Reflexion epistemologique et education physique








télécharger 177.6 Kb.
titreReflexion epistemologique et education physique
page1/5
date de publication22.10.2016
taille177.6 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > documents > Documentos
  1   2   3   4   5


Epistémologie EPS





I-Cours n°1




REFLEXION EPISTEMOLOGIQUE ET EDUCATION PHYSIQUE.




En EPS = étude des rapports entre et EPS.

Il s’agit de porter un regard sur l’aspect scientifique de l’EPS.
L’épistémologie est inséparable de l’histoire, elle est mise en rapport avec différentes sciences sur un même objet.

La confrontation de différentes sciences appliquées à un objet (l’EPS), permet de donner de la perspective et de dégager ce qui est spécifique à la démarche et aux outils de cette discipline.

L’épistémologie appliquée à l’EPS consiste à comparer les transformations, voir même les déformations que produit l’influence de différentes sciences.

Les sciences donnent des apports positifs à l’éducation physique.

On est dans un système de valeurs ; l’éducation physique peut apporter ces valeurs.

Le regard épistémologique permet d’éviter le dogmatisme.

EPS EPS

VALEURS SCIENCES VALEURS SCIENCES
RAREMENT
Modèles scientifiques prédominants
Mécanique physiologique SG humaine


Modèles prédominant en EPS
Les modèles scientifiques ont un impact en EPS mais souvent avec un temps de retard.
Examine les éclairage sue un objet et les transformations que cela produit.



EP



psycho

anatomie

L’Epistémologie examine les éclairages sur un objet et les transformations que cela produit.
Voir l’objet sous différents angles est nécessaire pour ne pas avoir une vision réductrice.
La réflexion épistémologique anime beaucoup de doute car les sciences se périment, elle amène donc de la clarté et du doute.
II-Qu’est ce que l’Epistémologie ?



A-Ethymologie
Epistémologie les sciences, les connaissances.

Logos = Logie = discours

Eplogie = discours sur les sciences.


    1. Etude de la sciences ou des sciences.


Mot apparu au début au 19ème siècle, remplace l’idée de philosophie des sciences.


    1. Etude de l’épistémè, corps de principe au paradigme T KUHM.


« Dictionnaire de philosophie ou vers une science du mouvement humain Le Boulche »
« Dans l’usage français on entend par épistémologie une discipline qui a pour objet d’étudier comment se forme et se transforme les concepts scientifiques, comment ils s’échangent de science à science, selon quelles règles ils se réorganisent à travers des mutations successives, comment se constituent le champ d’une science, et comment rapporter à ses propres règles une pratique scientifique qui devient consciente de sa méthode. »


  • T KUHM la structure de l’évolution scientifique


L’épistémologie c’est l’étude de l’épistémè en tant que corps de principe ou paradigmes qui sont à l’œuvre simultanément dans plusieurs disciplines et qui varient avec le temps de façon discontinu. On parle alors de rupture épistémologique. Années 60 et 70 (arrivée des sciences humaines)

Ce sont des corps de principe ou paradigmes, qui sont à l’œuvre simultanément dans plusieurs disciplines et qui varient avec le temps de façon discontinue (Thomas.S.Kuhm).

C’est un peu l’étude des valeurs des sciences.
Paradigme : n’est pas une simple théorie que l’on peut remplacer par une autre plus convenable, mais c’est un ensemble de valeurs, de façon de penser de méthode une vision du monde avec son appareil linguistique et philosophique.
Ex : passage de la physique classique à quantique.
Le paradigme n’est pas une simple théorie que l’on peut remplacer par une autre plus convenable, mais c’est un ensemble de valeurs, de façons de penser, de méthodes, de visions du monde avec son appareil linguistique et philosophique.

Ex : physique quantique avec probabilité.

Changement de paradigme : the structure of scientific revolution.


III-Comment l’épistémologie s’applique à l’EPS ou aux APS ?


- Réflexion épistémologique dans les années 1970 : Le Boulch (cf. texte), Parlebas et Vigarello déclenchent cette réflexion.

L’éducation physique n’est pas une science, c’est une pratique.
- Rupture épistémologique des années 1970 : l’arrivée des sciences humaines (B.During ;

« la crise des pédagogies corporelles »).


  1. Nécessité d’une validation scientifique pour résister à l’émiettement (Parlebas).


Pourquoi parler de crise ? Les sciences humaines ne sont pas aussi stables que les sciences biologiques. C’est la naissance de la méthode clinique, dans laquelle le chercheur a une influence sur son expérience.

Dans les années 1970, l’éducation physique est confrontée à la diversité des sciences de référence.

Il est plus que jamais nécessaire de trouver une validation scientifique pour résister à l’émiettement des pratiques.


  1. Des sciences paraissent faire le lien, comme la psychophysiologie.




  1. L’évolution des sciences.


On s’aperçoit que les nouveautés ou les découvertes se font à la pointe de la discipline, mais aussi parfois à la périphérie des sciences.

Dans cette optique, l’éducation physique peut apparaître comme un champ de recherche très fertile.

Le Boulch situe la science par rapport à la pratique.

Pour lui, il ne faut pas de scission entre la science et la technique.
Conclusion : dans les années 70, s’est constitué un véritable champ de recherches.

C’est le début de la recherche en STAPS.
Cours N°1 : Réflexion épistémologique et éducation physique, présentation, définition.
Présentation :

  • Formation STAPS pratique et théorie

Les sciences de l’éducation et la physiologie sont importantes dans cette formation.

L’épistémologie appliquée à l’EP c’est l’étude des sciences, de valeurs et d’EP.


  • On retrouve 2 aspects :

  • Synchronique (plusieurs points de vue)

  • Diachronique (histoire)


Etude diachronique :

En fonction de l’évolution scientifique. Plus le temps passe, plus la science influence rapidement de l’EP.
Etude synchronique :

Eclairage de différentes sciences pour donner du relief à l’objet, vu sous des angles différents. Cela permet une vision plus complète de l’EP.


  • Eclairsissement et doute

Il y a une confrontation à la pluralité et il faut faire des choix. On est soumis à des systèmes de valeurs, on n’est jamais neutre. On doit être informé dans le plus de domaines possibles.


  • Un remède contre le dogmatisme

L’épistémologie appliquée à l’EP consiste à comparer les transformations voir les déformations que produit l’influence de différentes sciences.


  1. Qu’est-ce que l’épistémologie ?

  1. Définitions

1) Etymologie

Le mot épistémologie vient de « Epistème » qui veut dire « connaissance ou science », et de « Logos » qui signifie « discours ».
2) Définition

Etude de la science ou des sciences. Mot apparu au début du 20ème siècle pour remplacer l’expression « philosophie ».
3) Etude de l’épistème, corps de principe ou paradigmes

« Le paradigme n’est pas une simple théorie que l’on peut remplacer par une autre jugée plus convenable, mais un ensemble de valeurs, de façon de pensée, de méthodes, une vision du monde avec son appareil linguistique et philosophique » Thomas KUHN.
« Dans l’usage français, on entend par épistémologie une discipline qui a pour objet d’étudier comment se forment et se transforment les concepts scientifiques, comment ils s’échangent de science à science, selon quelles règles ils se réorganisent à travers des mutations successives, comment se constitue le champs d’une science et comment rapportée à ses propres règles, une matière scientifique devient consciente de sa méthode » La philosophie.

  1. Les différents âges de la science et l’apparition d’une science mouvante

Cela prend en compte la dimension dynamique de la pensée scientifique.

  1. Distinction entre connaissance commune et connaissance scientifique

La connaissance commune est une façon de faire, une logique quotidienne. Elle correspond à toutes les connaissances qui ne sont pas scientifiques.

La connaissance scientifique est une connaissance qui passe par la recherche.

Le schéma de la connaissance nous fait passer de la connaissance commune à la connaissance scientifique. Les schémas de la connaissance commune habitent les scientifiques.


  1. Les 3 âges de la science

1er âge 17ème siècle, modèle de la science grec : rupture fondamentale entre connaissance commune et connaissance scientifique. Il s’agit de construction intellectuelle et la science n’a pas de rapport avec la technologie.

2ème âge 18ème siècle : progrès de la physique et machine qui vont suppléer la force humaine. C’est grâce à cela qu’il y a eu la révolution industrielle. Il y a une relation très forte entre la connaissance commune et la connaissance scientifique.

3ème âge 20ème siècle : les bases de la science de l’homme ont débuté avant la deuxième guerre mondiale mais a explosé dans les années 50. Il n’y a plus d’unité scientifique. Chaque science a ses propres méthodes. C’est avec cette parcellisation que l’épistémologie est née.


  1. Comment l’épistémologie s’applique à l’EP ou aux APS ?

  • Réflexion épistémologique

Il vaut mieux parler de réflexion épistémologique liée à l’EP que de réflexion épistémologique de l’EP, car l’EP n’est pas une science.


  • La rupture épistémologique des années 70 avec l’arrivée des sciences humaines.

C’st à partir des années 70 que l’épistémologie apparaît dans l’EP. Ceci est dut à l’apparition des sciences humaines. Cette période est caractérisée par une crise. Les causes de cette crise peuvent être multiples :

  • grande diversité de pratique et diversité des sciences de référence

  • pour résister à l’émiettement des tendances on observe une validation scientifique

  • certaines sciences émergeantes s’intéressent à l’EP, à la motricité

  • dans le domaine des sciences, les domaines riches sont dans les sciences de pointe

  • l’EP peut être un domaine très riche pour les sciences. Il y a des découvertes scientifiques dans le domaine de l’EP.






e2

La Science et les Sciences : Caractéristiques de la démarche scientifique ; L’évolution scientifique et ses conséquences.


  1   2   3   4   5

similaire:

Reflexion epistemologique et education physique iconRapport general
«La Redynamisation du Sport et de l’Education Physique» se sont déroulés conformément aux orientations contenues dans le document...

Reflexion epistemologique et education physique iconHistoire de l’éducation physique et du sport de 1887 – 1918 I. Pour une réforme de l’éducation

Reflexion epistemologique et education physique iconRecherche et rédaction
«Sport et Jeux Paralympiques» qui peut s'intégrer facilement dans un programme d'éducation à la citoyenneté et d'éducation physique....

Reflexion epistemologique et education physique iconÉducation physique et sportive

Reflexion epistemologique et education physique iconEducation physique et sportive

Reflexion epistemologique et education physique iconÉducation physique et sportive

Reflexion epistemologique et education physique iconÉducation physique et sportive

Reflexion epistemologique et education physique iconÉducation physique et sportive

Reflexion epistemologique et education physique iconÉducation physique et sportive

Reflexion epistemologique et education physique iconLa Lémurie, un mythe littéraire de l’Océan indien Par Christophe chabbert
«roman mythique» dans lequel IL évoque cette terre perdue, IL entreprend toute une réflexion métaphysique sur les origines de l’univers,...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com