THÈse pour le diplome d'État de docteur en médecine








télécharger 314.53 Kb.
titreTHÈse pour le diplome d'État de docteur en médecine
page3/6
date de publication14.04.2017
taille314.53 Kb.
typeThèse
p.21-bal.com > documents > Thèse
1   2   3   4   5   6

Une majorité d’hommes ne consommaient pas de produits en vue d’améliorer leur fertilité


Figure 32 : vous a t’on conseillé des produits en vue de favoriser la procréation ?

Types de produits consommés 

21 hommes, soit 12,9% des hommes, ont consommé des produits en vue de favoriser leur fertilité,

28,6% déclarent avoir pris des médicaments

52,4% déclarent avoir pris des vitamines,

9,5% déclaraient avoir pris de l’homéopathie

14,3% déclaraient avoir pris des plantes ou de l’acupuncture.

Par quel(s) intervenant(s) ces produits ont ils été recommandés ?

Par le gynécologue dans 81% des cas,

par le généraliste dans 57,1% des cas,

par la famille et/ou un ami dans 61,9% des cas,

par les médias dans 14,3% des cas,

par un laboratoire dans 19% des cas.


    1. Connaissances des hommes sur l’impact du tabac sur la fertilité (non : N=126, oui : N=35, total : N=161)


Parmi les 35 fumeurs, 29 (soit 82,6%) savent que le tabac altère la fertilité.



Figure 33 : Connaissances des hommes sur l’impact du tabac sur la fertilité selon leur statut tabagique.


    1. Connaissances des hommes sur l’impact d’une activité sportive sur leur fertilité (N=163)


Plus d’1/3 des hommes pensent que l’activité physique n’a pas d’impact sur leur fertilité.

Figure 34 : l’activité physique a t’elle un impact sur la fertilité de l’homme ?

    1. Connaissances des hommes sur l’impact du cannabis sur leur fertilité (non : N=151, oui : N= 7, total : N= 157)



Figure 35 : le cannabis a t’il un impact sur la fertilité ?



    1. Connaissances des hommes sur leur fertilité (N=163)


Presque ¼ des hommes pensent qu’il n’est pas possible d’améliorer leur fertilité en tant qu’homme.


Figure 36 : pensez vous qu’en tant qu’homme il est possible d’améliorer votre fertilité ?

4) Situation des patients dans le parcours de soins primaires



  1. Les hommes dans le parcours de soins primaires (N=163)



Presque ¼ des hommes n’ont pas de médecin traitant.

Figure 37 : avez vous un médecin traitant ?

ANALYSE


  1. Avez vous décidé d’avoir un enfant plus tôt à cause de votre âge ?

Par rapport aux femmes de 35 ans et moins, les femmes de plus de 35 ans étaient, de façon significative, plus nombreuses à avoir essayé d’avoir un enfant à cause de leur âge (p< 0,01).





Oui

Non

Total

Femmes de 35 ans

17

83

100

Femmes de 35 ans et plus

22

25

47

Total

39

108

p<0,01


  1. Connaissance des femmes de l’impact du poids sur la fertilité en fonction de leur IMC

Il y a une différence significative entres les femmes en surpoids (IMC entre 25 et 30) et celles qui sont obèses (IMC > 30) quant à leur connaissance sur l’impact du poids sur la fertilité ( p < 0,01 )




Oui, le poids a un impact sur la fertilité

Non, le poids n'a pas d'impact sur la fertilité

Total

IMC normal

2

107

109

Surpoids et/ou obésité

18

35

53

Total

20

142

p<0,01




  1. Connaissances des femmes de l’impact du tabagisme sur leur fertilité en fonction de leur statut tabagique

De façon significative, les fumeuses étaient mieux informées de l’impact du tabac sur la fertilité que les non fumeuses (p < 0,01).





Le tabac a un impact sur la fertilité

Le tabac n'a pas d'impact sur la fertilité

Total

Fumeuse

25

2

27

Non fumeuse

120

19

139

Total

145

21

p<0,01



  1. Connaissance des femmes de l’âge à partir duquel la fertilité commence à diminuer en fonction de l’absence ou non de suivi gynécologique

Les femmes qui avaient un suivi gynécologique réguliers étaient significativement mieux informées de l’âge à partir duquel la fertilité commence à diminuer (p= 0,01).






Le tabac a un impact sur la fertilité

Le tabac n'a pas d'impact sur la fertilité

Total

A un suivi gynécologique

96

44

140

N'a pas de suivi gynécologique

18

9

27

 Total

114

53

p= 0,01




  1. Connaissances des femmes de l’âge à partir duquel la fertilité commence à diminuer en fonction du niveau d’étude

Il n’y a pas de différence significative entres les femmes avec un niveau d’étude de BAC +3 et au delà, et celles qui ont un niveau d’étude inférieur quant à leurs connaissances sur l’âge à partir duquel la fertilité commence à diminuer (p=0,056)





La fertilité commence à diminuer avant 35 ans

la fertilité commence à diminuer à 35 ans et/ ou après

Total

Bac + 3 et au delà

84

28

112

Bac < +3

31

24

55

Total

93

57

p=0,056



  1. Evaluation de l’impact du niveau d’étude des femmes sur leur connaissance quant à l ‘âge à partir duquel l’AMP est inefficace


Il n’existe pas de lien significatif entre le niveau d’étude et les connaissances sur l’âge à partir duquel l’AMP est inefficace (p=0,526).





L'AMP est inefficace avant 42 ans

L'AMP est inefficace à 42 ans et/ou après

Total

Bac + 3 et au delà

24

55

79

Bac < +3

17

25

42

Total

41

80

p=0,526




  1. Evaluation de l’impact du niveau d’étude des femmes sur leur suivi gynécologique

Concernant le suivi gynécologique, il n’y a pas de différence significative entres les femmes de BAC + 3 et au delà et celles de niveau d’étude inférieur (p = 0,732).





A un suivi gynécologique

n'a pas de suivi gynécologique

Total

Bac + 3 et au delà

95

16

114

Bac < +3

44

11

55




139

27

p=0,732



  1. Connaissance des hommes sur la possibilité d’améliorer leur fertilité en fonction de leur niveau d’étude

La possibilité d’améliorer leur fertilité en tant qu’homme était significativement mieux connus chez les hommes avec un niveau d’étude de BAC + 3 et au delà, que chez les hommes avec un niveau d’étude inférieur (p < 0,01).





Oui, je peux améliorer ma fertilité

Non, je ne peux pas améliorer ma fertilité

Total

Bac + 3 et au delà

70

43

113

Bac < +3

20

17

37




90

60

p<0,01




  1. Connaissances des hommes de l’impact du tabagisme sur leur fertilité en fonction de leur statut tabagique

De façon significative, les fumeurs étaient mieux informées de l’impact du tabac sur la fertilité que les non fumeurs (p < 0,01).





Le tabac a un impact sur la fertilité

Le tabac n'a pas d'impact sur la fertilité

Total

Fumeur

29

1

30

Non fumeur

79

3

82

Total

108

4

p<0,01


  1. Connaissance des hommes de l’impact du poids sur la fertilité en fonction de leur IMC


Il y a une différence significative entres les hommes en surpoids (IMC entre 25 et 30) et ceux qui sont obèses (IMC > 30) quant à leur connaissance sur l’impact du poids sur la fertilité ( p < 0,01 )




Le poids a un impact sur la fertilité

Le poids n'a as d'impact sur la fertilité

Total

IMC normal

1

87

88

Surpoids et/ou obèse

9

57

66

Total

10

144

p<0,01
1   2   3   4   5   6

similaire:

THÈse pour le diplome d\THÈse pour le diplôme d’État de docteur en médecine par nom : levy...
«pertinence du dosage de la vitamine d en medecine generale : etude pilote realisee entre decembre 2012 et juillet 2013»

THÈse pour le diplome d\THÈse pour le diplôme d’État de docteur en

THÈse pour le diplome d\Diplome d’etat de docteur en medecine

THÈse pour le diplome d\THÈse pour le diplôme d’État
«terrain», particulièrement le Dr Thibault Legrix qui m’a accordé sa confiance le premier et m’a convaincu que la médecine générale...

THÈse pour le diplome d\Thèse Pour le diplôme d’Etat
Au moment d’être admis à exercer la médecine, je promets et je jure d’être fidèle aux lois de l’honneur et de la probité

THÈse pour le diplome d\THÈse pour le diplôme d’État
...

THÈse pour le diplome d\THÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplome d\THÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplome d\THÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplome d\THÈse pour le diplôme d’État








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com