Informations pratiques sur l’exposition








télécharger 176.41 Kb.
titreInformations pratiques sur l’exposition
page6/6
date de publication20.05.2017
taille176.41 Kb.
typeDocumentos
p.21-bal.com > Biología > Documentos
1   2   3   4   5   6

Le potager


Faire pousser un noyau d’avocat

Dans un premier temps, il faut laver le noyau dans de l’eau tiède puis le faire sécher 2 ou 3 jours.

Ensuite il faut :

  • Enfoncer, de quelques millimètres, 3 allumettes (réparties autours du noyau) dans la partie bombée du noyau.

  • Remplir un verre d’eau et poser l’avocat dessus à l’aide des allumettes (la partie bombée doit baigner dans l’eau)

  • Maintenant il faut attendre que le noyau germe… Patience !

  • Au bout de 2 semaines le noyau se sera fendu, puis au bout de 3 semaines on pourra voir une racine apparaître. C’est le moment de le mettre en terre !

  • Prendre un pot (grand car l’avocatier aura de nombreuses racines) et le remplir de terreau puis faire un petit trou et y placer délicatement le noyau (AVEC les allumettes !) Enfin arroser le noyau. Et attendre encore … Patience !

  • Dès les premières semaines de pousse, il est indispensable de supprimer l’extrémité de la pousse centrale afin de provoquer des ramifications ! Pour cela, il faut simplement pincer le bout de la tige.

  • Au bout de deux semaines, une première feuille verte fera son apparition puis au bout de trois semaines l’avocatier prendra encore plus d’ampleur.

  • Au bout de 5 mois, l’avocatier sera un véritable arbuste !

L’influence du soleil

Les végétaux ont besoin des rayons du soleil pour vivre, ces rayons leur permettent de réaliser la photosynthèse, source de leur énergie. Afin de s’en rendre compte, il est possible de faire pousser de la pelouse avec et sans soleil. Pour cela, il suffit de prendre deux pots, de les remplir de terreau et de planter la pelouse. Il faut ensuite placer un pot à l’abri du soleil (dans une armoire ou une boîte à chaussures par exemple) et un autre près d’une fenêtre et d’arroser quand nécessaire. Au bout de deux semaines, les deux plants auront poussé mais celui situé près de la fenêtre sera d’un beau vert et celui à l’abri du soleil sera jaune. Cette expérience permet de de vérifier que le soleil a bien une influence sur la vie des végétaux.

Fabriquer son périscope


Objectif :

  • Construire et utiliser un périscope pour comprendre le trajet de la lumière

  • Suivre un protocole de fabrication



Démarche :

  • Présenter un périscope aux enfants et identifier à quoi sert cet objet

    • A quoi cela sert-il ? (dans le sous-marin par exemple)

    • Comment ça marche ? (présence de miroirs)

  • Observer comment il a été fabriqué

  • Rechercher expérimentalement comment disposer des miroirs pour que le dispositif fonctionne

    • La lumière entre horizontalement par l’ouverture supérieure et ressort horizontalement par l’ouverture inférieure ; comment obtenir cela avec les 2 miroirs ?

    • Laisser les enfants tâtonner pour trouver une disposition fonctionnelle

    • Faire schématiser le principe

  • Fabriquer l’objet par groupes de 3 en suivant les consignes de fabrication

  • Utiliser ce périscope, laisser les enfants jouer avec l’objet (comment observer sans être vu !)

Matériel nécessaire : (par groupe)

  • 2 miroirs plans rectangulaires

  • Feuille de bristol A4, ciseaux, colle, règle, ruban adhésif

  • Patron du périscope et étapes de fabrication

  • Pour l’ensemble des élèves : un périscope déjà monté

Fabrication :

Le patron ci-dessous devra être agrandi de manière à ce que la taille des fentes soit adaptée à la dimension des miroirs utilisés.



  1. Collez la feuille de patron sur le bristol.

  2. Découpez le contour du patron en suivant le trait plein.

  3. Demandez à l’adulte de découper ensuite au cutter les fentes de l’épaisseur des miroirs.

  4. Pliez sur les pointillés.

  5. Encollez les rabats (parties hachurées) et formez le périscope. Rajoutez du ruban adhésif pour bien maintenir en place.

  6. Placez les miroirs dans les fentes. Il faut faire attention à ce que la face réfléchissante du miroir soit bien orientée vers l’ouverture.

  7. Scotchez les miroirs de chaque côté pour les faire tenir.


Fabriquer un stéréoscope.


Un stéréoscope est un outil qui te permettra de voir des dessins ou des photographies en relief.

Nous avons vu précédemment que les yeux ne voient pas exactement les mêmes images, et c’est la superposition de ces images qui permet de voir en 3 dimensions. Le stéréoscope est un outil qui obligera l’œil droit à voir une image et l’œil gauche à en voir une légèrement différente. La superposition de ces deux images permettra d’en voir une troisième en 3D.

Pour fabriquer un stéréoscope il faudra un peu de matériel :

  • Du contreplaqué de 5mm d’épaisseur

  • Un pistolet à colle chaude ou de la colle à bois

  • Une perceuse et des mèches

  • Une scie

  • Un crayon à papier

  • Une règle



Pour commencer, dessinez ces trois formes sur le contreplaqué. Attention, respectez les cotes (=mesures) données.







Coupez tout ce qui est en pointillés. Les trous pour les yeux peuvent être faits à l’aide d’une perceuse.

Pour finir, il suffit de coller les deux parties vertes ensemble puis les deux parties bleues ensemble.

Maintenant, il ne reste plus qu’à mettre la photo correspondant à l’œil gauche à gauche et celle correspondant à l’œil droit à droite.

Attention, si vous vous trompez de sens, cela ne marchera pas !

Voici quelques images que vous pouvez utiliser pour essayer :



Attention, ça ne marche pas du premier coup ! Les yeux doivent s’exercer un peu, ce n’est pas facile pour eux. Au bout d’un certain temps, les photos se rapprochent et deviennent floues,… Il faut alors attendre un peu pour voir disparaître le morceau de bois situé au centre et apparaître une seule image en 3 dimensions !

Attention, cette expérience fatigue les yeux. S’ils commencent à faire un peu mal, IL FAUT FAIRE UNE PAUSE !

La Rotonde – Guide pédagogique Mondo Minot | Informations pratiques sur l’exposition

1   2   3   4   5   6

similaire:

Informations pratiques sur l’exposition iconInformations pratiques sur l’exposition
«Main à la pâte» initié par Georges Charpak puis le projet Pollen et Fibonacci (projet d’éducation aux sciences au niveau européen)...

Informations pratiques sur l’exposition iconRésumé Ce document contient des informations sur le fournisseur Microsoft...

Informations pratiques sur l’exposition iconManuel
«en vase clos». Cet état de fait nous interpelle sur notre conception de l’école et nous oblige à nous interroger sur nos objectifs...

Informations pratiques sur l’exposition iconTable des matières
«Catalogue raisonné de l'œuvre peint» sous le numéro 1786, page 82 : "Le sculpteur", 1978 huile sur toile, signée en bas à droite,...

Informations pratiques sur l’exposition iconInformation sur pratiques administratives méprisables (3)

Informations pratiques sur l’exposition iconUn dispositif d’accueil péri et extra-scolaire
«S’interroger sur ses pratiques» même la direction doit se remettre en question comme toutes les personnes présentes sur un accem,...

Informations pratiques sur l’exposition iconObservatoire eps – Académie Créteil
«handicaps» (ici l’asthme) de bénéficier d’un enseignement adapté. IL reprend certaines informations générales sur l’asthme afin...

Informations pratiques sur l’exposition icon«Hommage aux Aînés» exposition des photos d’Annie Coudert
«Portraits de nos villages par les Aînés» : exposition des photos d’Annie Coudert

Informations pratiques sur l’exposition iconNotions générales sur l’accessibilité architecturale et urbanistique...

Informations pratiques sur l’exposition iconQuestionnaire relatif à la conformité (2009)
«Liste de contrôle sur la présentation et les informations à fournir» de Deloitte








Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
p.21-bal.com