THÈse pour le diplôme d’État








télécharger 0.86 Mb.
titreTHÈse pour le diplôme d’État
page22/30
date de publication27.03.2017
taille0.86 Mb.
typeThèse
p.21-bal.com > comptabilité > Thèse
1   ...   18   19   20   21   22   23   24   25   ...   30

3. QUELS CONSEILS AUX PARENTS POUR LA VIE QUOTIDIENNE


Elsa Autain-Pléros (65) dans son livre : "Je suis précoce, mes parents vont bien.", nous fait part de plusieurs conseils avisés sur la manière de vivre au quotidien avec son enfant HP :

  • Les loisirs : ne pas tomber dans le piège de l’hyperactivité en multipliant sports et activités à l’excès. Bousculé par un planning surchargé, il ne dispose plus de ces moments vitaux où il peut rêver librement.



  • La stimulation intellectuelle : en évitant les excès que sont le freinage et la sur-stimulation.



  • Le besoin de contacts physiques : comme tout enfant, et même plus encore, l’enfant HP a besoin de câlins pour se sentir rassuré et protégé.



  • Donner du temps à l’enfant : il a besoin de l’attention de ses parents, de leur disponibilité pour pouvoir partager ses centres d’intérêts et poser ses questions.



  • Les questions : il est nécessaire de tenter de répondre à toutes ses questions mais ça ne sera pas toujours possible, on peut renverser la vapeur en demandant à l’enfant : "Mais toi, qu’est- ce que tu en penses ?" …



  • Etre ferme et cohérent : un enfant HP teste les limites et tente volontiers d’imposer son rythme et son point de vue, en tolérant mal la frustration. Il doit comprendre que le parent dispose de l’autorité. Il a besoin d’avoir des explications sur chaque décision prise par ses parents.



  • Faire preuve d’enthousiasme : il faut apprendre à présenter les apprentissages sous un angle ludique, en investissant affectivement avec lui ses livres ou jouets.



  • Utiliser l’humour : décalé, ça va de soi...permet de désamorcer un stress, par exemple en réponse à une question potentiellement angoissante.




  • Ne pas rester seul : dans des moments de lassitude, de doute, de découragement, il est nécessaire de temps en temps de se confier à des personnes bienveillantes (amis, psychologue, médecin...).


4. ROLES DES DIFFERENTS INTERVENANTS


Le Neuropsychologue

Les indications principales sont les troubles du comportement, l’agitation, les troubles de l’humeur, de l’alimentation. Ces troubles méritent une prise en charge spécialisée qui va assurer soit une guidance parentale soit une prise en charge plus spécifique à type de psychothérapie ou une médication de l’enfant, voire des orientations institutionnelles.

Le psychologue

Son rôle est fondamental. Il est le premier à affirmer le diagnostic de haut potentiel grâce au passage de tests psychométriques et éventuellement de tests de personnalité. Le psychologue doit remettre le compte rendu détaillé et surtout explicatif aux parents sur le contenu et les discordances observées. Il pratiquera alors, si besoin, des tests complémentaires notamment de personnalité. Attention il est essentiel que le psychologue consulté soit bien informé sur le profil d’un enfant HP.

L’orthophoniste

L’orthophoniste, spécialiste de la rééducation de la voix, de la parole et du langage oral et écrit, intervient dans les domaines de la prévention ou de la rééducation des troubles d’apprentissage.

Les motifs de consultation sont : retard ou difficultés durables dans la progression de l’acquisition de la lecture, de l’orthographe, du calcul ; d’autant plus si l’enfant a déjà eu un retard ou des troubles du langage oral en maternelle. Suspicion de dyslexie, dysorthographie, dyscalculie.

Ses actes sont pris en charge par la sécurité sociale.

Le psychomotricien

Nous avons vu plus haut que les enfants HP ont parfois un décalage entre QI verbal et QI de performance. Les difficultés peuvent reposer sur un retard ou un déséquilibre au niveau du schéma corporel.

La passation du bilan psychomoteur permet de mettre en évidence différentes facettes de l’enfant : aspect affectif, relationnel, l’attitude et l’émotivité face à la tâche, l’image de soi, l’inhibition ou l’instabilité, les tensions voire l’agressivité intérieure. Sont également examinées les coordinations globales, le contrôle tonico-moteur, la motricité occulo-manuelle fine, la graphomotricité, la conscience proprioceptive de soi, la latéralisation, les projections spatiales autour de soi et sur l’espace plan et enfin la structuration temporelle.

Une thérapie psychomotrice et une relaxation thérapeutique aident et accompagnent l’enfant HP avec ses troubles.

Malheureusement des séances de psychomotricité coûtent chères, tarifs libres. Elles peuvent être prises en charge par la CPAM si on s’adresse auprès d’institutions comme CAMSP, CMP, CMPP. Les séances peuvent être prises en charge par la mutuelle.

Le graphothérapeute

L’écriture n’est pas un acte anodin. Si écrire est transcrire un langage, mémoriser, communiquer, c’est aussi projeter sur le papier une trace de soi.

L ‘écriture se situe à la charnière de plusieurs disciplines : orthophonie (langage) ; psychomotricité (le corps) et la psychothérapie. L’approche graphothérapique se situe à ce point de jonction.

Les séances sont en tarifs libres et ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale.

L’orthoptiste

L’orthoptiste est le spécialiste du déséquilibre visuel et de la vision binoculaire. Il évalue principalement la poursuite visuelle ainsi que les saccades visuelles. Il vérifiera si l’enfant souffre de strabisme, de diplopie, il mesurera la vision des couleurs et des reliefs. En cas de trouble orthoptique, l’enfant va avoir des difficultés de coordination oculaire avec, par exemple, des difficultés à suivre des objets en mouvement, à faire la mise au point lors de la lecture, à coordonner l’œil avec le geste. Et en cas de trouble orthoptique, il pourra proposer une rééducation adaptée.

Les séances sont en tarifs libres et ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale.

L’ergothérapeute

L'ergothérapie est une discipline médicale qui a comme mandat d'offrir des services qui aideront l'enfant à acquérir son plein potentiel développemental par l'utilisation d'activités significatives pour l'individu et par l'analyse d'activités comme éléments d'intervention.

Les séances sont en tarifs libres et ne sont pas prises en charge par la Sécurité Sociale.

Le pédopsychiatre

Le rôle du pédopsychiatre est de prendre en charge les difficultés de fonctionnement interne qui retentissent sur le comportement et sur l’entourage. Selon G Prat : « Plus la prise en charge est précoce, avant la puberté, plus la réussite sera grande. »

Les motifs de consultations sont : un mal-être, une souffrance familiale, et aussi parfois de la fratrie. Mais aussi une suspicion de troubles du développement de la personnalité, de troubles psychotiques, de troubles de l’humeur ou de troubles envahissant du développement. Aux urgences psychiatriques, les motifs de consultations peuvent être des tentatives de suicide, des fugues.

Le médecin généraliste

Le médecin généraliste a le rôle de coordinateur dans la prise en charge de l’enfant, car cette prise en charge est avant tout multidisciplinaire.

Tout d’abord, c’est lui qui peut repérer et orienter les parents vers un psychologue, parce que ces maux de ventre, ces nausées, cet état de profonde tristesse qui apparaissent dès qu’il faut aller à l’école l’ont alerté.

Une famille consulte plus souvent le médecin généraliste que le psychologue : c’est donc lui qui peut servir d’intercesseur entre parents et enfants lors de ces périodes de conflit aigu qui surgissent à des moments critiques.

Pour les enfants HP, encore plus sensibles et vulnérables que les autres, un médecin attentif représente un appui sûr et solide, puisqu’il est dans son rôle exact quand il écoute et soigne la souffrance, qu’elle soit physique ou morale.

Son rôle est de surveiller à chaque consultation l’apparition d’un trouble associé. Il recherchera notamment un trouble des apprentissages ou un trouble du comportement. Il doit aussi passer en revue les thèmes suivants : Sommeil, appétit, douleurs, agitations, anxiétés, passions, résultats scolaires, amis.

Le médecin est donc un acteur privilégié dans le repérage de ces enfants à haut potentiel, puis dans le soutien de l’enfant et de sa famille et dans la prise en charge des troubles associés.

Ainsi, dans leur étude faite en novembre 2012 menée sur 18 années d’exercice en milieu rural sur un échantillon de 19 enfants Laurence Vaivre-Douret et Joëlle Winisdorffer (45), proposent un arbre décisionnel permettant de guider les médecins généralistes sur le repérage puis le dépistage et enfin la prise en charge de ces enfants.



D’autre part G.Prat insiste sur l’importance du repérage des troubles associés avant la puberté : « si malgré ces précautions (c’est à dire repérage de l’enfant à HP, acceptation des différences, respect du rythme et particularités du fonctionnement mental), les troubles du comportement s’installaient, les problèmes scolaires se posaient, je voudrais insister sur l’importance capitale qu’il y aurait à les résoudre, à les guérir avant la puberté (…). Alors tout est possible, tout est récupérable. Les éléments névrotiques peuvent être abordés par la psychothérapie ; l’évolution affective peut reprendre ; l’inhibition intellectuelle se lever ; le retard scolaire être comblé. Or, on assiste à la multiplication de ces enfants doués et surdoués qui arrivent à 14 ou 15 ans, mais pour lesquels nous ne pouvons plus rien faire. Alors oui, on peut dire « quel gâchis ! » et parfois même « quel désastre ! ».

1   ...   18   19   20   21   22   23   24   25   ...   30

similaire:

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État de

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État

THÈse pour le diplôme d’État iconTHÈse pour le diplôme d’État








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com