHEMATIQUES 9

6.1Objectifs de LA classe de première année du secondaire : 9

6.2.1.Objectifs de LA classe de deuxième année du secondaire : 9

6.3. Objectifs des classes de troisième et quatrième année du secondaire : 10

Série littéraire et artistique : 10

Série Sciences Economiques et Sociales : 10

Série Sciences Expérimentales : 11

Série Mathématiques et Sciences Physiques : 11

6.4. OBJECTIFS DE LA FILIERE ENSEIGNEMENT TECHNOLOGIQUE 12

3.1.Objectifs des SERIES SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES, tertiaires, agricoles, médico-sociales : 12

2.Objectifs de LA FILIERE PEDAGOGIQUE : 13

PROGRAMME CADRE DE MATHEMATHIQUES 14

TABLEAU SYNOPTIQUE 14

Polygones réguliers 16

Polygones réguliers 17

Polygones réguliers 18

Polygones réguliers 19

Polygones réguliers 20

Polygones réguliers 21

PROGRAMME DETAILLE DE MATHEMATIQUES 22

PREMIERE ANNEE DU SECONDAIRE 22

PROGRAMME DETAILLE - 1ère année secondaire (général et technologique) 22

Sens des nombre et opérations 22

Contenus/ notions 23

Compétences 23

Suggestions d’activités d’enseignement/ apprentissage 23

Contenus/ notions 23

Attentes dans les Compétences 23

à Développer 23

Suggestions d’activités d’enseignement/ apprentissage 23

GEOMETRIE 24

Contenus/ Notions 24

Attentes dans les Compétences 24

à Développer 24

Suggestions d’activités d’enseignement/ apprentissage 24

Analyse de Données et Probabilites 26

Contenus/ Notions 27

Attentes dans les Compétences 27

à Développer 27

Suggestions d’activités d’enseignement/ apprentissage 27


Ce document-Programme du Secondaire a été révisé, sous la responsabilité de la Direction de l’Enseignement Secondaire (DES) et la Commission Multisectorielle D’Implantation du Nouveau Secondaire, par une Commission Spéciale organisée en SOUS-COMMISSION des diverses disciplines formées de spécialistes appartenant à l’ensemble des secteurs d’Éducation, publics et privés, notamment :
* La Commission Multisectorielle D’Implantation du Nouveau Secondaire (COMINS) * L’Institut National de Formation Professionnelle (INFP) * Aide et Action, Haïti * Le Collège Julmiste Joseph* Le Collège LEO DEFAY * L’Université Valparaiso * L’Association Haïtienne des Professeurs de Français (ASHAPROF) * Le Ministère de la jeunesse et des Sports et de l’Action Civique * L’École Nationale des Arts * Le Centre d’Études Secondaire * Le Collège Catts Pressoir * Le Collège Blaise Pascal * Le Nouveau Collège Bird * L’Institut Sainte Rose de Lima * Le Centre d’études Ketnel Vernet * Le Collège Joakim Etienne * L’Université Quisquéya (UNIQ) * La Société D’Ingénierie et de Technologie (INGIETEK)


  • l’Institut Haïtien de Formation en Sciences de l’Éducation (IHFOSED) a assuré l’encadrement technique et méthodologique des Sous-commissions d’élaboration et a apporté un appui logistique à la production de ce document.


Le Ministère de L’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle adresse ses sincères remerciements à tous ceux qui ont contribué directement ou indirectement à l’aboutissement de ce travail de haute portée.

Préambule



Suivant les principes de la nouvelle Politique éducative nationale, ce PROGRAMME PEDAGOGIQUE OPERATIONNEL vise à consolider les bases Philosophiques, sociologiques, pédagogiques et psychologiques de l’Éducation des élèves pendant leurs études au cours de l’école Secondaire. Ses Caractéristiques sont les suivantes :


  1. RENFORCEMENT des acquis réalisés;

  2. Nouveau Profil de l’élève en fin de scolarité, exprimé sous forme de compétences à démontrer en fin de cycle

  3. STRUCTURES de l’École Secondaire haïtienne;

  4. PROGRAMMES CADRE ET DETAILLÉS pour l’ensemble du cycle pour chaque année d’enseignement et pour chaque discipline d’enseignement;

  5. NOUVELLES STRATEGIES d’enseignement et d’apprentissage, afin de rendre plus efficace le travail des élèves et des enseignants;

  6. Préparation et ouverture vers les niveaux supérieurs de l’École Haïtienne (Enseignements Supérieurs et Universitaires)


Le programme scolaire du Secondaire inaugure une nouvelle étape dans l’évolution de la rénovation du système Éducatif haïtien. Par son Orientation, par son contenu et par son nouveau rôle dans la pratique scolaire, il se veut un instrument efficace pour la promotion de la démocratie, du civisme et de l’unité nationale, car il est destiné à tous les enfants du pays.



  1. Finalités de l’Éducation HAITIENNE



Selon le projet de Loi d’Orientation de l’Éducation élaboré en 1998 et déposé au parlement pour être entériné :


  • L’éducation haïtienne, s’inspirant d’une philosophie humaniste et pragmatique, se veut nationale et affirme l’identité de l’homme haïtien. Elle doit favoriser l’épanouissement de la personne dans toutes ses dimensions, physique et sportive, affective, intellectuelle, artistique et morale et former des citoyens responsables, agents de développement politique, économique, social et culturel du pays. Elle doit promouvoir l’identité et la culture nationales. Elle doit également s’ouvrir aux valeurs universelles, régionales ou caribéennes et aux autres cultures, sans préjudices des valeurs culturelles du pays ;




  • L’éducation haïtienne a pour mission de développer la conscience nationale, le sens des responsabilités et l’esprit Communautaire par l’intégration dans son contenu des données de la réalité haïtienne. Par sa contribution à l’amélioration de l’environnement physique et social et aux progrès dans la vie sociale et économique du pays, elle constitue un instrument de développement national ;




  • L’éducation haïtienne vise avant tout à favoriser la formation de l’homme- citoyen -producteur capable d’améliorer en permanence les conditions physiques naturelles ; à créer les richesses matérielles et contribuer à la promotion des valeurs culturelles, morales et spirituelles. L’école haïtienne doit prôner les grandes valeurs des temps modernes comme le respect de la personne humaine. Par ses nouvelles fonctions, l’éducation haïtienne doit procurer à tous les enfants du pays, indistinctement une formation de base polyvalente et solide, des opportunités de formation spécialisée à différents niveaux, ainsi que des possibilités réelles de réussir dans le développement des aptitudes individuelles.


  1. BUTS ET OBJECTIFS GENERAUX DE L’EDUCATION EN HAITI


L’École haïtienne se propose de promouvoir un processus global et continu d’éducation de tous les fils et filles de la nation d’une manière complète et harmonieuse, par la poursuite des buts et des objectifs généraux suivants :

    1. L’intégration de l’École Haïtienne à tous les niveaux d’activités socio-économiques nationales.

    2. L’amélioration qualitative de l’enseignement et la rénovation des contenus.

    3. La promotion de l’identité nationale et des valeurs culturelles.



III. MISSION DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE EN HAITI


Tel qu’il ressort des finalités, buts et objectifs généraux décrites dans les paragraphes précédents, l’enseignement secondaire haïtien se donne une triple mission : une mission d’instruction, une mission de formation à la vie sociale et une mission de qualification.

    1. Mission d’Instruction


Cette mission vise à transmettre les connaissances culturelles ou savoirs qui permettent aux citoyens de connaître aussi bien l’environnement national qu’international. Elle contribue également à élargir et compléter les connaissances transmises au fondamental dans les domaines historiques, géographiques, littéraires, scientifiques. Le nouveau secondaire contribuera à fournir aux élèves les instruments, les concepts, et les méthodes de référence résultant des avancées de la science et des paradigmes de l’époque.

Cette mission d’instruction contribuera à produire des hommes et des femmes capables de se situer dans le monde contemporain, de se déterminer et d’évoluer en fonction des moyens et des circonstances. Elle développera chez eux l’esprit critique et vigilant à l’égard de toutes les formes de manipulation et de manichéisme. Aujourd’hui, un esprit formé a besoin d’une culture générale étendue et de la possibilité d’approfondir un certain nombre de matières. Les programmes doivent favoriser, à travers différentes séries d’enseignement, la simultanéité de ces deux tendances.
    1. Mission de formation à la vie sociale


Cette mission de formation à la vie sociale intègre trois dimensions qui sont liées :

  • une dimension de formation à la vie civique que l’on peut qualifier, par rapport à l’étape actuelle de l’évolution de la société, de construction de la démocratie et de l’État de droit en Haïti dans la mesure où elle vise la formation d’hommes et de femmes capables de fonctionner comme des citoyens soucieux de leurs droits et de leurs devoirs et capables d’appliquer les règles du jeu démocratique ;

  • une dimension de formation à l’action familiale pour préparer les élèves à leur future vie de couple et à leurs responsabilités de parents.



    1. Mission de qualification


L’enseignement secondaire occupe une place importante dans le système scolaire. Entre l’enseignement fondamental (1er, 2e et 3e cycles) prévu pour tous – qui obéit à une logique d’unification – et l’enseignement supérieur – qui obéit à une logique de spécialisation, l’enseignement secondaire participe à la formation des élèves dans la perspective d’une diversification progressive. Pour cela, il articule deux éléments constitutifs : d’une part, une culture commune à laquelle doivent accéder tous les élèves préparant un baccalauréat, d’autre part, des cursus de formation en relation avec les grandes familles de métiers ou secteurs d’activités.

IV. OBJECTIFS ET PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE EN HAITI

4.1. OBJECTIFS


En conformité avec la triple mission décrite ci-dessus, l’enseignement secondaire doit répondre aux objectifs généraux suivants :

    • assurer aux élèves une formation générale, scientifique, technique et professionnelle de qualité en transmettant et en construisant des savoirs qui leur permettront de comprendre le monde contemporain ;

    • Développer chez les élèves des attitudes, des aptitudes et des comportements leur permettant de devenir des agents de changement, de développement économique, social et culturel du pays et des promoteurs de la démocratie et des droits de l’homme ;

    • Donner aux élèves une formation théorique et pratique favorisant le développement de qualifications indispensables à l’exercice d’une activité de production ;

    • Réaliser l’orientation des élèves qui en fin de deuxième année du secondaire devra déboucher sur des filières diversifiées, celle-ci doit prendre en considération les souhaits des parents et des élèves et les possibilités de ces derniers. Cette stratégie devrait entraîner, en bout de piste, une diminution du taux de redoublement et une augmentation du taux de réussite car, les usagers mesurent le système éducatif à l’aune des résultats aux examens officiels ;

    • Préparer les élèves, au terme de l’enseignement secondaire, à s’adapter au marché du travail et/ou accéder à l’enseignement supérieur ou universitaire.



4.2. PRINCIPES


Pour répondre effectivement aux objectifs, finalités et missions définis, l’élaboration des programmes du Secondaire a été bâtie à partir des principes de base suivants :

      1. Promotion des disciplines scolaires de base capables de contribuer à la formation complète de la personne des élèves.

      2. Les disciplines d’enseignement doivent permettre de lier la formation à l’emploi.

      3. l’orientation des contenus du programme vers l’interdisciplinarité, par l’organisation des curricula autour des thèmes centraux et par des approches liées à l’environnement économique, social, technique et culturel immédiat et à des structures concrètes de vie active.




      1. Le développement des apprentissages sur la base de l’orientation scolaire et professionnelle, doit tenir compte à la fois :

  1. des compétences spécifiques à développer par chaque élève enfin de parcourus ;

  2. des souhaits et vœux des élèves et des parents ;

  3. des besoins réels du monde professionnel et des perspectives nationales de développement.

      1. Le choix des contenus et méthodes doit stimuler chez les jeunes l’esprit d’analyse, de synthèse, d’évaluation et de jugement, l’aptitude à la recherche et à la créativité, qualités indispensables à leur intégration dans le processus de production et de développement national.

      2. Le contenu pédagogique doit se distinguer par une réduction de l’opposition « Travail Manuel-Travail intellectuel », par le décloisonnement des enseignements de chaque discipline grâce à l’application des connaissances et du développement des aptitudes.

      3. Le curriculum doit offrir des chances égales d’accès :

  • d’une part à des études et/ou des formations supérieures

  • d’autre part à l’emploi par le biais d’une formation technologique axée sur les grands ensembles de métiers (Industries, Gestion, Agriculture, Commerce, etc.…)


V. FINALITÉS DE L’ENSEIGNEMENT DES MATHEMATIQUES


L’enseignement des mathématiques au secondaire repose sur six grandes orientations :

      • Il doit développer des compétences de raisonnement et d’abstraction et des facultés d’expérimentation, d’imagination, d’instruction, de finesse et de rigueur, toutes qualités qui toutefois ne peuvent être prises pour une fin en soi.

      • Il est également destiné à former l’esprit et le caractère des élèves en développant leurs qualités de persévérance, de conception, de tolérance, d’esthétisme et d’honnêteté intellectuelle.

      • Il doit servir de liaison aux autres disciplines par l’étude de situations qui leur sont propres comprenant une phase de mathématisation et une phase d’interprétation des résultats.

      • Il doit reposer sur les notions fondamentales acquises dans les cycles précédents telles que les opérations sur les nombres et les connaissances de base en géométrie. Il se doit ensuite de fournir aux élèves de solides connaissances spécifiques afin de leur permettre de poursuivre des études post baccalauréat dans les meilleures conditions.

      • D’une perspective historique, il doit permettre aux élèves d’aborder les aspects culturels, de mieux saisir le sens et la portée des notions et des problèmes étudiés et de mieux comprendre les ressorts du développement scientifique. Il doit constituer une discipline transversale facilitant la compréhension des disciplines comme : la physique, la chimie, l’informatique, l’économie, la psychologie, la pédagogie, la géographie, la biologie,….

      • L’enseignement des mathématiques au secondaire doit être un enseignement de qualité prenant en compte les réalités du milieu et celles des autres pays, ainsi que les exigences des universités qui reçoivent traditionnellement les étudiants haïtiens.




      • Compétences

L’enseignement des mathématiques vise à tous les niveaux à développer ou consolider les compétences transversales générales suivantes :

  • S’approprier une situation : Comprendre un message, analyser sa structure, repérer les idées centrales, rechercher les informations utiles,…

  • Traiter, argumenter, raisonner : Traduire une information d’un langage dans un autre, formuler une conjecture, organiser des arguments en une chaîne déductive, choisir une procédure adéquate,….

  • Communiquer : maîtriser le vocabulaire, rédiger une démonstration, s’exprimer de façon claire, rigoureuse et concise, produire un graphique, dessin ou tableau éclairant ou résumant une situation.

  • Généraliser, structurer, synthétiser : Étendre une règle à un domaine plus vaste, formuler, généraliser et en contrôler la validité, organiser des acquis dans une construction théorique




      • Principes.

Trois principes directeurs doivent guider l’enseignant dans son travail auprès de l’élève :

  • Susciter la participation active de l’élève à son apprentissage,

  • Privilégier le processus de résolution de problèmes à toutes les étapes de l’apprentissage,

  • Favoriser l’utilisation de la technologie dans l’exécution d’une tâche.


PROFILS DE SORTIE

      • Filière d’enseignement général.

L’enseignement des mathématiques dans cette filière doit permettre à l’élève haïtien après son cursus scolaire de poursuivre des études universitaires dans les Facultés et Écoles Supérieures suivantes:

  • Faculté des Sciences, Ecole Normale Supérieure, CTPEA, ....... pour la série mathématiques et sciences physiques

  • Facultés des Sciences, Faculté de Médicine, Agronomie, Pharmacie, Ecole Normale Supérieure, pour la série sciences de la vie et de la terre

  • Faculté de Droit, des Sciences Économiques, Gestion, administration, …. pour la série sciences économiques et sociales.

  • Ecole Normale Supérieure, ENARTS, Ethnologie, Sciences de l’Éducation, Faculté Linguistique Appliquée, …. , pour la série littéraire, linguistique et artistique



      • Filière d’enseignement technologique.

L’enseignement des mathématiques dans cette filière doit permettre à l’élève Haïtien après ses quatre années d’études d’accéder directement à des emplois de technicien ou poursuivre des études supérieures dans des institutions où sont enseignées leurs spécialités

  • ENST, INFOTRONIQUE, …… pour la série sciences et techniques Industrielles (S.T.I)

  • INAGHEI, CRAAN, Ecole de commerce Maurice Laroche, …. Pour la série sciences et technologies tertiaires (S.T.T)

  • Moyenne agriculture, faculté d’agronomie et de Médecine Vétérinaire,…, pour la série Sciences et Technologiques du Développement Rural (STDR).

  • Pharmacie et technologies médicales, Faculté de Médecine, Faculté des Sciences Infirmières,…, pour la série Sciences et Technologiques Médico-sociales (S.T.M.S)




    • Filière d’enseignement pédagogique.

L’enseignement des Mathématiques dans cette filière doit préparer les finissants pour intervenir dans les deux premiers cycles de l’enseignement fondamental. De plus, elle doit les orienter dans les domaines suivants :

  • Faculté des Sciences de l’Éducation, CFEF,…, pour la série pédagogique.


VI.- OBJECTIFS GÉNÉRAUX DE L’ENSEIGNEMENT DES MATHEMATIQUES




  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   13

similaire:

Programme pedagogique operationnel iconProgramme pedagogique operationnel

Programme pedagogique operationnel iconProgramme operationnel d’education a la citoyennete

Programme pedagogique operationnel iconProgramme Pédagogique

Programme pedagogique operationnel iconLe programme des conférences de D3, de septembre à juin, porte sur...
«ancienneté» dans ce contexte pédagogique, explique que la grande majorité d’entre nous a l’expérience de l’enseignement et de l’évaluation...

Programme pedagogique operationnel iconAdresse : 38 Bis Rue de l'Alma 92400 Courbevoie
«Bilan pédagogique et financier» doit permettre à l’administration de retracer l’ensemble de l’activité pédagogique du dispensateur...

Programme pedagogique operationnel iconAdresse : parc de buisson rond rue sainte rose 73000 Chambéry
«Bilan pédagogique et financier» doit permettre à l’administration de retracer l’ensemble de l’activité pédagogique du dispensateur...

Programme pedagogique operationnel iconAdresse : Patinoire d'Agglomération de Chambéry Parc de Buisson Rond 73000 Chambéry
«Bilan pédagogique et financier» doit permettre à l’administration de retracer l’ensemble de l’activité pédagogique du dispensateur...

Programme pedagogique operationnel iconDu programme de 1
«observer» et la sous-partie Sources de lumière colorées du programme de 1ère S

Programme pedagogique operationnel iconRésumé : Cet article s’intéresse aux impacts des open space en matière...

Programme pedagogique operationnel iconParcours pédagogique








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com