Résumé : Pour réussir une distribution de documents pédagogiques sous forme électronique, IL faut tout d’abord regarder l’environnement technique.








télécharger 38.63 Kb.
titreRésumé : Pour réussir une distribution de documents pédagogiques sous forme électronique, IL faut tout d’abord regarder l’environnement technique.
date de publication28.03.2017
taille38.63 Kb.
typeRésumé
p.21-bal.com > documents > Résumé

COMMUNICATIONS ORALES


Titre : REUSSIR LA MISE A DISPOSITION DE DOCUMENTS PEDAGOGIQUES

SUR LES ORDINATEURS DES LYCEES DE MADAGASCAR.

Auteur : Jacques-Marie Perrier, Président d’ACCESMAD

( EDUCMAD, Madagascar, accesmad@free.fr)
Résumé :

Pour réussir une distribution de documents pédagogiques sous forme électronique, il faut tout d’abord regarder l’environnement technique. Les lycées sont sous-équipés en nombre de postes ou n’ont aucun matériel. Du fait de leurs conditions de fonctionnement, les ordinateurs existants sont soumis à rude épreuve. Une utilisation durable n’est possible que si un responsable informatique dûment formé est opérationnel. La présence d’un logiciel antivirus à jour est essentielle.
Sous quelle forme distribuer des documents électroniques ? Le premier réflexe consiste à les graver sur des CDs ou des clés USB et de les distribuer dans chaque établissement. L’histoire montrant qu’un document électronique évolue nécessairement (correction des erreurs, meilleure adaptation à l’utilisateur, etc.), le problème principal va être de gérer les différentes versions du contenu : comment être sûr que ce qui est sur le CD (ou la clé USB) à ma disposition correspond bien à la dernière version ? De plus, la fragilité de ces supports, accrue par le contexte de leur utilisation (CD égarés ou rayés), fait que rapidement on débouche sur une impasse.
EDUCMAD, qui distribue dans 69 lycées une médiathèque électronique couvrant le programme malgache de Physique-Chimie, SVT et Mathématiques avec plus de 5 000 documents pédagogiques, a décidé de recourir à un logiciel de gestion de documents (de type Web 2). La médiathèque peut ainsi fonctionner simultanément sur un poste isolé (pas de connexion réseau local), sur un serveur (donc accessible à tous les ordinateurs du réseau local) et sur Internet.

Mots clés :

Educmad, Accesmad, médiathèque électronique, distribution, document électronique, lycée





  1. EDUCMAD

    1. Présentation d’EDUCMAD

EDUCMAD (Éducation à Madagascar) a pour objectif d’améliorer l’éducation scientifique et technique à Madagascar. C’est un collectif (ou consortium) d’associations Malgaches et Françaises, à but non lucratif, œuvrant dans le domaine éducatif, qui se sont mobilisées pour collaborer au succès du plan Éducation Pour Tous (EPT) de l’UNESCO. Dans ce but, ses membres ont décidé de mettre en commun leurs compétences, leurs moyens et leurs réseaux pour réaliser des projets contribuant à atteindre cet objectif. Ces actions sont centrées sur la promotion et l’amélioration de l’enseignement des matières scientifiques, techniques et informatiques à Madagascar.

Les associations membres d’EDUCMAD sont :

  • 4 associations de droit Malgache : Lapa Siansa, Tanora Mijoro, Le réseau des Alliances Françaises et AHM (Association Hevitra Maro)

  • 4 associations de droit Français : ACCESSMAD, L’APPEL, Ateliers Sans Frontières, Planète Urgence

  • une entreprise malgache : Tenesol Madagascar

  • et de nombreux partenaires


Nous avons commencé à œuvrer en 2004 et nous avons deux grandes réalisations à notre actif :

- La médiathèque électronique

- La Semaine Scientifique Itinérante.


  1. Problématique

Mettre des documents pédagogiques à disposition des lycées sous forme électronique est-il suffisant pour que ceux-ci soient effectivement utilisés régulièrement ?

Il y a malheureusement de très nombreux exemples sur toute la planète et à Madagascar qui montrent que non.

Pour répondre à cette problématique, nous aborderons les points suivants :

  • L’environnement technique des lycées malgaches

  • Avantages et inconvénients des différents supports possibles pour la distribution de contenus pédagogiques électroniques

  • La médiathèque électronique d’EDUCMAD

  • Les facteurs clés de la réussite

  • Bilan de notre expérience

  1. L’environnement technique des lycées à Madagascar

Tout d’abord, avant de distribuer des documents pédagogiques sous forme électronique, il faut en priorité regarder l’environnement technique à l’intérieur duquel ils vont être distribués et donner quelques recommandations élémentaires pour assurer la pérennité des installations.

3.1 L’équipement informatique et son environnement :

  • Les lycées sont sous-équipés en nombre de postes ou n’ont aucun matériel. Quand ils en ont, ce sont généralement des machines de « seconde main ». Le réalisme impose alors d’utiliser des systèmes d’exploitation correspondant à leurs capacités (Windows 2000, Win XP), ce qui n’est pas toujours le cas. Il faut aussi que les documents numériques fassent appel à des techniques peu gourmandes en mémoire, en disque et en puissance.

  • Du fait de la poussière, des conditions climatiques et de la faible qualité de l’alimentation électrique, les ordinateurs existants sont soumis à rude épreuve. Il est pourtant facile et peu coûteux de mettre en place une protection simple (housse en tissu) pour les protéger.

  • Bien souvent, les installations électriques manquent de disjoncteurs et de vraies prises de terre, ont trop de machines branchées sur une même prise, les onduleurs sont inexistants ou en panne, etc. La seule solution : faire une sécurisation électrique aux normes !

  • La présence d’un logiciel antivirus à jour est essentielle, même s’il n’y a pas de connexion Internet… car les utilisateurs (élèves et enseignants) vont dans des cyber cafés qui sont souvent très mal protégés et ils ramènent des virus sur des CDs, des clés USB ou autres. Il faut donc mettre en place un mécanisme de mise à jour régulière (au strict minimum une fois par semaine) de l’anti-virus sur chaque machine.

3.2 Le responsable informatique

Un fonctionnement durable n’est possible que si un responsable informatique dûment formé a été nommé et dispose effectivement du temps nécessaire pour veiller à la salle informatique et régler tous les petits problèmes qui surviennent. Ceci veut dire normalement au moins un mi-temps !

3.3 L’accès à Internet

Abordons enfin l’accès à Internet : malheureusement, pour le moment, la très grande majorité des lycées ne peut pas sérieusement envisager de se connecter à Internet dans de bonnes conditions (coût, débit disponible, raccordement, alimentation électrique, etc.). Ceci implique que les documents électroniques doivent être physiquement distribués dans chaque lycée équipé.

4. Avantages et inconvénients des différents supports électroniques

Sous quelle forme distribuer des documents électroniques ? Le premier réflexe consiste à les graver sur des CDs et de les distribuer aux correspondants dans chaque établissement. Une alternative au CD est la clé USB qui a l’avantage de pouvoir stocker davantage de données qu’un CD mais l’inconvénient d’être beaucoup plus chère et tout aussi vulnérable aux virus. L’histoire montrant qu’un document électronique évolue nécessairement (correction des erreurs, meilleure adaptation à l’utilisateur, etc.) le problème principal va être de gérer les différentes versions du contenu : comment être sûr que ce qui est sur le CD (ou la clé USB) à ma disposition correspond bien à la dernière version ? De plus, la fragilité de ces supports, empirée par le contexte de leur utilisation (CD égarés ou rayés), fait que rapidement on débouche sur une impasse.

Quand on envisage une distribution de masse (plusieurs dizaines ou centaines de lycées), le temps de fabrication et le prix des supports peuvent rapidement devenir une composante importante des frais du projet.

Internet pourrait être une alternative mais malheureusement nous avons vu que c’est, pour le moment, une exception dans les lycées de Madagascar. Mais c’est bien évidemment la solution d’avenir.

Alors, peut-on passer l’obstacle ? Bien évidemment oui, comme nous allons le voir dans ce qui suit.
5. La médiathèque électronique d’EDUCMAD



Figure 1 Ecran d'accueil de la médiathèque électronique d'EDUCMAD

Quelques mots tout d’abord pour décrire très rapidement le contenu de notre médiathèque, il s’agit d’un ensemble de plus de 5 000 documents pédagogiques sous forme électronique en Maths, Physique, Chimie et SVT organisés suivant le programme scolaire malgache.

Notez la présence de « sites embarqués » : ce sont des sites pédagogiques très intéressants sur Internet que nous avons « aspirés » et rendus accessibles depuis notre médiathèque, même sans connexion Internet.

Nous avons également l’ensemble des annales du baccalauréat dans toutes les matières d’enseignement général de 1999 à 2011avec les corrigés des trois disciplines scientifiques.
Pour la distribution de cette médiathèque, nous avons décidé de recourir à un logiciel de gestion de documents (de type Web 2). Cette formule a l’avantage de pouvoir s’adapter, sans aucun changement, en fonction de l’environnement technique ; et en particulier à l’évolution d’Internet à Madagascar.



Figure 2 Schéma des différentes possibilités d'utilisation de la médiathèque

Notre système repose d’abord sur un serveur informatique connecté à Internet qui permet donc d’accéder à notre médiathèque depuis n’importe quel cyber café ou d’un ordinateur individuel disposant d’une connexion au « Net ».

La technologie que nous utilisons nous permet également d’installer notre médiathèque sur des ordinateurs qui ne sont ni en réseau, ni connectés à Internet.

Enfin, notre médiathèque peut être installée sur un serveur au sein d’un lycée ce qui permet à tous les ordinateurs connectés à ce serveur d’y avoir accès.
6. Accompagnement de la distribution de documents électroniques

Les contenus sont essentiels, la technologie utilisée est décisive, mais toute la question est de savoir

comment accompagner la distribution de documents électroniques pour qu’ils soient effectivement utilisés… et qu’ils contribuent de façon significative au succès des élèves ?

Notre première « distribution » remonte à septembre 2004. A cette époque, moins d’un enseignant sur 10 avait déjà touché un ordinateur. Les performances d’Internet pouvaient être comparées à celles du train qui relie Fianarantsoa à Manakara… Il a donc fallu s’adapter !

Nous avons compris qu’il y avait 5 conditions indispensables pour que ces documents soient effectivement utilisés :
6.1 L’implication personnelle du chef d’établissement

Utiliser un ordinateur, avoir de nouveaux documents pour préparer ses cours alors qu’on a déjà tout prêt dans un cahier, passer à une nouvelle forme de pédagogie… tout cela demande de très grands efforts surtout au début. Pour que l’enseignant persévère, il faut absolument que le chef d’établissement soit motivé, à la fois pour encourager ses profs et pour exiger que la médiathèque soit effectivement utilisée (planning de la salle).

Il faut aussi comprendre qu’une salle informatique représente des coûts supplémentaires (électricité, encre et papier pour l’imprimante, salaire du responsable informatique). Si le chef d’établissement n’adhére pas pleinement à ce projet TICE, il y a fort à craindre qu’il ne dure pas bien longtemps…
6.2 La formation des enseignants est le second facteur clé de la réussite.

Il faut s’assurer que chaque enseignant qui va utiliser la médiathèque sera formé :

  • aux fonctions de base de Windows et à l’utilisation des outils bureautique

  • au logiciel de navigation et qu’il aura fait au moins une session de découverte des différents documents de la matière dont il a charge

  • à une pédagogie (active) adaptée à ce nouveau média


6.3 La formation du responsable informatique

pour qu’il soit capable de gérer les problèmes quotidiens et de mettre en place un suivi des problèmes rencontrés. Si l’établissement décide de mettre ses ordinateurs en réseau, le responsable informatique devra suivre une formation correspondante. Et il faut savoir que sa charge de travail sera plus importante.
6.4 Conditions d’accès à la médiathèque

Il faut assurer Le libre accès de la médiathèque en dehors des heures de cours
6.5 Suivi de l’utilisation

Le suivi d’utilisation de la médiathèque dans chaque établissement est absolument essentiel pour évaluer, pour comprendre et si possible pour traiter les difficultés techniques éventuellement rencontrées, adapter documents et formations aux demandes exprimées. Nous assurons un suivi annuel dans chaque établissement.

Après bientôt 8 ans de développement de documents pédagogiques et d’installation dans des lycées publics et privés, nous voyons que les 5 points ci-dessus sont vraiment les clés du succès. Et le succès se mesure par une très nette amélioration des résultats au baccalauréat scientifique, ainsi que par une augmentation du nombre d’élèves qui choisissent une série scientifique à la sortie de la classe de seconde.

Le suivi nous permet de :

  1. Comprendre l’utilisation qui est faite de notre médiathèque dans chaque établissement

    1. en général, les contenus en SVT sont bien utilisés : les documents sont riches en animation, en image et en explications ; les programmes de chaque niveau sont complets ; la majorité des enseignants a déjà suivi la formation au moins 2 fois

    2. Beaucoup d’enseignants de physique-chimie sont réticents pour plusieurs raisons : ils n’ont pas participé au formations, non maîtrise des différents logiciels ; insuffisance des ordinateurs par rapport à l’effectif des élèves ; pression du programme MEN à terminer.

    3. Pour les Mathématiques : Les contenus ne sont pas encore complets mais nous espérons avoir bientôt terminé l’ensemble des niveaux lycée.

  2. Voir comment nous améliorer

    1. la médiathèque : nous en sommes à la version 5.5 ; chaque année nous livrons une nouvelle version avec des améliorations (contenus, présentation, navigation) et des développements selon les demandes et informations recueillies pendant le moment de suivi.

    2. Les formations : elles sont revues pour mieux répondre aux besoins et aussi aux nouveautés de la médiathèque

  3. Mesurer l’impact de notre outil sur les résultats qualitatifs et quantitatifs de chaque lycée : Nous constatons une hausse de 20% pour la réussite du baccalauréat scientifique et des élèves qui s’orientent vers les séries scientifiques à la sortie de la classe de seconde.


7. Conclusion

La distribution de documents pédagogiques sous forme électronique n’a que très peu de choses à voir avec celle de manuels scolaires. Elle demande une attention soutenue et régulière, des technologies adaptées à la fois au contenu et à l’environnement technique et humain des lycées de Madagascar, et un investissement en formation et en suivi qui sont indispensables (mais pas suffisantes) au succès.

similaire:

Résumé : Pour réussir une distribution de documents pédagogiques sous forme électronique, IL faut tout d’abord regarder l’environnement technique. iconGestion électronique des documents … Acquisition de documents papier...
«papier» pour les intégrer dans le système de gestion électronique des documents produits et exploités au sein de l’organisation

Résumé : Pour réussir une distribution de documents pédagogiques sous forme électronique, IL faut tout d’abord regarder l’environnement technique. iconRésumé Le traitement laser est une technique irremplaçable et indispensable...

Résumé : Pour réussir une distribution de documents pédagogiques sous forme électronique, IL faut tout d’abord regarder l’environnement technique. iconVoici brièvement la technique à suivre pour réussir l’épreuve production écrite

Résumé : Pour réussir une distribution de documents pédagogiques sous forme électronique, IL faut tout d’abord regarder l’environnement technique. iconPremière aventure Les trois jambons de Maître Ysengrin
«épopée animale» du Moyen-Âge sous une forme aisément accessible, tout en respectant, autant qu’il se pouvait, la couleur si pittoresque...

Résumé : Pour réussir une distribution de documents pédagogiques sous forme électronique, IL faut tout d’abord regarder l’environnement technique. iconA tout moment je pourrai m’adresser à l’équipe éducative et pédagogique....

Résumé : Pour réussir une distribution de documents pédagogiques sous forme électronique, IL faut tout d’abord regarder l’environnement technique. iconLe projet consiste à exporter une crème à l’érable la Désirable au...

Résumé : Pour réussir une distribution de documents pédagogiques sous forme électronique, IL faut tout d’abord regarder l’environnement technique. iconLes Poésies populaires juives
«optimistes» (n°9 à 11), pensant qu’ainsi le tout pourrait passer pour une comparaison entre les Juifs malheureux sous les tsars...

Résumé : Pour réussir une distribution de documents pédagogiques sous forme électronique, IL faut tout d’abord regarder l’environnement technique. iconEst une forme de représentation héritière de la fiction radiophonique,...
«terroriste» et l’écologiste utopique, incorrect, détenteur d’une arme de destruction imparable, indéfendable même pour le narrateur,...

Résumé : Pour réussir une distribution de documents pédagogiques sous forme électronique, IL faut tout d’abord regarder l’environnement technique. iconDroit de la distribution concurrence, publicit
«tout message ventant un produit ou service même non commercial peut constituer un support». IL y a donc une grande flexibilité quant...

Résumé : Pour réussir une distribution de documents pédagogiques sous forme électronique, IL faut tout d’abord regarder l’environnement technique. iconUne maladie à laquelle IL faut penser devant un cas «pas clair»
«pratique» pour le praticien de terrain, tout le monde est d’accord sur ce qui suit; la controverse n’est qu’académique








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com