Recherche sur les «services écosystémiques»








télécharger 147.22 Kb.
titreRecherche sur les «services écosystémiques»
page1/4
date de publication13.04.2017
taille147.22 Kb.
typeRecherche
p.21-bal.com > documents > Recherche
  1   2   3   4
Liste des laboratoires candidats :
Voici la liste des 16 laboratoires proposant d’accueillir un(e) journaliste pour un « stage » de 5 jours. Nous vous livrons à la suite de cette liste, les programmes que nous ont adressés les chercheurs.

Merci de relever le numéro des choix qui vous intéressent, avec le prénom et le nom du chercheur correspondant et de les reporter dans le formulaire d’inscription.




Prénom Nom (poste)

Organisme

Labo

Spécialité

Lieu

Disponibilité stage labo

Conditions particulières

1

Anne-Magali Seydoux (CR)

CNRS

Géosciences environnement Toulouse


Effets de l’irradiation dans les minéraux

Toulouse

A éviter :Janvier, avril, septembre




2

François Delclaux (Ingénieur de recherche)

IRD

UMR HydroSciences Montpellier

Modélisation du cycle de l'eau continentale sous contraintes climatiques et anthropiques

Népal

A définir

Milieu de haute montagne, entre 3000 et 4500 m d'altitude, la mission se faisant à pied dans la haute vallée de l'Everest. Ce qui implique également une durée minimum de 2 à 3 semaines.


3

Xavier Arnauld de Sartre (CR)

CNRS

LABORATOIRE SOCIÉTÉ ENVIRONNEMENT TERRITOIRE

Recherche sur les « services écosystémiques » d’un point de vue sciences humaines et sociales

Gabon, Argentine ou Brésil

16 mars – 1er avril au Gabon ; 5 – 20 mai en Argentine ; 1er au 15 juillet, au Brésil

Beaucoup de choses que nous voyons ne sont pas publiable, en particulier au Brésil: je demanderais le droit de refuser une publication si elle met en péril ma possibilité de revenir sur le terrain dans le futur. Cinq de mes amis sont morts dans cette zone

4

Stéphane Calmant

IRD

Laboratoire d’Etudes en Géophysique et Océanographie Spatiales

Géophysique et hydrologie spatiale par mesure satellitaire

Amazonie, Khyrghyzstan, France, Guyane ou Alaska

A définir selon la campagne de terrain

Une bonne condition physique et une bonne adaptabilité à des conditions de vie rudimentaires.


5

Séverine Alvain (CR2)

CNRS

Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences

Océanologie biologique, physique, sédimentologie, télédétection et étude de la morphologie des littoraux

Wimereux

A éviter : Période hivernale, pour optimiser les chances de sorties en mer. Mois d’aout pour cause de fermeture obligatoire (entretien des salles de laboratoire) et d’absence d’une partie du personnel. Favorable : du printemps à l’automne (hors Aout).

Sortie en mer possible selon conditions météo

6

Maéva Vignes (Thésarde)

Institut Curie

Unité PhysicoChimie Curie

Simulation des maladies neurodégénératives par des modèles in vitro de microfluidique

Paris

A éviter : Juin et Septembre Favorable : Toute le reste de l’année est favorable et plus particulièrement les mois de

juillet et août




7

Nicolas Rougier (CR)

INRIA

Equipe CORTEX

Neurosciences computationelles : modélisation de la plasticité neuronale

Nancy

A éviter : La période estivale est généralement assez chargée en terme de conférences (le plus souvent à l’étranger). Selon que la personne peut ou non accompagner, la période sera à favoriser ou à éviter.

Favorable : En mai 2012 (dur 23 au 25) se tiendra à Nancy la conférence francophone d’apprentissage. Les conférences scientifiques étant des étapes importantes de la vie scientifique, cela peut-être une bonne opportunité de découvrir ce type d’événement.




8

Alice Guyon (CR)

CNRS

Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire

Influences du système immunitaire sur nos comportements alimentaires notamment l’obésité ou l’anorexie.

Valbonne Sophia Antipolis

A éviter : le mois d’Aout Favorable : Printemps Automne




9

Sarah Karam (thésarde)

Inserm

Physiologie & médecine expérimentale du Cœur et des Muscles

Canaux ioniques et homéostasie calcique dans le muscle cardiaque

Montpellier

A éviter : janvier et mars Favorable : février, avril, mai, juin, novembre.




10

Jean-Yves Le Hesran (DR)

IRD

Laboratoire de Parasitologie

Suivi épidémiologique des femmes enceintes en Afrique et approches anthropologiques

Bénin

A éviter : Juin-Juillet-aout




11

Lutz LESSHAFFT (CR)

École Polytechnique

Laboratoire d'Hydrodynamique

Etude expérimentale de l'instabilité des panaches de fumée

Palaiseau

A éviter : février, août Favorable : juillet

Validation au préalable par la DGA (à demander 1 mois par avance pour un citoyen UE, 6 semaines hors-UE).


12

Xavier Duten (Prof Univ.)

Université Paris 13

Laboratoire des sciences des procédés et des matériaux

Développement de procédés plasma pour dégrader des polluants atmosphériques

Villetaneuse

A éviter : Juin, Juillet et Aout Favorable : Janvier – Mai, puis de mi-septembre à fin décembre




13

Federico Ferri (Ingénieur)

CEA

Institut de Recherche sur les lois Fondamentales de l'Univers

Expérience du Compact Muon Solenoid (CMS)

Genève (CERN)

A éviter : périodes d'arrêt de la machine LHC, de fin novembre à début mars

Favorable : novembre 2011, mars 2012


Actuellement non. Il faudra faire un badge d’entrée au CERN (on peut l’obtenir sur place en quelques minutes) et il faudra qu’il soit toujours accompagné lorsque nous nous rendrons dans les différents sites expérimentales du CERN. Pour la visite des sites qui ne sont pas expérimentales un accompagnant ne sera pas nécessaire.


14

Antoine Drouart

CEA

Institut de Recherche sur les lois Fondamentales de l'Univers

Projet Super Séparateur Spectromètre (S3) pour l’étude de noyaux très rares, inexistants sur terre

Saclay / Caen

Favorable : Après mars, si possible avoir une discussion pour s’ajuster au calendrier des expériences qui n’est pas encore précisé.


Visite médicale obligatoire pour un travail expérimental


15

Anne Atlan

CNRS/Université Rennes I

Ecosystème-Biodiversité-Evolution

Etude de l'origine des propriétés envahissantes de l'ajonc d'Europe, l'une des 30 plantes envahissantes les plus dangereuses par l'UICN.

Rennes

A éviter : janvier, février, août, septembre, octobre, novembre, décembre

Favorables : mars, avril, mai, juin, juillet




16

Vincent Bourrier

CNRS

Institut d’Astrophysique de Paris

Etude spectrale de l’atmosphère d’une exoplanète

Paris

A éviter : janvier- mars-juillet-août

Favorable : Février-avril-mai-juin-septembre à décembre





N°1

Anne-Magali Seydoux

Chargée de recherche au CNRS

Spécialité : Sciences de la Terre
Sur quel programme souhaiteriez-vous faire intervenir le “ chercheur stagiaire ” ? Décrivez-le en quelques lignes.

L’étude des effets de l’irradiation dans les minéraux.

Certains minéraux (zircon, monazite…) contiennent de l’uranium et du thorium. Ce sont des minéraux essentiels en sciences de la Terre, car on les utilise pour dater les roches anciennes. Parce qu’ils contiennent ces éléments radioactifs, ils subissent des effets d’irradiation. Liée à la dégradation de U et Th. Ce sont ces effets et leurs conséquences que j’étudie dans mon laboratoire. Dans certains minéraux, ces effets sont tels qu’ils détruisent la structure cristalline du minéral (amorphisation) ce qui a pour conséquence de modifier complètement ses propriétés physico-chimiques. Par exemple, le minéral devient beaucoup plus sensible à l’altération par les fluides, permettant de fait un lessivage de certains éléments (uranium en particulier) de la roche et leur dispersion dans la géosphère. D’autre part, l’amorphisation peut induire le gonflement du minéral qui va fracturer ce qui l’entoure (cf photo : gros cristal – 20 cm- d’allanite responsable de la fracturation de la roche hôte) ; une telle fracturation peut aussi permettre la circulation de fluide et le transport des éléments (radioactifs en particulier).



En dehors de la problématique des datations, ces études ont des conséquences pour les études de gisement d’uranium et également pour les problèmes de stockage des déchets nucléaires.
Ce travail exige-t-il une préparation ou des connaissances dans un domaine précis ?

Pas indispensable. Un plus si le journaliste a des connaissances en science de la Terre (minéralogie, géochronologie U-Pb).
Que lui proposez-vous d’apprendre et d’expérimenter pendant 5 jours ?

Ce que je propose au journaliste serait de suivre une étude complète de ces minéraux dans mon laboratoire, depuis l’instant où on l’échantillonne sur le terrain (échantillons disponibles provenant de Norvège, de Madagascar…) jusqu’au moment où on le prépare pour faire des observations et analyses à différentes échelles (du centimètre à l’angstroem) ; pour cela nous utiliserons différentes méthodes de microscopie optique et électronique (microscopie électronique à balayage et en transmission). Le journaliste pourra donc maniper lui-même sur différentes machines de pointe et observer ces minéraux à différentes échelles.
Le travail sera-t-il effectué au laboratoire ou sur le terrain ?

Au laboratoire

N°2

François Delclaux

Ingénieur de recherche

Spécialité : Modélisation du cycle de l'eau continentale sous contraintes climatiques et anthropiques
Sur quel programme souhaiteriez-vous faire intervenir le “ chercheur stagiaire ” ? Décrivez-le en une quinzaine de lignes.

Après échanges avec mes collègues, l'accueil d'un(e) journaliste pourrait se faire dans le cadre de notre projet de recherche PAPRIKA. Ce projet, dont le chantier géographique est le bassin versant de la Koshi River (Himalaya Népal), est dédié à l'étude de l'impact du changement climatique , et plus précisément des aérosols, sur le  cycle de l'eau. Ce projet est donc très pluridisciplinaire puisque il fait appel à des spécialiste du climat, de la neige et de la glace, des aérosols, de l'hydrologie, ainsi qu'à des géographes.

(Vous pouvez lire un résumé du projet PAPRIKA dans un document qui peut vous être joint).

Dans ce contexte, le laboratoire HydroSciences est impliqué dans la partie Hydrologie, sous les aspects acquisition/traitement de données, et modélisation.

L'accueil d'un(e) journaliste pourrait se faire en accompagnant les chercheurs-techniciens au cours d'une mission terrain en 2012. Il faut nénmoins savoir que ces missions se déroulent en milieu de haute montagne , entre 3000 et 4500 m d'altitude, et que le seul moyen de transport mécanique est l'avion qui assure la liaison Katmandou-Luckla (3000m), le reste de la mission se faisant à pied dans la haute vallée de l'Everest. Ce qui implique également une durée minimum de 2 à 3 semaines.

Nos missions terrain consistent essentiellement en un suivi des stations d'acquisition automatiques sur le bassin versant (hauteurs d'eau des rivières, précipitation). Nous effectuons également des mesures de débit par traceurs. Ces données permettent un suivi journalier des débits et précipitation, données qui sont utilisées dans la modélisation mathématique du bilan en eau de ces bassins.

Ces missions ont également un aspect institutionnel puisque nous travaillons en collaboration avec les organismes Népalais (DHM et ICIMOD, principalement).
N°3

Xavier Arnauld de Sartre
  1   2   3   4

similaire:

Recherche sur les «services écosystémiques» iconRésumé Les travaux de recherche sur le réseau social de l’entrepreneur...

Recherche sur les «services écosystémiques» iconRapport sur l’évaluation de la concurrence sur
«France Télécom fixe librement les tarifs des autres services. Elle les communique pour information aux ministres chargés des télécommunications...

Recherche sur les «services écosystémiques» iconLa recherche clinique et les essais sur les molécules innovantes

Recherche sur les «services écosystémiques» iconRésolution de problèmes techniques sur les cache armatures, recherche de nouveaux fournisseurs

Recherche sur les «services écosystémiques» iconLittérature québécoise
«Cosmobus» était situé à proximité de leur laboratoire de recherche, construit à Echo Bay, sur les bords du Grand Lac de l’Ours,...

Recherche sur les «services écosystémiques» iconCours de méthodologie de la recherche documentaire en sciences exactes...
«Si j'ai vu plus loin que les autres, c'est parce que j'étais assis sur les épaules de géants.» Newton, Isaac (1642-1727)

Recherche sur les «services écosystémiques» iconProjet de loi d’adaptation de la societe au vieillissement
«personnels soignants des établissements et services mentionnés aux 1° et 3° de l’article L. 314-3-1», sont remplacés par les mots...

Recherche sur les «services écosystémiques» iconBérangère stammitti (25 ans)
«Qualité eaux de baignade», Recherche sur la problématique «Quels sont les impacts des ports et des zones de mouillage sur la qualité...

Recherche sur les «services écosystémiques» iconRésumé Cette recherche s’intéresse aux réactions émotionnelles induites...

Recherche sur les «services écosystémiques» iconRésumé : L’analyse d’un film sur le détecteur de recherche actuel...
«pêcheurs d’étoiles» sur le détecteur antares est en ligne sur le site du cnrs images à l’adresse








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com