Résumé exécutif 6








télécharger 134.64 Kb.
titreRésumé exécutif 6
page2/8
date de publication03.04.2018
taille134.64 Kb.
typeRésumé
p.21-bal.com > documents > Résumé
1   2   3   4   5   6   7   8

logo Résumé exécutif


Le projet d’ingénierie technopédagogique traité dans ce document consistera à l’enseignement d’un cours d’éducation physique, plus spécifiquement des sept cours de 50 minutes de circuit fitness pour les groupes de 3e, 4e et 5e secondaire, du secteur Français à l’école Mémoriale Willie John Happyjack de Waswanipi.

Le cadre de formation de l’organisation est celui du Ministère de l’Éducation du Loisir et du Sport intitulé : Programme de formation de l’école québécoise (n.d.). Le développement de la personne est l’un des six domaines généraux de formation de ce programme mentionné ci-haut. Ce dernier a notamment pour objectif d’amener les élèves à accroitre son efficience motrice par la pratique régulière d’activités physiques. Il vise également l’acquisition de connaissances nécessaires à une gestion judicieuse de la santé et du bien-être des élèves. La formation se donnera en mode présentiel, à l’intérieur du gymnase de l’école avec un volet en ligne de documents écrits et audiovisuels disponibles, pour les élèves. L’école secondaire dispose du matériel nécessaire pour les différentes stations et mouvements d’activités physiques. Il est aussi possible d’utiliser les ordinateurs portatifs du département de français avec l’accès wi-fi à internet à l’intérieur du gymnase quand il sera nécessaire.

L’objectif de la formation est d’accroitre le répertoire d’actions motrices des élèves, de les motiver à bouger de façon sécuritaire et le tout, dans la langue d’enseignement qui est le français. Comme mentionnés plus haut, les élèves qui ont des difficultés liées à la langue d’enseignement pourront ainsi visionner les explications à leur propre rythme. L’intérêt des élèves face aux technologies pourra atténuer la problématique de motivation de ceux-ci face à l’adoption d’un mode de vie sain et actif. Le côté techno pédagogique pourra avoir une grande possibilité d’expansion avec l’ajout d’un TBI au gymnase, de mobiles pour les élèves et même, de moniteurs cardiaques pour chaque élève.

La commission scolaire, l’administration scolaire ainsi que les conseillers en pédagogie de celle-ci pourront certainement contribuer à rendre ce projet réalisable. Pour le moment, les ressources disponibles seront utilisées afin de susciter un intérêt envers l’activité physique et le développement d’un mode de vie plus sain et plus actif des élèves de la Commission Scolaire Crie.

logo Techniques de collecte et d’analyse des informations utilisées pour cette phase du projet


À titre d’enseignant au sein de la commission scolaire Crie depuis maintenant 11 ans, et à notre 5e année à Waswanipi, nous croyons être en mesure d’utiliser plusieurs informations qui nous permettront de juger de la pertinence de ce projet technopédagogique. Notre relation avec les élèves du secondaire a débuté en 2005, alors que nous étions l’enseignant d’éducation physique de l’école primaire de Waswanipi. Notre expérience à Waswanipi en enseignement, jumelé à nos vingt dernières années dans le domaine de l’éducation physique, nous amène à faire confiance aux informations qui nous guident vers les besoins des élèves. De plus, notre relation avec nos collègues qui sont les enseignants-foyers des apprenants ainsi qu’ avec l’administration de l’école nous aide à compiler plusieurs informations pertinentes pour guider les décisions relatives à ce projet.

logo 100 – Cadre de formation de l’organisation

Présentation de l’organisation


Notre projet sera présenté à la commission scolaire Crie et plus spécifiquement à l’école secondaire de Waswanipi dans le cadre du programme d’éducation physique. Pour les besoins de ce travail, nos groupes cibles seront les niveaux de secondaire 3, 4 et 5 du secteur français. Éventuellement, le projet techno pédagogique d’éducation physique pourra être adopté pour les niveaux de secondaire 1 et 2. Il n’y a pas de raison pour ne pas élargir ce projet à l’ensemble des élèves des secteurs français et anglais de la commission scolaire.

La commission scolaire existe depuis environ 35 ans et est établie dans les 9 communautés de la Nation Crie au nord du Québec. Les langues les plus utilisées par les étudiants sont l’anglais et leur langue maternelle : le cri. Les étudiants généralement aiment les sports et les activités physiques.

Les tournois sportifs tels le hockey sur glace et le ballon-balai font partie de la culture Crie depuis plusieurs années. Malheureusement, la malbouffe, le haut taux de diabète et les problèmes de surpoids font aussi partie des défis que les jeunes doivent surmonter. Nous remarquons aussi le manque d’installations sportives et d’opportunités d’implication dans des activités liées à l’amélioration de la santé des jeunes. De plus, des compétitions interscolaires au sein de la commission scolaire sont aussi un facteur qui pourrait améliorer la motivation des élèves à vouloir bouger plus.

Les difficultés liées à la langue d’enseignement sont les mêmes pour tous les enseignants de la commission scolaire Crie, en l’occurrence le français pour ce projet. Il en est de même pour les enseignants d’éducation physique désirant enseigner des concepts faisant partie du programme d’éducation physique suggéré par le MELS.
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Résumé exécutif 6 iconRésumé de la f o I 2

Résumé exécutif 6 iconRésumé (en 5 lignes au plus)

Résumé exécutif 6 iconRésumé du projet

Résumé exécutif 6 iconRésumé (en 5 lignes au plus)

Résumé exécutif 6 iconRésumé ou rappel

Résumé exécutif 6 iconRésumé du synopsis

Résumé exécutif 6 iconRésumé simple

Résumé exécutif 6 iconRésumé Objectifs

Résumé exécutif 6 iconRÉsumé du mois

Résumé exécutif 6 iconRésumé de l'article








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com