Toxikon, «poison» et mania, «folie 2» désigne une








télécharger 29.6 Kb.
titreToxikon, «poison» et mania, «folie 2» désigne une
date de publication07.12.2016
taille29.6 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > comptabilité > Documentos
La Toxicomanie
Toxicomanie1 (du grec : toxikon, « poison » et mania, « folie2 ») désigne une dépendance physique et psychologique d'une ou plusieurs substances toxiques sans justification thérapeutique. Selon l'Organisation mondiale de la santé, la définition stricte de la toxicomanie correspond à quatre éléments :

  • une envie3 irrépressible de consommer le produit (= addiction) ;

  • une tendance à augmenter les doses (= tolérance) ;

  • une dépendance psychologique et parfois physique ;

  • et des conséquences néfastes4 sur la vie quotidienne5.

Il y a de nombreuses circonstances qui peuvent mener6 à une consommation problématique et/ou la favoriser :

  • des facteurs sociétaux (hyperindividualisme, recherche de performance professionnelle, scolaire ou sportive, etc.);

  • des facteurs sociaux (facilité d'accès aux produits, proximité d'autres usagers) ;

  • des facteurs familiaux (conflits familiaux, parents excessifs ou sans autorité, violence, abus, etc.) ;

  • des facteurs individuels (manque7 de satisfaction dans les rapports avec autrui, hyperactivité, trouble de la personnalité (entre 20 et 40 % des toxicomanes souffrent d'un trouble de la personnalité, etc.) ;

  • des facteurs génétiques.


Conséquences judiciaires

Certains pays (notamment la France) pénalisent l'usage et/ou la possession de drogues classées comme illicites8 exposant alors à des sanctions pénales allant de9 l'obligation de soins10 à la peine d'emprisonnement associée d'une amende11.

Dans de nombreux pays, il est interdit12 de conduire sous l'effet d’une drogue (alcool, stupéfiants, médicaments psychotropes). Dans d'autres pays, la consommation est complètement tolérée. Par exemple, la consommation d’alcool est légale en France, mais interdite en Arabie Saoudite, en Libye, et en Somalie. Le cannabis est généralement interdit en Europe, mais légal aux Pays-Bas.

Conséquences sanitaires

Outre les effets immédiats sur le psychisme13 dus à la consommation, la toxicomanie a des effets physiques (dépendance, accoutumance14, maladies opportunistes, etc.) pouvant aller jusqu'à la mort (surdose, cancer, complications diverses, etc.). Ces effets diffèrent toutefois15 selon16 le produit, son mode et son rythme de consommation. Il convient17 par exemple de souligner que les toxicomanes ont 5 à 10 fois plus de risques de décéder par rapport à une population équivalente et non consommatrice.

Les psychotropes qui sont actuellement18 les plus meurtriers19 sont le tabac (qui provoquerait plus de 4 millions de morts par an dans le monde (soit20 62 morts pour 100 000 habitants, 1 mort toutes les 8 secondes), dont21 60 000 en France (97 pour 100 000 habitants)) et l'alcool (qui provoque au moins 750 000 morts par an (environ 12 pour 100 000 habitants), dont 45 000 en France (73 pour 100 000 habitants)).

Un autre problème lié à la toxicomanie est celui des modes de consommation comme l'injection intraveineuse - qui même si elle est en régression22 depuis les années 1990 - et dans une moindre mesure l'inhalation par voie nasale sont des vecteurs de propagation23 notamment du VIH et l'hépatite C. De même24, les études sur la contamination par le virus du Sida montrent que les abus de substances provoquent une désinhibition face au danger et donc des rapports sexuels25 non protégés.
Délinquance26

La délinquance de la part des usagers de psychotropes s'exprime27 par les violences conjugales, par la revente de drogues, par des vols et par la prostitution. Certains comportements28 délictueux29 étant plus en rapport avec un produit que d'autres ; l'alcool favorise30 les violences conjugales ; l'héroïne favorise la revente de drogues et la prostitution par exemple.

Aux États-Unis, des études ont montré que 80% de la population carcérale31 a fait usage de drogues (psychotropes) avant son incarcération, que près de 30% de cette population avait commis ses délits32 sous l'influence de ces produits tandis que33 20 % de cette population reconnaît avoir agi34 de manière délictueuse pour se procurer de la drogue.

La consommation de produits psychotropes concerne plus les hommes que les femmes sauf35 dans le cas du tabac où l'écart36 est de plus en plus faible et dans le cas des médicaments psychotropes où les femmes sont plus concernées que les hommes. Cette consommation est aussi liée37 à l'âge et va généralement en diminuant à mesure que38 l'âge avance, à l'exception notable de l'alcool.

Source : www.wikipedia.fr
Exercices de compréhension du texte – la Toxicomanie pp. 18-20

  1. Quelle est l’origine du mot « toxicomanie » ? Qu’est-ce que ce mot veut dire littéralement ?



  1. Selon les lignes 1 à 8, quelle réponse ne fait pas partie de la définition officielle de la toxicomanie ?

    1. l’isolation de l’individu et l’aliénation de ses amis

    2. Un besoin d’augmenter la quantité de drogue à chaque fois qu’on en prend pour avoir le même effet

    3. Un désir qu’on ne peut pas contrôler de prendre la drogue

    4. un impact négatif sur la vie de la personne qui se drogue



  1. Nommez un élément de la définition de la toxicomanie.



  1. Nommez une circonstance qui mène (= leads) à la toxicomanie.



  1. Vrai ou faux: Les personnes qui se droguent ont plus de risques de mourir par rapport à ceux qui ne consomment pas les drogues. (Citez une courte section d’une phrase du texte qui justifie votre réponse.)



  1. Relisez les lignes 11 à 20 du texte à propos des circonstances qui peuvent favoriser l’abus des drogues. Quel facteur est le plus important (ou influent). Justifiez votre réponse.



  1. Selon la section sur les conséquences sanitaires, nommez les deux « drogues » causent les plus de décès (morts) ?



  1. Selon la section sur les conséquences sanitaires, quelle est la méthode de consommation de drogues la plus dangereuse. Pourquoi est-ce ainsi ? (Why is this so ?)



  1. Nommez deux délinquances associées aux drogues selon le texte.



  1. Quel pourcentage des prisonniers américain a pris des drogues avant d’être incarcéré ?

1 toxicomanie (n.f. “drug addiction”)

2 folie (n.f. “madness”)

3 envie (n.f. désir)

4 néfaste (adj. “harmful”)

5 quotidien (adj. “daily”)

6 mener (v. “to lead)

7 manqué (n.m. “lack”)

8 illicites (adj., = illégales)

9 allant de (exp., ranging from / going from)

10 soins (n.m., treatment)

11 amende (n.f., fine, payment as penalty for something)

12 il est interdit de (exp., it is forbidden to)

13 pychisme (n.m., the psyche, someone’s mental state)

14 accoutumance (n.f., = toxicomanie, addiction)

15 toutefois (adv., however)

16 selon (prep., according to)

17 il convient de (exp., it is appropriate to…)

18 actuellement (adv., = à présent, currently)

19 meurtier (adj., fatal, literally “killers”)

20 soit (v., exp., otherwise put)

21 dont (pron., of which – referring back to 4 million worldwide deaths per year)

22 en régression (exp., to be decreasing, going down)

23 vecteur de propagation (n.m., means of spreading (a disease))

24 de même (exp., likewise)

25 rapports sexuels (n.m., sexual relations)

26 délinquance (n.f., delinquancy, crime, abnormal behavior)

27 s’exprimer (v., to express itself, to manifest itself)

28 comportement (n.m., behavior)

29 délictueux (adj., criminal)

30 favoriser (v., to favor, to promote)

31 carcéral (adj., incarcerated, in prison)

32 délit (n.m., offense, crime)

33 tandis que (exp., while)

34 agir (v., to act)

35 sauf (prep., except)

36 écart (n.m., distance, gap)

37 lier (v., to tie, to connect)

38 à mésure que (exp., as)


similaire:

Toxikon, «poison» et mania, «folie 2» désigne une iconAssurance all sport des frais de défense
«vous» désigne l’Assuré désigné aux Conditions particulières et «nous» désigne l’Assureur

Toxikon, «poison» et mania, «folie 2» désigne une iconDésigne une tendance artistique qui ne cherche pas à représenter...

Toxikon, «poison» et mania, «folie 2» désigne une iconConditions generales d’abonnement
«TV5monde») édite un site internet mobile (ci-après désigné «Site») qui met notamment à disposition des résumés hebdomadaires des...

Toxikon, «poison» et mania, «folie 2» désigne une iconLa naissance, la jeunesse et la vie avant les travaux
«Il est à craindre qu'un jour nos fils grandis ne cherche à venger la lignée maternelle» euripide «La folie d'Héraclès»

Toxikon, «poison» et mania, «folie 2» désigne une iconTerme de narratologie qui désigne dans la mise en intrigue roma­nesque...

Toxikon, «poison» et mania, «folie 2» désigne une iconSuggestions for disability-relevant questions to be included in the...
«personne handicapée» désigne «toute personne qui présente une déficience congénitale ou acquise dans ses capacités physiques, mentales...

Toxikon, «poison» et mania, «folie 2» désigne une iconFaculté de médecine d’Alger
«alcool» a pour origine le mot Arabe Al Koh’l qui désigne une poudre subtile, très fine à base de stibine : le sulfure d’antimoine....

Toxikon, «poison» et mania, «folie 2» désigne une iconAdresse : Représenté par m désigné sous le terme «le cdos»

Toxikon, «poison» et mania, «folie 2» désigne une iconIci, p désigne un plan affine euclidien orienté, un repère orthonormé

Toxikon, «poison» et mania, «folie 2» désigne une iconImposées aux membres d'une société pour que leurs rapports sociaux...
«source premiere du droit», les codes, les publications parues dans les Journaux Officiels, textes religieux,La Jurisprudence La...








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com