Avant-propos








télécharger 85.69 Kb.
titreAvant-propos
date de publication21.10.2016
taille85.69 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > documents > Documentos
Lexique pour les sciences et EIST

Stage EIST et sciences à l’école - Bogota - du 9 au 11 décembre 2013

Table des matières


Avant-propos 1

Nos définitions 2

A 2

B 2

C 2

D 4

E 5

F 5

G 6

H 6

I 7

J 7

K 7

L 7

M 7

N 8

O 8

P 8

Q 8

R 9

S 9

T 10

U 10

V 10

W X Y Z 10


Avant-propos


Pour les enseignants, comme pour les élèves, chaque discipline est porteuse de concepts et de notions spécifiques. Pour chacun, il est donc indispensable de maîtriser un lexique minimum pour développer des connaissances et des compétences dans cette discipline.
Pendant le stage, nous avons proposé d’utiliser à tout moment des post-it sur lesquels les participants étaient invités à noter les termes qui leur semblaient importants ou problématiques. Chacun a ainsi pu, lors de nos temps de formation, noter un terme qu’il a pu ajouter à un tableau réservé à cet effet. Régulièrement, et avec l’aide de personnes ressources, nous avons pris un temps pour définir ces termes, organiser et classifier les concepts. Une saisie des définitions a permis de construire un lexique collectif provisoire et évolutif. Chacun dispose ainsi d’un lexique scientifique auquel il aura participé et contribué à son élaboration. Ce type de travail peut évidemment être repris en classe avec ses élèves.
Piste possible : nous pouvons envisager d’élaborer un lexique qui sera mis en ligne sur le site de la zone AMSUD. Ce lexique, outil partagé et fruit de la mutualisation, pourra s’enrichir des productions des classes et des enseignants qui le souhaiteront.
Dans un premier temps, nous avons créé 4 lexiques “disciplinaires” (Physique – chimie ; Technologie ; SVT ; Généralités et pédagogie). Des volontaires (spécialistes de la discipline et « candides ») ont proposé des définitions pour chacun de ces lexiques. En fin de stage, toutes ces définitions ont été fusionnées en un seul lexique à vocation scientifique.

Il existe des documents à consulter sur le Net. Ils peuvent vous aider à construire des lexiques spécifiques :

Un enseignant en SVT propose un lexique : http://www.didier-pol.net/6LEXIQUE.html (Il propose aussi des TP simples avec peu de matériel : http://www.didier-pol.net/protocol.htm)

http://www.universcience.fr/fr/lexique/accueil-lexique/sl/1239022830869/lexique/

http://www.ia94.ac-creteil.fr/sciences/aides/vocab_fiche.pdf Liste des mots recueillis dans les «fiches connaissances» d'accompagnement des programmes, parues en octobre 2002.

Il existe aussi un dictionnaire écrit par Michel Breuil “Dictionnaire des Sciences de la Vie et de la Terre”.



Nos définitions

A


Amidon : (SVT) grosse molécule formée d’un enchainement de glucose.

Attribut : (SVT) caractère permettant d’établir les groupes de la classification.
Autotrophe : (SVT) qualifie les organismes qui, ne nécessitant pas de matière organique, utilisent par exemple du carbone minéral sous forme de CO2 pour leur approvisionnement en carbone. Il s'agit essentiellement des organismes photosynthétiques.

Retour au sommaire

B



Bécher : (Physique-chimie) récipient de laboratoire de forme cylindrique portant des graduations de volume indicatives et peu précises.

https://lh5.googleusercontent.com/dgsvhi7uagrw4czbwktc2up-rmvq8om_bv428ddtvaiukvtel6ypcb34xkblh7l7itws-wflnz5-msduzrr8e4obbv8clt7owb96kmhjvrkxmeo0ctn8d63gxg

Retour au sommaire

C


Cahier des charges : (Technologie) Le cahier des charges est un document qui doit être respecté lors de la réalisation d'un projet. C’est la définition, l’expression écrite des besoins à satisfaire. Le CDC sert à formaliser le besoin et à l'expliquer aux différents acteurs pour s'assurer que tout le monde est d'accord. C’est un document contractuel. Exemple : la maison : Le particulier qui veut construire ou rénover une maison, donne un cahier des charges à l’architecte ou au maître d’œuvre. Ensuite, l’architecte ou maître d’œuvre produit des spécifications pour les entreprises ou corps de métier.

Cahier d’expérience : (Généralités et pédagogie) L’usage d’un cahier d’expériences a été préconisé par La main à la pâte dès 1998 : il figure dans les dix principes qui servent de cadre à l’opération. Ni cahier de brouillon qui finit à la corbeille, ni cahier de cours qui ne contient que des écrits supposés “sans erreurs”, il permet aux élèves de conserver les traces de leurs démarches d’investigation en sciences. Ce cahier est progressivement élaboré et complété par l’élève au cours de sa scolarité. Il y relate ses activités scientifiques, ses découvertes, ses questionnements, etc. à travers des dessins d’observation, des schémas, des photographies, des tableaux de mesure, des graphiques, des plans, des textes, des graphiques… Le cahier comporte des textes, des schémas et/ou des dessins, produits tantôt de façon individuelle, tantôt à l’issue de discussions collectives. Le cahier d’expériences et d’observations incite l’élève à écrire pour penser.
Plusieurs fonctions de l’écriture, clairement identifiées, argumentent en faveur de la tenue d’un tel cahier :

  • la fonction de mémoire : plaisir de le feuilleter comme un album de vacances, mais aussi nécessité de noter des informations concernant l’activité qu’on mène si on doit pouvoir s’en servir ultérieurement ;

  • la fonction de moteur de recherche (fonction heuristique) : le besoin de précision que fait naître l’écriture permet de faire émerger des questions qu’on ne s’était pas posées auparavant, quand les idées restaient un peu floues ;

  • la fonction de communication avec soi-même : écrire mot après mot, phrase après phrase, oblige à préciser sa pensée, à l’affiner, à l’identifier comme sienne pour pouvoir la confronter à celle des autres ;

  • la fonction de communication avec d’autres : écrire pour faire partager ses idées, ses observations ou interprétations, lorsqu’on est déjà « au clair » pour soi, ou qu’on le croit en attendant que le point de vue des autres ne bouscule nos certitudes !


Voir le site de la main à la pâte : http://www.fondation-lamap.org/fr

Voir aussi : http://eduscol.education.fr/cid46561/le-cahier-d-experiences.html


CAO : Conception Assistée par Ordinateur : (Technologie) La conception assistée par ordinateur (CAO) comprend l’ensemble des logiciels et des techniques de modélisation géométrique permettant de concevoir, de tester virtuellement - à l’aide d’un ordinateur et des techniques de simulation numérique - et de réaliser des produits manufacturés.

Caractère : (SVT) particularité permettant de distinguer les êtres vivants les uns des autres.

Cellule : (SVT)

CERN : (Physique-chimie) centre européen de recherche nucléaire. Créé en 1954 et situé de part et d’autre de la frontière franco-suisse, il a pour vocation la physique fondamentale, la découverte des constituants et des lois de l’Univers. Il utilise des instruments comme les accélérateurs de particules pour sonder les constituants ultimes de la matière : les particules fondamentales.

Charbon actif : (Physique-chimie)

Classification : (SVT) regroupement d’êtres vivants présentant des liens de parenté.

Cristal : (Physique-chimie) arrangement régulier d’ions. Le sel ou le sulfate de cuivre sont des cristaux, dits ioniques.

Croquis : (Technologie) Un croquis est un dessin rapidement, à main levée, sans recherche de détails et d'après nature. Il doit représenter la forme générale et respecter les dimensions de l’observation. Son but est d’indiquer les grandes caractéristiques sans entrer dans le détail. (Voir aussi dessin, schéma, plan)

Cycles à l’école : (Généralités et pédagogie) jusqu’à présent (rentrée 2013), le cycle 1 regroupe les classes de maternelle (toute petite section, petite section, moyenne section et grande section). Le cycle 2 regroupe les classes de cours préparatoire et cours élémentaire première année. Le cycle 3 regroupe les classes de cours élémentaire deuxième année, cours moyen première année et cours moyen deuxième année. Depuis le 5 septembre 2013, le découpage des cycles a évolué et la scolarité de l'école maternelle à la fin du collège est désormais organisée en quatre nouveaux cycles pédagogiques :

  • le cycle 1, cycle des apprentissages premiers, en petite section, moyenne section et grande section d'école maternelle

  • le cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux, en cours préparatoire, cours élémentaire première année et cours élémentaire deuxième année d'école élémentaire

  • le cycle 3, cycle de consolidation, en cours moyen première année, cours moyen deuxième année d'école élémentaire et en classe de sixième, au collège

  • le cycle 4, cycle des approfondissements, en classes de cinquième, de quatrième et de troisième, au collège

Les objectifs d'apprentissage, les horaires et les programmes d'enseignement sont fixés pour chaque cycle..
Retour au sommaire

D


Défi sciences : (Généralités et pédagogie) Les défis sont des dispositifs pédagogiques (généralement proposés à plusieurs classes) qui visent à donner envie aux élèves de faire des sciences, aiguiser leur curiosité, à observer, à se questionner et mettre en œuvre une véritable démarche d’investigation scientifique ou technologique.
Démarche d’investigation : (Généralités et pédagogie) La démarche d’investigation s’oppose aux démarches de présentation et d’illustration. Elle valorise l’expérience, l’éducation sensorielle et motrice par opposition à l’exposé des lois. La modélisation et la conceptualisation sont essentielles dans cette démarche. En effet, la connaissance n’est pas engendrée par l’expérience, mais par des allers et retours entre modèles, conceptions et expériences ou observations. L’enseignement des sciences fondé sur l’investigation est issu de la démarche d’investigation des scientifiques. (http://www.danslapeaudunchercheur.org/?page_id=80)


Les programmes 2008 considèrent que l’observation, le questionnement, l’expérimentation et l’argumentation sont essentiels dans l’apprentissage des sciences et de la technologie. Ainsi, ils soulignent que « les connaissances et les compétences sont acquises dans le cadre d’une démarche d’investigation qui développe la curiosité, la créativité, l’esprit critique et l’intérêt pour le progrès scientifique et technique.[...] Les travaux des élèves font l’objet d’écrits divers consignés, par exemple, dans un carnet d’observations ou un cahier d’expériences. »


Démarche expérimentale : (Généralités et pédagogie) « On observe le réel, on se pose des questions à propos d’un phénomène ; on formule ensuite une hypothèse pour l’expliquer et on en déduit si possible toutes les conséquences logiques ; on conçoit et on met au point toutes les expériences possibles permettant de vérifier cette hypothèse et ses conséquences. Si une seule expérience contredit l’hypothèse ou une de ses conséquences, on ne peut pas formuler de règle générale. Si toutes les expériences confirment l’hypothèse et ses conséquences, on peut formuler une règle générale appelée loi qui sera valide jusqu’au moment où quelqu’un éventuellement démontrera qu’elle ne l’est plus. »
Dessin : (Technologie) Le dessin d’observation est une représentation la plus fidèle possible de la réalité, il requiert précision, exactitude et objectivité. Il n’y a aucune intention dans un dessin si ce n’est d’être le plus fidèle possible. Il est réalisé au crayon à papier. Il doit comporter : un titre, une échelle (exemple le grossissement utilisé), des légendes. (Voir aussi croquis, schéma, plan)

Dissolution : (Physique-chimie) passage en solution d’une substance.

Distillation : (Physique-chimie) procédé de séparation par chauffage des constituants d’un mélange liquide.

Distillation solaire : (Physique-chimie) procédé de distillation dans lequel la source de chaleur est le soleil.

Retour au sommaire

E



Eau potable : (Physique-chimie) Une eau est dite potable quand elle satisfait à un certain nombre de critères la rendant propre à la consommation humaine.

EEDD : (Généralités et pédagogie) L'éducation à l'environnement pour un développement durable (EEDD) a fait son entrée à l'école, de la maternelle à la terminale, en septembre 2004. Un site lui est dédié : http://eduscol.education.fr/education-developpement-durable/


EIST : (Généralités et pédagogie) Enseignement intégré de science et technologie.


Energie : (Physique-chimie) ...

Energie / Energies : (Technologie) En science, l'énergie est la capacité d'un système à produire un travail, entraînant un mouvement produisant par exemple de la lumière, de la chaleur ou de l’électricité. C'est une grandeur physique qui caractérise l'état d'un système et qui est d'une manière globale conservée au cours des transformations. L'énergie s'exprime en joules (dans le système international d'unités). Outre l'énergie au sens de la science physique, le terme « énergie » est aussi utilisé dans les domaines technologique, économique et écologique, pour évoquer les ressources énergétiques, leur consommation, leur développement, leur épuisement, leur impact écologique. (Voir aussi Source d’énergie et Forme d’énergie).

Eprouvette graduée : (Physique-chimie) récipient de laboratoire de forme cylindrique et longue servant à mesurer assez précisément des volumes.

https://lh4.googleusercontent.com/lde1ch6t9alny8k7bms8jdx-tzpvwncgjsj0ls0i4pxchcezr-ey0rziunsxeinyyr3a2sxhdwqe9ajta-it3afl-onrzr6ouxxkxnuujrhbxvbqwkijl_ctma

Erlenmeyer : (Physique-chimie) récipient de laboratoire de forme conique portant des graduations de volume indicatives et peu précises.

https://lh3.googleusercontent.com/r0oozjxfkehc3cig85kgjiu_fm8c7wcpwg5oy0pw9krbhcy4cabepx7w2ditkoymmmdrogxlvlj9kp-wubxf8qsgnq7khk1jafrdlgdnlh5aiyqjzhvhvcfe8q

Retour au sommaire

F


Fermentation : (SVT) transformation biologique et incomplète d’un constituant en l’absence d’oxygène. (par ex la transformation du lait par fermentation donne du yaourt)

Floculant : (Physique-chimie)

Fonction de service : (Technologie) Une fonction de service est une fonction attendue d’un objet technique(ou réalisée par lui) pour répondre aux besoins d’un utilisateur donné. Remarque : un objet technique peut avoir plusieurs fonctions de service. La principale fonction de service s’appelle la fonction d´usage. Exemple : le smartphone portable sert á communiquer (fonction d’usage) mais il a d’autres fonctions de service (prendre des photos, jouer, écouter la musique……)

Fonction technique : (Technologie) Une fonction technique est une fonction interne á un objet technique (entre ses constituants) définie par le concepteur pour assurer une fonction de service. Exemple : pour la fonction de service du smartphone communiquer, il y a plusieurs fonctions techniques écouter, afficher, parler, écrire…

Fongicide : (SVT) substance qui détruit les champignons.

Forme d’énergie : (Technologie) Il existe plusieurs formes d’énergie :

  • Energie cinétique 

  • Energie potentielle

  • Energie mécanique = énergie cinétique + énergie potentielle

  • Energie thermique

  • Energie chimique (liaison entre les atomes)

  • Energie rayonnante

  • Energie nucléaire (stockée au cœur des atomes)

(Voir aussi Energie et Source d’énergie).

Fusion : (Physique-chimie) passage de l’état solide à l’état liquide sous l’effet de la chaleur.

Retour au sommaire

G


Gamme de fabrication : (Technologie) liste de toutes les étapes à effectuer dans le but de fabriquer les pièces qui composent un objet technique.

Gamme de montage : (Technologie) document décrivant la manière dont doivent être montés les objets techniques.
Germination : (SVT) sortie de la petite plante contenue dans la graine.

Glucose : (SVT)

Gluten : (SVT) fraction protéique du grain de blé.

Retour au sommaire

H



Hétérotrophe (pour le carbone) : (SVT) qualifie les organismes qui nécessitent des molécules organiques pour leur approvisionnement en carbone. Il s'agit des organismes incapables de réaliser la photosynthèse.

Hydroponique : (SVT) culture sans support de sol, dans l’eau.

Hypothèse : (SVT) proposition d’explication à un problème.

Retour au sommaire

I


Incertitude de mesure : (Physique-chimie) paramètre associé à la mesure qui caractérise la dispersion des valeurs associées à la grandeur mesurée.

Retour au sommaire

J


Retour au sommaire

K


Retour au sommaire

L


La main à la pâte : (Généralités et pédagogie) La Fondation La main à la pâte a pour mission de contribuer à améliorer la qualité de l’enseignement de la science et de la technologie à l’école primaire et au collège, école du socle commun où se joue l’égalité des chances. La main à la pâte a été lancée en 1995 par l’Académie des sciences à l’initiative de Georges Charpak, prix Nobel de physique 1992. Conduite au niveau national et international, son action est tournée vers l’accompagnement et le développement professionnel des professeurs enseignant la science. Elle vise à aider les enseignants à mettre en œuvre une pédagogie d’investigation permettant de stimuler chez les élèves esprit scientifique, compréhension du monde et capacités d’expression.

Voir le site de la main à la pâte : http://www.fondation-lamap.org/fr
Levure : (SVT)

Retour au sommaire

M


Maître d’œuvre / Maître d’ouvrage : (Technologie) Le maître d’œuvre est la personne ou l’entreprise (architecte, bureau d’études…) chargée de la conception. Il assure le suivi des travaux et la coordination des différents corps de métiers. Le maître d’ouvrage est tout simplement le client.

Matériau : (Technologie) Un matériau est une substance qui provient de la transformation d'une matière première et qui se retrouve sous une forme adéquate pour entrer dans la fabrication d'un objet technique. On classe souvent les matériaux en différentes catégories: les métaux, les céramiques, les organiques, les matières plastiques et les matériaux composites. (Voir aussi Matière et Matériel)

Matériel : (Technologie) Le matériel correspond aux outils et aux équipements nécessaires à la fabrication d'un objet technique. (Voir aussi Matériau et Matière)

Matière : (Technologie) En sciences, La matière est ce qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Les quatre états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux et l'état plasma. La matière occupe de l'espace et possède une masse. En technologie, on utilise souvent le terme de matière première, c’est une substance d'origine naturelle qui doit être transformée afin d'être utilisée dans la fabrication d'un objet technique. (Voir aussi Matériau et Matériel).

Mélange : (Physique-chimie) ensemble de plusieurs substances

Mesure : (Physique-chimie) valeur d’une grandeur ou d’une quantité. C’est aussi le fait de mesurer. (L’ensemble des opérations permettant de déterminer expérimentalement une ou plusieurs valeurs que l’on peut raisonnablement attribuer à une grandeur.)

Modeleur volumique : (Technologie) C’est le logiciel, programme utilisé pour faire de la CAO. Les plus utilisés au collège sont Sketchup (gratuit) et Solidworks (payant).

Modélisation / modèle : (Technologie) La modélisation est la conception d'un modèle. Selon son objectif et les moyens utilisés, la modélisation est dite mathématique, géométrique, 3D, mécaniste, cinématique... 

Mycélium : (SVT) filament formé de cellules, constituant les Champignons. (C’est le filament que l’on voit par ex sur les moisissures)

Retour au sommaire

N


Retour au sommaire

O


Objet : (Technologie) Chose concrète et perceptible. Tout ce qui affecte les sens et en particulier la vue et le toucher. On distinguera 2 types d’objets : les objets naturels qui se qualifient comme une ressource issue de la nature et n’ayant subi aucune transformation et les objets fabriqués par l’Homme. Ces objets qui ont été transformés par l’Homme sont appelés des objets techniques et se différencient des autres objets présents dans la nature.

Outil : (Technologie) Objet fabriqué, utilisé manuellement, doté d'une forme et de propriétés physiques adaptées à un processus de production déterminé et permettant de transformer l'objet de travail selon un but fixé. Ou Élément d'une activité qui n'est qu'un moyen, un instrument : les statistiques sont un outil indispensable pour une bonne gestion.

Retour au sommaire

P


Plan : (Technologie) Représentation graphique à une certaine échelle, il utilise des normes et est généralement coté. Une cote est un chiffre de plan indiquant la dimension d’une pièce. (Voir aussi croquis, dessin, schéma)

Protocole : (Physique-chimie) ensemble chronologique des étapes à suivre pour réaliser une expérience.

Retour au sommaire

Q


Retour au sommaire

R


Recycler : (Technologie) Recycler, c'est fabriquer un nouvel objet à partir d'un vieil objet. Le nouvel objet n'a rien à voir avec l'ancien qui sert de matière première. Le déchet devient une ressource. Exemple : les bouteilles plastiques transparentes sont transformées, recyclées en fibre textile.

Réutiliser : (Technologie) Réutiliser consiste à utiliser un objet récupéré pour un usage différent de son premier emploi. Exemple: les pneus de voiture utilisés comme protection sur les flancs des bateaux.

Retour au sommaire

S


Saturation d’une solution : (Physique-chimie) état d’une solution quand la concentration maximale en une espèce dissoute dans un solvant donné est atteinte.

Schéma : (Technologie) Le schéma est une figure simplifiée qui représente non la forme mais les relations ou le fonctionnement d’un ensemble d’objets. Il exprime une volonté de démonstration. Il requiert donc une certaine capacité d’abstraction. Il peut être réalisé avec des couleurs, il est souvent codifié et utilise des symboles. Exemple : le schéma d’un circuit électrique (Voir aussi croquis, dessin, plan)

Sol : (SVT) couche qui repose sur les roches et constituée d’un mélange de matière minérale et matière organique (qui provient des êtres vivants) en décomposition. Langage commun: terre.

Soluble : (Physique-chimie) se dit d’une substance qui se dissous dans un solvant donné.

Soluté : (Physique-chimie) substance (solide, liquide ou gazeuse) que l’on dissous dans un solvant pour préparer une solution.

Solution : (Physique-chimie) mélange homogène obtenu en dissolvant une substance (solide, liquide ou gazeuse) dans un liquide. Quand ce liquide est de l’eau, on parle de solution aqueuse.

Solvant : (Physique-chimie) liquide qui sert à dissoudre une substance, le plus souvent c’est de l’eau, mais aussi parfois de l’alcool.

Source d’énergie : (Technologie) Une source d'énergie désigne tous les phénomènes à partir desquels il est possible de retirer de l'énergie. Les phénomènes suivants sont souvent désignés comme des sources d'énergie :

  • Energies renouvelables

    • Vent (énergie éolienne)

    • Eau combinée avec la gravité (énergie hydraulique)

    • Marées et courants marins (énergie marémotrice et hydrolienne)

    • Énergie solaire (thermique et photovoltaïque)

    • Energie géothermique

  • Energies non renouvelables

    • Combustion (combustible : pétrole, gaz naturel, biogaz, bois, ...);

    • Énergie nucléaire provenant de la fission ou de la fusion nucléaire.

(Voir aussi Energie et Forme d’énergie).

Spore : (SVT) agent unicellulaire (constitué d’une seule cellule) de dispersion utilisé principalement dans les règnes végétal et des champignons pour donner un nouvel individu sans reproduction sexuée.

Retour au sommaire

T


Turbidité : (Physique-chimie) caractère plus ou moins trouble d’un liquide, c’est aussi la grandeur qui mesure ce caractère.

Retour au sommaire

U


Retour au sommaire

V


Variable : (Physique-chimie) quantité qui change (dans un temps assez court)

Variable contrôlée : (Physique-chimie)…

Variable indépendante, dépendante : (Physique-chimie) ...

Végétaux : (SVT) êtres vivants capables de se nourrir à partir de matière minérale.

Vocable : (Généralités et pédagogie)

Retour au sommaire

W X Y Z


Retour au sommaire

Lexique sciences et EIST (Stage AEFE Bogota décembre 2013) – Version révisée M. Bourbao du 26-02-2014 Page


similaire:

Avant-propos iconAvant-propos

Avant-propos iconAvant propos

Avant-propos iconSurvivre Une biographie de Jean Rocan par Nicole Boudreau Avant-propos

Avant-propos iconAvant-propos
«(IL) aime» ~ amant «ils aiment» : le pronom sujet n’est pas exprimé mais le verbe sous-entend, respectivement, «un seul sujet à...

Avant-propos iconAvant-propos La lessive qui ne pollue pas, ça n'existe pas, mais
«saleté» et choisir l’effet ou la combinaison des effets qui sont nécessaire pour enlever la saleté

Avant-propos iconAvant-propos
«C’est une immense plaine de verdure où l’on jouit de la plus vive clarté.» Nous, promeneurs, nous répondrions : «C’est une promenade...

Avant-propos iconA propos de eBooksLib com

Avant-propos iconRapporter des propos

Avant-propos iconFiche d’activité pour le 10 octobre «un pas en avant» ou les impacts...
«oui» à l’affirmation, ils doivent faire un pas en avant ou monter une marche. Dans le cas contraire, ils restent sur place

Avant-propos iconL’apparition de l’arc-en-ciel est un phénomène que chacun aime à...
«Himmelring» en allemand révèle la volonté de le faire connaître, ainsi que la mention fort ancienne du «cercle de gloire» dans le...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com