Synopsis «Vous m'avez enseigné le langage, et le profit que j'en tire est que je sais maudire.»








télécharger 237.86 Kb.
titreSynopsis «Vous m'avez enseigné le langage, et le profit que j'en tire est que je sais maudire.»
page1/10
date de publication31.03.2017
taille237.86 Kb.
typeSynopsis
p.21-bal.com > documents > Synopsis
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10
Sommaire

La mise en scène 

    • Synopsis p.4

    • Sur La Tempête de Shakespeare p.5

    • Photographies p.9

    • Entretien avec Dominique Pitoiset

autour de sa Tempête p.11

    • Fragments d'une autobiographie

Théâtrale(entretien avec Dominique Pitoiset) p.13

    • Le court-circuitage des langues p.21

(Entretien avec Francesca Covatta)

    • Extraits d'articles de presse p.27

La Tempête de Shakespeare 


    • « La Tempête »

ou la mise en scène de la magie p.30

    • Fortune scénique de la pièce p.33

    • Shakespeare notre contemporain p.35

    • William Shakespeare p.37


Biographies

    • Dominique Pitoiset – Parcours p.49

    • La Suite d'un parcours Shakespeare p.50

    • Les comédiens et manipulateurs p.51

    • Les collaborateurs de Dominique Pitoiset p.54

La Tempête

De William Shakespeare



Mise en scène, scénographie Dominique Pitoiset

Texte français Jean Michel Déprats

Assistante mise en scène et surtitres : Francesca Covatta
Lumières : Christophe Pitoiset
Costumes et poupées : Kattrin Michel

Son : Jean-christophe Chiron

Musique : Antonio Vivaldi « Il Cimento dell'armonia e dell' Invenzione » enregistrée par Eu­ropa Galante

Manipulatrices :Patricia Christmann, Ulricke Monecke, Kathrin Blüchert, Melani Romina, Inka Arlt

Avec

Dominique Pitoiset

Houda Ben Kamla

Sylviane Röösli

Andrea Nolfo

Ruggero Cara

Mario Pirrello

Production : TnBA - Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine

La Mise en scène

Synopsis

« Vous m'avez enseigné le langage, et le profit que j'en tire est que je sais maudire. »

Caliban

Victime d'un complot ourdi par un frère félon, Prospero, ancien duc de Milan, fut jadis écarté du pouvoir et condamné à un lointain exil. De l'île, où il vit entouré de ses livres, de sa fille Miranda, de Caliban, être difforme réduit en esclavage et d'Ariel, elfe épris de liberté, Prospero aperçoit un jour un bateau à bord duquel se trouvent son frère et les hommes qui causèrent sa disgrâce. Usant des pouvoirs magiques développés durant ses douze ans d'exil, Prospero déclenche alors une tempête qui sème la panique et entraîne vers l'île tous les fantômes de son passé...

Ecrite en 1611 par un Shakespeare entrant dans le crépuscule de sa vie, La Tem­pête est une pièce éminemment bigarrée, dans laquelle la fantaisie la plus vivace le dispute à la mélancolie la plus tenace. Propice à de multiples variations, elle témoi­gne d'un art exceptionnel du mélange des genres - comédie et tragédie sont ici de vraies siamoises - autant que d'une vision sans concession des rapports humains. Havre des utopies, l'île n'est-elle pas aussi le lieu où la question du pouvoir se pose avec une particulière acuité ?

Happé par les inépuisables sortilèges de ce texte étincelant, Dominique Pitoiset cède à l'appel du large et affronte une nouvelle fois La Tempête sur scène. Pour se faire, il mobilise des techniques de représentation très contrastées et embarque avec lui les grandes poupées conçues par Kattrin Michel, déjà présentes dans la précédente version, ainsi qu'un tout nouvel équipage franco-italien-tunisien-­allemand, dont Roger Planchon prend la tête avec panache. Naviguant dans la sphère de l'intime, au sein de laquelle prédominent les rapports entre Prospero et Miranda, cette Tempête accueille les ombres de Beckett et de Freud et nous en­traîne au cœur d'un univers labyrinthique aux replis infinis.
Jérôme Provençal

NB : Roger Planchon est remplacé par Dominique Pitoiset

Sur La Tempête de Shakespeare

« Tu menti »
Ronan Mancec

N'aie pas peur, l'île est pleine de bruits.

De sons, de doux airs, qui donnent du plaisir et ne font pas de mal. Quelquefois mille instruments vibrants

Bourdonnent à mes oreilles ; et quelquefois des voix

Qui si je me réveille après un long sommeil,

Me font à nouveau dormir, et alors dans mes rêves

Je crois voir les nuages s'ouvrir et dévoiler des richesses

Prêtes à tomber sur moi, si bien qu'en m'éveillant

Je pleure du désir de rêver encore.
William Shakespeare, La Tempête, trad. Jean-Michel Déprats.

On a longtemps considéré La Tempête, jouée pour la première fois en 1611, comme la dernière pièce de William Shakespeare : et de fait elle a été lue pendant des siècles comme le testament du dramaturge. Même si le canon shakespearien a été élargi, les artistes qui s'en emparent aujourd'hui restent attachés à cette lecture de La Tempête. Dominique Pitoiset a mis en scène la pièce à plusieurs reprises au cours des dernières années : en 2001, en 2003, en 2006 ; quand il s'en est saisi en arrivant en Italie en 2001, il a dit qu'elle était la clef de ses questionnements individuels et de son parcours de metteur en scène expatrié1. La pièce lui parlait à travers son histoire personnelle, d'homme venu travailler à l'étranger.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Synopsis «Vous m\Thème biblique : L’affection/ TÉmoigner de l’affection
«… dans la mesure où vous avez fait cela pour l’un de ces plus petits, l’un de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.»

Synopsis «Vous m\L’affection est un sentiment d’amitié, de tendresse, d’attachement...
«… chaque fois que vous avez fait cela au moindre de mes frères que voici, c’est à moi–même que vous l’avez fait.»

Synopsis «Vous m\Socrate (469-399 av. J. C.)
«Je ne sais qu’une seule chose, c’est que je ne sais rien» pour se rendre capable ensuite de s’acheminer vers la difficile découverte...

Synopsis «Vous m\1. Globalement, avez-vous trouvé ce que vous recherchiez en venant au club ?

Synopsis «Vous m\Programme de révisions Communication
«vous vouliez la robe à 100 €, j’essaie de vous vendre celle à 150», «vous avez mis le doigt dans le pot de confiture, j’essaie de...

Synopsis «Vous m\Résumé : a partir d’un corpus de cinquante albums de chansons francophones...
«Encore un chanteur. J’en ai marre. Mais qu’est-ce que vous avez tous à chanter ? Pourquoi vous faites pas de la peinture ? D’accord,...

Synopsis «Vous m\1 – Le traité du tai chi chuan de Zhang San-Feng
«comprendre le Yin» s’aiguise. Quand vous avez «compris le Yin» vous pouvez accéder graduellement

Synopsis «Vous m\Mailto: julie kerespars8457@Gmail. Com
«projet parental» sans parents. Vous ajoutez la loi de la concurrence entre cliniques, les forfaits et formules, et vous avez des...

Synopsis «Vous m\Maintenant que vous avez acquis une compréhension de base du modèle...

Synopsis «Vous m\Avez-vous une pièce d’identité?








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com