Avant propos








télécharger 392.48 Kb.
titreAvant propos
page1/15
date de publication15.04.2017
taille392.48 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > comptabilité > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15


Institut National Polytechnique de Toulouse

Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse

Mémoire pour l’obtention du diplôme d’
Habilitation à Diriger des Recherches

Changements d’usage des terres dans les agro-systèmes d’Afrique sub-saharienne.

Propriétés des sols et dynamique des matières organiques.
Dominique MASSE
Docteur-Ingénieur

Ingénieur de Recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement

Soutenu le 15 Octobre 2007 devant le jury :
Francis ANDREUX, Professeur Université de Bourgogne, rapporteur

Jean-Luc CHOTTE, Directeur de Recherche IRD, examinateur

Maritxu GUIRESSE, Maître de Conférence ENSA de Toulouse, examinatrice

Sabine HOUOT, Directrice de Recherche INRA, rapporteur

Benoît JAILLARD, Directeur de Recherche INRA, rapporteur

Jean-Claude REVEL, Professeur ENSA de Toulouse, président du jury

Avant propos


En 1992, après mes premiers pas trois ans auparavant sur les terres africaines au Nord Cameroun, je soutenais une thèse de docteur-ingénieur à l’ENSAT, et j’intégrais l’ORSTOM sous la direction de Roger Pontanier, parti trop vite et de Christian Floret pour travailler sur les sols et leur utilisation dans les savanes d’Afrique de l’Ouest. Durant 9 ans au Sénégal, dans le cadre du programme régional de recherche sur les jachères en Afrique de l’Ouest, j’ai pu ainsi continuer à parcourir ces terres des zones soudano-sahéliennes du Sénégal et du Mali. Les jachères dans les agrosystèmes étaient notre objet de recherche mais constituaient notre point d’entrée pour des études plus globales sur la gestion des écosystèmes naturels et cultivés dans les savanes Ouest-Africaine. Mes activités auprès de C Floret, écologue et coordonnateur régional du projet Jachère, m’ont ainsi amené à de nombreuses disciplines allant de la pédologie, à l’hydrologie, l’écologie, l’agronomie voire aux sciences humaines, enrichissant ainsi mes connaissances auprès de nombreux collègues du Sud et du Nord. C’est à l’issue de ce programme, qu’ont débuté les nouvelles unités de recherche dans le cadre réformé de l’ORSTOM qui changeait de nom pour s’appelait alors l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) ; nouvelle dénomination et nouvelle orientation dont l’esprit de recherche scientifique en coopération auprès des chercheurs du Sud était néanmoins conforme à ce que R Pontanier m’avait enseigné depuis mon entrée dans l’institut.

L’année 2001 correspond à mon entrée dans une nouvelle unité de recherche et une nouvelle affectation. Ayant commencé à collaborer avec Jean Luc Chotte à Dakar j’ai adhéré à son projet de nouvelle unité de recherche intitulée IBIS « Interactions biologiques dans les sols des écosystèmes tropicaux », et ai été affecté au Burkina Faso pour contribuer au développement d’un chantier de recherche de l’UR les systèmes de culture de substitution à la pratique de la jachère. Les matières organiques des sols sont alors devenus mon principal mot-clé de mes activités de recherche. Je n’oublie pas durant cette période mes fructueuses collaborations avec mes collègues chercheurs à Ouagadougou ; Victor Hien, toujours à l’écoute et prompt à collaborer, Ablassé Bilgo dont l’enthousiasme ne semble jamais s’arrêter, Robin Duponnois toujours à la recherche de l’excellence et fourmillant d’idées et dont j’ai beaucoup appris, tout comme avec Michel Lepage qui je l’espère déploiera encore pour quelques années toute ses connaissances de l’écologie des savanes, Edmond Hien, passionné par les sols et qui est ma référence actuellement en pédologie africaine. C’est au contact de biologistes et microbiologistes du sol qu’est venue l’idée de développer une modélisation originale des processus microbiens de la minéralisation des matières organiques. Appliquer les systèmes multi-agents à des microbes dans le sol ne fut pas sans difficultés et reste un défi à relever.

En 2006, après avoir passé près de 15 ans en Afrique de l’Ouest, je m’ouvre à de nouveaux horizons, Madagascar et ses Hautes Terres, qui furent mes premières images des sols tropicaux avec l’enseignement et l’expérience du Professeur Bourgeat qui m’avait encadré à l’ENSAT. Toujours autour des matières organiques, mes travaux s’intéressent plus particulièrement à l’agriculture péri-urbaine qui est un moteur du développement agricole dans les pays en voie de développement, et à la valorisation agricole des déchets urbains ou industriels. Ce thème que j’ai commencé à aborder au Burkina Faso m’a ouvert à de nouvelles collaborations fructueuses. A Antananarivo, je tiens à associer à ce travail Alain Albrecht, que je remercie pour la relecture et ses conseils prodigués pour ce mémoire, ainsi qu’à Lydie Lardy, et la Professeur Lilia Rabeharisoa qui nous accueille chaleureusement au laboratoire des RadioIsotopes de l’Université d’Antananarivo. Dans mes remerciements, je n’oublie pas tous mes collègues de l’unité de recherche « Séquestration du Carbone et Biofonctionnement des sols » installés dans les différentes implantations de l’UR SeqBio.

Je terminerai comme je l’avais fait dans l’avant-propos de ma thèse de docteur-ingénieur par une pensée à mes parents, incontestablement mes premiers professeurs d’agriculture. Je dédie également ce travail à ma « grande » famille, comme on le dit si bien en Afrique, et, en premier lieu à mon épouse, Claudine, et mes trois filles, Floriane, Elsa et Gaïa, aux quelles j’impose des absences et de nombreux voyages. Ce travail leur est entièrement dédié.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   15

similaire:

Avant propos iconAvant-propos

Avant propos iconSurvivre Une biographie de Jean Rocan par Nicole Boudreau Avant-propos

Avant propos iconAvant-propos
«(IL) aime» ~ amant «ils aiment» : le pronom sujet n’est pas exprimé mais le verbe sous-entend, respectivement, «un seul sujet à...

Avant propos iconAvant-propos La lessive qui ne pollue pas, ça n'existe pas, mais
«saleté» et choisir l’effet ou la combinaison des effets qui sont nécessaire pour enlever la saleté

Avant propos iconAvant-propos
«candides» ont proposé des définitions pour chacun de ces lexiques. En fin de stage, toutes ces définitions ont été fusionnées en...

Avant propos iconAvant-propos
«C’est une immense plaine de verdure où l’on jouit de la plus vive clarté.» Nous, promeneurs, nous répondrions : «C’est une promenade...

Avant propos iconA propos de eBooksLib com

Avant propos iconRapporter des propos

Avant propos iconFiche d’activité pour le 10 octobre «un pas en avant» ou les impacts...
«oui» à l’affirmation, ils doivent faire un pas en avant ou monter une marche. Dans le cas contraire, ils restent sur place

Avant propos iconÀ propos de body electric
«Célébration du corps érotique pour couples» est offert exclusivement aux couples








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com